Nouvel échec pour SpaceX : la StarHopper a pris feu
Science

Nouvel échec pour SpaceX : la StarHopper a pris feu

On espère que l’évènement ne va pas trop ralentir le lancement de la fusée.

Il y a peu, nous vous expliquions que la fusée StarHopper de SpaceX s’apprêtait à vivre son dernier test statique avant son lancement officiel prévu pour 2021. Malheureusement, le sort en a décidé autrement. À la suite de son décollage, la fusée a pris feu, cela ralentit ses progrès et elle devra probablement effectuer un autre test en conséquence. Visiblement, cette catastrophe est un simple accident, SpaceX n’a fait encore aucun commentaire sur cet « incendie ».

SpaceX fait face à plusieurs échecs dernièrement

Voilà une affaire qui va sûrement mettre en rogne Elon Musk, le PDG de SpaceX. Après l’explosion d’une de ses capsules Crew Dragon (dont on a enfin découvert la raison), puis un énième échec dans la récupération du réacteur central de ses fusées Falcon Heavy, la société américaine a subi un nouveau revers. Lors du dernier test statique de StarHopper, la fusée qui devra propulser le vaisseau Starship dans l’espace, un incident s’est produit. La fusée a pris feu. Cela complète une série d’évènements frustrants pour une entreprise qui n’avait connu que des succès à répétition ces dernières années. Elon Musk peut néanmoins se consoler car ses réussites, comme l’accomplissement de la mission STP-2 il y’a un mois, restent plus conséquentes que ses échecs.

Que s’est-il passé lors du test statique ?

Lors du test de StarHopper, la fusée a parfaitement réussi son décollage à quelques mètres de hauteur. Problème, quelques instants après qu’elle soit redescendue, seulement 4 minutes après le début du test, le moteur raptor de la fusée s’est rallumé. Le spectacle est impressionnant, le redémarrage du moteur a provoqué une gigantesque boule de feu qui a enflammé le véhicule. Cela devrait sûrement décaler légèrement le début des tests « hop » qui viseront à faire décoller la fusée à une altitude élevée, puis à la faire revenir par un bel atterrissage. SpaceX a sûrement prévu des tests un peu partout, car il construit de multiples prototypes de StarHopper à Cape Canaveral (Floride) et Boca Chica (République dominicaine).

Send this to a friend