espace

Tandis que la Chine était récemment devenue la première nation à atterrir sur la face cachée de la Lune, elle nous prouve maintenant qu’elle peut avoir la main verte sur n’importe quelle terre potentiellement cultivable. Selon l’administration spatiale nationale chinoise, la Chine a en effet réussi à faire pousser des graines de coton sur la Lune. Un exploit qui laissera sans doute une trace majeure de l’empire du milieu dans l’histoire spatiale de l’humanité. Depuis le 3 janvier, le robot chinois Chang’e 4 a été envoyé sur la face cachée de la Lune, sur laquelle les cosmonautes procèdent à de nombreuses analyses. D’ailleurs, le 11 janvier, le robot avait rapporté une image à 360° de cette dernière. Une superbe image de cette fameuse face cachée que nous n’avons jamais pu apercevoir depuis la terre. Lors de son envoi, Chang’e 4 transportait en son sein des graines de pommes de terre,…

Des chercheurs canadiens ont repéré d’impressionnantes ondes radio lors de l’été 2018, relate Engadget. Elles avaient une énergie 25M de fois supérieure à celle du soleil, dès lors des difficultés techniques se sont présentées pour en capter toutes les informations possibles. Les chercheurs ont sûrement dû être impressionnés quand ils ont détecté ces mystérieuses et incroyablement puissantes ondes radio en provenance de la Voie lactée. Mais ils ont déjà eu de la chance de pouvoir les repérer grâce au gigantesque télescope CHIME (Canadian Hydrogen Intensité Mapping Expriment). Au total, ce sont 13 rafales radio différentes qui ont été détectées, dont 6 provenaient du même endroit. Une galaxie située à 1,5 milliard d’années-lumière. Chacune des salves représentait environ 25 millions de fois l’énergie de notre bien-aimé soleil, et elles ont été captées aux fréquences les plus basses (400MHz et 800MHz). Les scientifiques les ont enregistrées durant une période de trois semaines…

La NASA a reçu hier, pour le nouvel an, un signal de l’un de ses engins spatiaux les plus éloignés de la terre. La sonde spatiale New Horizons, localisée à plus de 4 milliards de kilomètres, a battu deux records : celui de l’objet le plus ancien jamais découvert par une technologie humaine, et celui de la plus grande distance parcourue. Elle est actuellement aux confins du système solaire. Pour le nouvel an, les chercheurs de la NASA avaient décidément plus d’une raison de sabrer le champagne. Comme nous le révèle le média The Verge, l’un de leurs engins spatiaux, la sonde spatiale New Horizons, est entré en contact avec Ultima Thule. C’est le nom choisi pour un gigantesque amas minéral, qui est le plus ancien objet jamais découvert par l’humanité. Il doit apparemment dater des premiers balbutiements de notre planète, si il n’est pas plus ancien encore. New Horizons…

Les scientifiques ne cessent de le répéter, il faut se préparer à être surpris et à apprendre beaucoup de choses de cette exploration spatiale. Alors que Voyager 2 pénétrait récemment dans l’espace interstellaire, la sonde Parker Solar Probe de la NASA s’apprête désormais à nous révéler des données inédites sur la physique de notre étoile et sur sa composition. C’est un moment extrêmement attendu par la communauté scientifique mondiale, mais pour l’instant, les données recueillies ne font que transiter entre les chercheurs qui travaillaient sur la mission. Le suspens est à son comble. Du 31 octobre au 11 novembre 2018, Parker Solar Probe a réalisé une phase qualifiée de « rencontre solaire ». Elle a pu circuler, avec ses instruments de mesure, dans ce que les scientifiques nomment la couronne. Il s’agit de l’atmosphère extérieure du Soleil. Le 12 décembre dernier, quatre de ces chercheurs se sont réunis à l’American Geophysical Union à…

Déjà presque deux semaines que l’atterisseur de la NASA s’est posé sur Mars. Si vous avez manqué son atterrissage, il est toujours possible de le revivre. Tout se passe pour le mieux d’après les premières informations envoyées par InSight. Le robot détient même le record de l’atterisseur qui a produit le plus d’énergie en une seule journée sur Mars : 4 588 wH grâce à ses panneaux solaires de sept pieds de large. Hier, la NASA a diffusé un petit cadeau inattendu à quelques jours de Noël. InSight a enregistré le bruit des vents martiens qui soufflent sur les plaines de la planète rouge. C’est tout simplement envoutant, on s’y croirait, écoutez : Techniquement, l’atterrisseur n’est pas conçu pour détecter du son et encore moins pour l’enregistrer. Mais le capteur de pression d’air et le sismomètre du robot sont tous deux capables de détecter de minuscules variations lorsque le vent…

Mission réussie. L’engin spatial de la NASA a délivré ses premières photos de la planète Mars ce matin, peu après son arrivée. La sonde InSight a atterri avec succès dans la nuit du lundi 26 novembre. Vous pouvez d’ailleurs revivre l’atterrissage en direct. D’après le média Wired, InSight a déployé son parachute, activé son radar, détaché de sa coque arrière, activé ses 12 moteurs de descente et atterri sur la planète rouge. Tout s’est passé comme prévu. Comme l’a déclaré Rob Manning, ingénieur en chef du Jet Propulsion Laboratory de la NASA : « nous étions proches de la perfection ». Bon ok, mais maintenant, tout reste à faire. InSight doit déployer ses panneaux solaires sans quoi il ne pourra pas démarrer ses missions de recherche. Comme nous vous l’expliquions, InSight est équipé d’un sismomètre et d’un capteur de flux de chaleur. Une fois les données récoltées et transmises aux scientifiques, nous pourrions arriver à…

SpaceX et la NASA organiseront le 7 janvier 2019 leur premier vol d’essai sans équipage de la capsule Crew Dragon. Il s’agira du premier vol d’essai sans équipage du programme initié par la Nasa. Ce dernier ayant pour objectif ultime, le transport des astronautes de et vers la station spatiale. Ce premier tir de test baptisé Demo-1 avec sa capsule habitable devrait par ailleurs se dérouler depuis le pas de tir 39A du Centre Spatial Kennedy en Floride. Avec ce test, les ingénieurs de la NASA espèrent récolter de nombreuses données. Notamment sur la fusée Falcon 9, ainsi que la capsule Dragon. Mais aussi sur le déroulement des opérations de mise en orbite, d’amarrage à l’ISS, et enfin le retour sur la planète Terre. Ces données précieuses devraient en outre, permettre de passer à de prochaines étapes de vérification. En effet, en cas de réussite, la mission Demo-2 devrait suivre. Cette dernière devra tenter cette fois-ci,…

Send this to a friend