xiaomi : toute l'actualité sur siecledigital.fr

xiaomi

Sans complexes, Xiaomi dévoile ses Mimoji, soit la copie conforme des Memoji Apple. Le constructeur chinois suit de près, depuis toujours, les innovations de la firme de Cupertino. À l’occasion du lancement de la gamme CC9, et CC9e, Xiaomi a présenté des avatars 3D au style étrangement proche de celui d’Apple. Visiblement les Memoji n’ont pas été brevetés par Apple, dernièrement c’est Samsung qui annonçait un concept similaire. Les nouveaux Mimoji de #Xiaomi sont ultra personnalisables et très efficaces. Bientôt disponible sur les #XiaomiCC ! pic.twitter.com/KpSC9RWVvG— Xiaomi Actu | France 🇫🇷 (@ActuXiaomi) 2 juillet 2019 Quoi qu’il en soit, les smartphones Xiaomi ressemblent plus à ceux de Huawei qu’aux iPhone. Notamment à cause de l’encoche discrète sur l’écran, le lecteur d’empreintes digitales sous l’écran, mais surtout les caractéristiques techniques. Si ces smartphones seront disponibles en Chine dès le 5 juillet, il semblerait qu’ils ne soient pas près d’arriver aux États-Unis,…

Alors que récemment, la société Xiaomi sommait l’américain Lyft de ne pas utiliser ses produits, le chinois se trouve aujourd’hui dans la panade. C’est grâce à la vigilance de la société de sécurité Zimperium qu’une faille de sécurité a été découverte dans les systèmes des trottinettes électriques du géant chinois Xiaomi. Un rapport publié le 12 février dernier détaille exactement la faille en question. Dans ce dernier, nous pouvons y lire qu’un piratage a été rendu possible à cause de l’utilisation de Bluetooth pour une grande partie des fonctions des trottinettes. Concrètement, en accédant au contrôle Bluetooth des engins, on peut en faire ce qu’on veut. C’est le modèle M365 qui est visé dans ce rapport. Si vous n’avez jamais utilisé les trottinettes électriques du géant chinois, vous devez savoir que la majorité de ses fonctionnalités sont reliées à une technologie Bluetooth. L’organe de sécurité Zimperium en a profité pour…

Xiaomi, le 4ème plus grand vendeur de Smartphones au monde, a connu un premier jour de vente difficile à Hong Kong, avec une baisse qui ne dépassait pas les 6% pour sa première séance à la bourse de Hong Kong suite aux perturbations passées autour d’une guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine. Xiaomi rêvait d’une valorisation de 100 milliards de dollars et d’une levée de fond d’environ 10 milliards, mais n’a finalement pu lever que 4,7 milliards de dollars (3,5 milliards de livres) un peu plus de la moitié de l’objectif qu’il avait espéré, valorisant la société à 54 milliards de dollars. Étant la première entreprise technologique chinoise à s’être classée à Hong Kong en 2018, elle a marqué un début décevant pour tout le secteur. La baisse de 21% du marché du Smartphone en Chine au premier trimestre, ou les tensions commerciales avec les États-Unis, qui pèsent sur…

Xiaomi marque de produits électroniques chinoise pourrait racheter la marque GoPro. Jadis valorisée à plusieurs milliards de dollars, voilà qu’elle dépasse difficilement le milliard. De con côté, Xiaomi est considéré comme l’équivalent de Apple en Chine, avec un catalogue de produits nettement plus important. En effet, on retrouve des smartphones, des webcams, des trottinettes électriques, des robots aspirateurs, ou encore des bracelets connectés. L’acquisition de la marque GoPro à ce prix-là serait une bonne affaire. Information révélée par Bloomberg, précise un montant de transaction autour du milliard de dollars. Nick Woodman, CEO de la marque américaine a déclaré qu’il était ouvert à un accord avec le chinois. De plus, son entreprise s’est rapprochée de JP Morgan Chase afin de s’offrir ses conseils en vue du rachat. Du côté de Xiaomi, les avantages seraient multiples. D’un côté, cela lui permettrait de posséder de nouveaux brevets, ainsi que des produits de qualités…

Les deux entreprises chinoises Baidu et Xiaomi ont annoncé le début de leur première collaboration qui portera sur l’Internet des objets et l’intelligence artificielle. Concernant Baidu, l’on peut considérer son moteur de recherche comme l’équivalent de Google, si ce n’est qu’il est chinois. Comme le rappelle TechCrunch, la capitalisation boursière de Baidu s’élève aujourd’hui à 86 milliards de dollars, tandis qu’elle se concentre aussi sur des domaines tels que l’intelligence artificielle et le deep learning. À propos de Xiaomi, le fabriquant chinois a su s’affirmer en s’attaquant à de multiples produits comme les téléphones portables, les ordinateurs ou encore les trottinettes électriques. D’ailleurs, son empire dépasse peu à peu les frontières de la Chine puisque la marque s’exporte de plus en plus à travers le monde depuis quelques années, dont en Inde. Pour la première fois, les deux sociétés ont décidé de faire collaborer leur force de frappe, annonçant leur…