réseau de neurones : toute l'actualité sur siecledigital.fr

réseau de neurones

Intel vient de dévoiler l’ordinateur Pohoiki Beach, qui possède 8 millions de neurones artificiels. Un appareil qui fait encore pâle figure face au cerveau humain. Cependant, il représente tout de même un bond technologique inouï, d’autant que ses capacités vont fortement évoluer dans un laps de temps très court. Comme le relatent nos confrères de Futura, en matière d’intelligence artificielle, la recherche se concentre sur deux modèles. Généralement, elle utilise soit des algorithmes qui fonctionnent grâce à des superordinateurs, soit des ordinateurs spéciaux qui intègrent des puces dédiées à l’intelligence artificielle. C’est un produit du second type qu’a présenté Intel aujourd’hui. 64 puces pour nous surpasser tous ? L’ordinateur d’Intel utilise des puces Loili, qui contiennent plus de 130 000 neurones numériques et 130 M de synapses, pour faire fonctionner son engin. Ces puces permettent de reproduire avec beaucoup plus d’efficacité le fonctionnement du cerveau humain que leurs équivalences sur…

FIFA 97 et FIFA 2017 sont séparés par 20 ans, le premier est carrément tombé dans le domaine du rétro avec ses mouvements cassants, son ballon poussé par les joueurs sans fluidité. En 20 ans, les avancées ont été grandissantes. Nous avons maintenant un ballon qui roule à la perfection et la possibilité de faire des coups francs enroulés. En bref, depuis l’apparition des jeux vidéos, qu’on peut situer vers les années 60, les personnages et leurs environnements ont beaucoup évolué. Cependant, il est toujours aussi difficile de reproduire la fluidité du mouvement humain, comme on peut le voir dans beaucoup de jeux vidéos actuels. Daniel Holden, qui est chercheur chez Ubisoft à Montréal, apporte un regard nouveau sur le sujet en prenant le contrepied sur ce qui se fait actuellement en terme d’animation de mouvements. Pour reproduire la variété et la fluidité du mouvement humain, le chercheur propose d’utiliser…