robot : toute l'actualité sur siecledigital.fr

robot

Depuis quelques temps, les géants du net et les constructeurs automobiles s’intéressent de plus en plus à la livraison autonome. Il ne faut pas rêver, ce n’est pas demain qu’un robot sonnera à votre porte pour vous livrer votre colis, mais de plus en plus d’entreprises se rapprochent d’une solution. C’est le cas de Ford, le constructeur automobile américain travaille sur un robot autonome qui pourrait, un jour, frapper à votre porte et vous livrer vos colis. Plongeon dans le futur : Il s’appelle Digit et ressemble à ce qu’on appelle généralement un humanoïde, c’est à dire un robot qui se tient sur deux jambes et qui a (plus ou moins) une apparence humaine. Imaginé par Agility Robotics, ce robot dernier cri a été créé pour être capable, dans un futur proche, d’aller du coffre du camion, jusqu’à votre porte d’entrée. Les premières images de sa mise en situation sont assez…

Non, vous ne verrez pas de robots Facebook en vente tout de suite. Il faut dire que le réseau social est rarement associé à la robotique. Pourtant, Facebook l’a récemment annoncé, il travaille sur des expériences avec des robots, dans l’optique de faire progresser ses travaux sur l’intelligence artificielle. Ce n’est pas le premier GAFA, dont ce n’est pas réellement le métier, de tester des choses avec des robots. Google et Amazon creusent également dans cette direction. Comme le précise Antoine Bordes, co-directeur des laboratoires de recherche en intelligence artificielle chez Facebook : « l’avantage des expériences en robotique, c’est qu’elles se déroulent en temps réel et dans le monde réel. À l’inverse des simulations réalisées sur des jeux vidéo, les robots interagissent directement avec notre environnement et cela nous permet d’aller bien plus vite ». Facebook tente de mener de nombreuses expériences. Par exemple, l’entreprise tente d’apprendre à marcher à un…

Presque un an après avoir racheté la société Bonsai, Microsoft présente enfin une concrétisation de cette acquisition aux développeurs. Basé sur les technologies élaborées par Bonsai, et couplées à Azure, le cloud de Microsoft, voilà que les professionnels vont pouvoir utiliser un service des plus utiles. Cette plateforme va leur permettre d’entrainer leurs modèles autonomes avant de pouvoir les lancer dans le monde réel. « Les machines sont passées d’un mode entièrement manuel à une fonction automatisée fixe pour devenir intelligentes et capables de faire face à des situations du monde réel elles-mêmes. Nous voulons aider à accélérer ce processus, sans que nos clients aient besoin d’une armée d’experts en IA, » a expliqué Gurdeep Pall, le VP de Microsoft Business AI. Cette plateforme propose dans un lot de solutions de machine learning et de machine teaching, de même qu’un outil de simulation baptisé AirSim. Viennent également s’ajouter à cela…

Anki, la startup à l’origine de Cozmo le petit robot de compagnie, cesse à partir d’aujourd’hui ses activités. Dans sa chute, l’entreprise entraîne le licenciement de 200 employés. Son CEO, Boris Sofman a annoncé en personne cette nouvelle à son personnel. L’entreprise se confie à Engadget concernant les raisons de la faillite : « Une opération financière importante à un stade avancé a échoué avec un investisseur stratégique et nous n’avons pas été en mesure de parvenir à un accord ». La nouvelle est plutôt étonnante quand on sait que depuis sa création en 2010, Anki a levé 200 millions de dollars. Ses deux principaux produits Cozmo et Vector ont été de franc succès. Anki se réjouissait d’avoir écoulé près de 1,5 million de robots à ce jour. Vector lancé a l’automne dernier suite à une campagne Kickstarter de 2 millions de dollars, a récemment intégré Alexa. Quant à Cozmo,…

Le petit robot de Boston Dynamics progresse un peu plus chaque jour. Nous apprenions récemment que SpotMini, c’est son nom, était capable d’ouvrir les portes, ou même de se déhancher sur Uptown Funk. Aujourd’hui, la société américaine annonce que son robot est en mesure de réaliser une tâche bien plus utile pour une potentielle commercialisation : SpotMini peut tracter des véhicules. « Le robot à tout faire » : voici le nom que l’on pourrait donner à cette création de Boston Dynamics. En effet, SpotMini est très polyvalent. La société a démontré que ses robots pouvaient désormais tracter un camion. L’union fait la force : c’est précisément ce que démontre cette petite armée de robots sur la vidéo. Par son design et par ses fonctionnalités, le SpotMini se rapproche petit à petit d’une version commercialisable avec des applications multiples. Comme les robots installés par Toyota dans les hôpitaux, on pourrait voir le…

Alors que Walmart compte bien tout miser sur l’intégration de nouveaux robots dans ses magasins, des chercheurs du MIT viennent de révéler que des robots pourrait acquérir le sens du toucher et donc être en mesure d’effectuer de nombreuses tâches monotones. L’équipe de recherche dédiée à ce projet a mis au point RoCycle, un robot qui utilise des capteurs placés dans sa main pour déterminer en quelle matériau est fabriqué tel ou tel objet, dans le but d’être capable de les trier. Quand on est un robot ordinaire, ce n’est pas simple de déterminer le matériau d’un objet. Difficile de faire la différence entre une boîte de conserve et un tube en carton sans être doté du sens du toucher. Ce tout nouveau robot imaginé par le MIT est beaucoup plus fort que ses prédécesseurs; il est capable de reconnaître, grâce au toucher, le matériau dans lequel un objet est…

La NASA travaille activement sur l’exploration des souterrains sur la Lune, des espaces inconnus de l’homme qui pourraient apporter un nombre de réponses important. Ce potentiel voyage se fonderait uniquement sur le robot Moon Diver, un outil technologique puissant. Des lieux sources de réponses pour la science Les souterrains présents sur la Lune font partie de l’immense inconnu lié à cette planète. Néanmoins, le robot Moon Driver pourrait être d’une grande aide dans la découverte de ces lieux. Il faut savoir qu’une fois arrivé sur la Lune, Moon Driver se changera en un plus petit robot « Alex ». Ce rover sera notamment équipé d’instruments tels que des caméras, un microscope, ou encore un spectromètre. Une multitude d’outils capables de faire parler un peu plus la Lune sur son histoire. Si le projet aboutit, le rover ira en fusée vers la Lune en 2020, puis il effectuera ensuite une descente en rappel…

Send this to a friend