Intel approche l'humain avec un ordinateur doté de 8M de neurones
Intelligence ArtificielleTechnologie

Intel approche l’humain avec un ordinateur doté de 8M de neurones

L’intelligence humaine est encore loin devant l’intelligence numérique… mais pour combien de temps ?

Intel vient de dévoiler l’ordinateur Pohoiki Beach, qui possède 8 millions de neurones artificiels. Un appareil qui fait encore pâle figure face au cerveau humain. Cependant, il représente tout de même un bond technologique inouï, d’autant que ses capacités vont fortement évoluer dans un laps de temps très court.

Comme le relatent nos confrères de Futura, en matière d’intelligence artificielle, la recherche se concentre sur deux modèles. Généralement, elle utilise soit des algorithmes qui fonctionnent grâce à des superordinateurs, soit des ordinateurs spéciaux qui intègrent des puces dédiées à l’intelligence artificielle. C’est un produit du second type qu’a présenté Intel aujourd’hui.

64 puces pour nous surpasser tous ?

L’ordinateur d’Intel utilise des puces Loili, qui contiennent plus de 130 000 neurones numériques et 130 M de synapses, pour faire fonctionner son engin. Ces puces permettent de reproduire avec beaucoup plus d’efficacité le fonctionnement du cerveau humain que leurs équivalences sur le marché. L’ordinateur comprenant 64 puces, il forme un cerveau artificiel comprenant 8 millions de neurones. On est très loin des 86 milliards de neurones du cerveau humain, mais la donne pourrait changer. En effet, Intel prévoit de faire atteindre la barre des 100 M de neurones à l’ordinateur dès la fin de l’année. Si l’évolution de l’ordinateur continue de façon aussi exponentielle dans les années à venir, il ne tardera pas à avoir plus de neurones que l’Homme.

Les processeurs neuromorphiques, l’avenir de la recherche

Les processeurs neuromorphiques, qui reproduisent l’intelligence humaine, comme Loihi, sont de plus en plus utilisés dans la recherche. Ils sont capables de traiter des informations 1000 fois plus rapidement et 10 000 fois plus efficacement que des processeurs classiques selon Futura. Par ailleurs, connectées entre elles, des technologies comme Loihi sont bien plus performantes que les processeurs traditionnels.

Les progrès des ordinateurs sont époustouflants.

L’informatique ne cesse de répondre aux attentes. Il y a peu, un ordinateur quantique s’est révélé capable de casser le chiffrement RSA sur 2048 bits en huit heures. Dans une gamme plus accessible et utile pour le commun des mortels, les micro-ordinateurs que commercialise Raspberry deviennent de plus en plus puissants. L’ordinateur d’Intel vient s’inscrire dans une série d’innovations. Il sera pour le moment réservé à la crème de l’écosystème de recherche Intel, pour résoudre des problèmes complexes nécessitant « une puissance de calcul intensive ».

Send this to a friend