Étiquette

robot

Des ingénieurs de l’Université de Washington ont créé RoboFly. Ce petit drone est composé d’ailes battantes et est alimenté électriquement par un laser. Il a la taille d’un insecte et n’est pas plus lourd qu’un cure-dent ! Cette petite taille lui permettrait de se rendre dans des endroits inaccessibles par des drones de taille normale. Vikram Iyer un doctorant au Département de génie électrique de l’Université de Washington a confié à Digital Trends « Notre RoboFly est un robot à ailes battantes sans-fil de la taille d’un véritable insecte, équipé d’électronique de puissance et de calcul. » Comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessous, il est capable de décoller et d’atterrir. C’est grâce à ses petites ailes, qu’il peut rester en l’air. Vikram Iyer explique également « la chose la plus excitante est que nous montrons le premier robot de ce genre qui peut décoller sans fils. Nous faisons cela en permettant…

Atlas, le robot de Boston Dynamics fait son jogging comme vous

En février 2016, Boston Dynamics présentait Atlas, un robot humanoïde.…

Amazon travaillerait sur son propre robot domestique

Il y a quelques jours, Amazon a passé le cap…

Vous n’êtes jamais parvenus à monter un meuble IKEA du premier coup ? Pas de panique, même les robots à la pointe de la technologie rencontrent des difficultés. Trois chercheurs ont programmé deux robots afin qu’ils assemblent une chaise en bois de la marque suédoise. Après un premier échec, les bras mécaniques ont finalement réussi à monter la chaise du modèle Stefan. Dans une étude publiée ce 18 avril dans la revue Science Robotics, l’équipe de trois chercheurs de l’université de technologie de Nanyang explique comment ils y sont parvenus. Le robot est composé  de deux bras dotés de pinces, de capteurs de force et de caméras 3D. Au total, il aura fallu à la machine une vingtaine de minutes pour assembler la chaise. 3 secondes ont été nécessaires pour trier les différentes pièces à l’aide de cette caméra 3D, puis le robot a utilisé 11 minutes et 20 secondes pour…

Début mars, je vous présentais Flippy le robot qui prépare…

Le robot Flippy qui prépare des steaks en cuisine a pris une pause après avoir travaillé !

Et si le sur mesure devenait accessible à tous ? Des chercheurs du MIT (Massachusetts Institute of Technology) ont créé des robots charpentiers capables de construire des meubles sur mesure. Ce système appelé AutoSaw permet de réaliser un meuble sans risquer d’y perdre un doigt. Il se compose en deux étapes. D’abord il faut concevoir le modèle sur un ordinateur à l’aide d’un logiciel. Les informations sont envoyées aux robots qui découpent les pièces à votre place. Il ne vous reste donc plus qu’à assembler le tout. Pour le moment, Autosaw est assez basique et implique beaucoup de supervision et d’instructions humaines. Le robot ne se limite qu’à quelques meubles comme des chaises, des tables ou des bureaux, qui ne peuvent être personnalisés que de peu de façon. Mais selon Jeffrey Lipton, chercheur en robotique au MIT, le travail n’en est qu’à son début. À terme le robot devra parvenir…

robot serpent harvard

Des scientifiques de l’Université de Harvard ont élaboré une peau…

Boston Dynamics SpotMini

La semaine dernière, Boston Dynamics avait publié une vidéo dans…

Walmart s’est doté de robots de Bossa Nova Robotics, une entreprise de robotique basée à San Francisco. Ainsi, 50 magasins Walmart aux États-Unis voient leurs rayons parcourus par d’étranges droïdes. Le rôle de ces robots : identification des articles en rupture de stock, localisation de prix incorrects, détection d’étiquettes erronées ou manquantes … Grâce à des capteurs logés dans le mât, la machine scanne les rayons et identifie les ruptures, les produits mal placés ou encore les erreurs de prix. Le robot peut lire les étiquettes RFID, les codes-barres et fait de la reconnaissance d’images. L’envoi des données se fait en quasi temps réel, par wifi après le contrôle de chaque allée. Au déploiement des robots en magasin, les salariés ont été les premiers « acheteurs » de cette solution : cela les débarrasse de tâches ennuyeuses et répétitives. La crainte du remplacement n’est pas ressentie, au contraire, les employés deviennent instantanément les défenseurs…

Les humains ne sont pas les seuls à pouvoir dévaler…

La chimiothérapie pourrait bien devenir obsolète. Une équipe de chercheurs…

Le dernier robot né de Boston Dynamics s’est vu doté de nouvelles compétences. En effet, le SpotMini peut désormais ouvrir des portes et ainsi passer d’une pièce à l’autre. Ce SpotMini est bien différent de son ancêtre de 2016. Son design est beaucoup plus épuré, loin des câbles apparents et des grosses carcasses auxquelles Boston Dynamics nous avait habitués. À présent, ce quadrupède électronique est en mesure d’ouvrir des portes non verrouillées. Il peut alors soit la tenir ouverte pour ses congénères, ou des humains, mais également passer de l’autre côté à l’autre de son bras télescopique situé à l’avant. Par son design et par ses fonctionnalités, le SpotMini se rapproche petit à petit d’une version commercialisable avec des applications multiples. Comme les robots installés par Toyota dans les hôpitaux, on pourrait voir le quadrupède de Boston Dynamics être mis en place dans des structures dans le but d’alléger des…

misty 1 de Misty Robotics
nagoya university hospital

La boîte de nuit Karlovy Lazne à Prague a remplacé son DJ par un bras robotisé industriel de la marque KUKA. Ce n’est pas la première fois que l’on retrouve KUKA impliqué dans des missions artistiques. L’artiste Nigel John Stanford avait mis plusieurs robots à contribution pour jouer de différents instruments de musique. Guitare, platines, piano, batterie … le résultat est impressionnant grâce aux longs mois de travail de l’artiste. Déjà habitués aux platines, les bras robotisés de KUKA Robotics ont maintenant trouvé une résidence au sein d’une discothèque. Située à deux pas du Pont Charles, Karlovy Lazne va accueillir de façon ponctuelle un robot sur scène. Il est équipé d’un logiciel qui lui permet de prendre un CD dans un rangement, choisir une chanson, insérer le CD dans la platine, et lancer la musique. Comme on peut le voir sur la vidéo, il est même équipé de quelques mouvements…

robot humanoïde

Kengoro est un robot humanoïde spécialement conçu pour imiter non…

Raven R est une enceinte de salon intelligente montée sur un bras articulé. Dotée d’une AI, elle est capable de danser en rythme sur la musique qu’elle diffuse. La société Baidu, equivalent de Google et connue pour son moteur de recherche en Chine présente sa nouvelle création en collaboration avec la société Raven Tech. Ce petit robot qui semble sortir d’une usine de production à la chaîne est en réalité une enceinte de salon intelligente un peu spéciale. Grâce aux différentes articulations que possède ce robot, il est capable d’effectuer des mouvements sur 6 axes différents. Pour donner l’illusion que le robot danse, ces mouvements sont synchronisés avec le rythme de la musique. Raven Tech a également annoncé la sortie d’un modèle légèrement différent appelé Raven R. Les deux robots seront équipés du système d’exploitation DuerOS, le programme de conversation intelligente conçu par Baidu. Ce système est similaire aux programmes…

mekamon robot

Le groupe Reach Robotics a imaginé une nouvelle plateforme de…

Send this to a friend