japon : toute l'actualité sur siecledigital.fr

japon

Depuis toujours, les producteurs de riz japonais utilisent les canards pour enlever les mauvaises herbes, et manger les insectes trop envahissants. Cette pratique offre une réelle alternative à l’utilisation de pesticides. Cependant, à notre époque les agriculteurs cherchent en permanence de solutions plus rapides, et surtout plus efficaces. Un ingénieur du constructeur japonais Nissan a mis au point un robot pouvant être utilisé de la même manière que les canards. Ce prototype est en pleine phase de tests à Yamagata, au nord du Japon. Pour le moment, la commercialisation de ce robot n’est pas à l’ordre du jour. Quoi qu’il en soit, cela reste une utilisation fascinante de la technologie pour venir en aide à la nature. Une innovation capable de relancer l’industrie du riz ? Le robot Aigamo doit son nom à la race de canard utilisée habituellement pour effectuer cette tâche. En apparence, Aigamo ressemble étrangement à un…

Alors que nous apprenions récemment que Toyota fabriquera le rover lunaire du Japon, pour la première fois, une agence spatiale japonaise privée a réussi à envoyer une fusée dans l’espace. Interstellar Technologies, c’est le nom de l’agence nipponne qui a lancé avec succès une fusée sonde baptisée MOMO-3, dans l’espace. C’est une tendance qui commence à se démocratiser. Depuis l’arrivée de SpaceX et la démonstration de ses belles performances, les agences spatiales privées se multiplient et font de l’ombre aux agences gouvernementales. Récemment, la NASA disait de la société d’Elon Musk qu’elle était la plus compétitive au monde. Le Japon peut enfin se hisser aux côtés des États-Unis, de la Chine, de la Russie et de l’Europe, prétendants principaux à la conquête spatiale. Bien que modeste, c’est une belle performance qu’a réalisé Interstellar Technologies. MOMO-3 a pénétré la ligne Kármán, à 100 kilomètres d’altitude, sans aucun soucis. La fusée s’est ensuite…

Tokyo est en plein préparatif pour les Jeux olympiques et paralympiques de 2020, un rôle important pour le pays qui accueillera les plus grands sportifs du monde. Pour cette occasion, deux robots viennent d’êtres dévoilés afin de répondre à des tâches spécifiques lors de cet événement. On savait déjà que la reconnaissance faciale allait être utilisée pour permettre l’identification des athlètes, des bénévoles ou encore des médias. Les JO de 2020 au Japon seront bel et bien placés sous le signe de la technologie. Toyota investit dans l’innovation technologique Lors des JO de Londres en 2012, une équipe de bénévole était présente pour guider au maximum les gens, mais aussi les rassembler. À Tokyo, les robots seront en charge de cette partie de l’organisation. Toyota est responsable de cette innovation et a mis au point deux robots pour soutenir les travailleurs et les participants lors des jeux. Ces derniers vont…

Baptisée SenseTime, la startup spécialisée dans l’intelligence artificielle a levé pas moins de 600 millions de dollars l’année dernière. SenseTime dévoilait il y a quelques jours son centre de recherche sur la conduite autonome au Japon. La société basée, à l’origine, à Pékin a annoncé le 11 janvier dernier qu’elle venait d’ouvrir un centre d’auto-pilotage à Joso, une ville historique située à 50 kilomètres de Tokyo, où elle prévoit d’effectuer des travaux de R&D et tester des véhicules sans conducteur sur route. Fondée en 2014, SenseTime a pour vocation première de développer une technologie de reconnaissance faciale. Basée sur l’intelligence artificielle, la technologie en question peut permettre d’identifier des personnes lorsque celles-ci sont dans la rue, mais également lorsque celles-ci sont installées en voiture. Il est intéressant de constater que la Chine est l’un des rares pays dans lesquels la reconnaissance faciale est à ce point utilisée dans le quotidien. Il y a quelques…

Ce nouveau téléphone peut se glisser dans un étui de carte de visite. C’est d’ailleurs l’argument principal du KY-O1L, c’est son nom. Il est fabriqué par Kyocera, une société japonaise. En fait, les cartes de visite font partie intégrante de la vie de la plupart des travailleurs japonais. Le média TheVerge explique que les constructeurs se sont inspirés du quotidien de leurs concitoyens pour imaginer ce téléphone extrêmement fin. Il sera disponible le mois prochain chez NTT Domoco, l’opérateur japonais. Il est clairement comparable à une carte de crédit. Il faut l’avoir dans les mains pour s’en rendre compte, c’est stupéfiant. Il n’est pas beaucoup plus lourd qu’une carte. Il a une épaisseur de 5,3mm et un poids de 47g.  NTT Docomo le décrit comme « le téléphone le plus mince et le plus léger du monde ». Sur ce téléphone, vous n’aurez ni appareil photo ni applications, ni les derniers gadgets proposés. Il…

Le Japon s’apprête à accueillir dans deux ans, les Jeux Olympiques d’été et pour la première fois dans l’histoire des JO, la reconnaissance faciale sera utilisée. NEC a annoncé fournir un système qui permettra l’identification de plus de 300 000 personnes dont les athlètes, les bénévoles ou encore les médias, mais ne concernera pas les spectateurs. L’entreprise assure également disposer de la plus grande technologie de reconnaissance faciale au monde. NECの顔認証システムが東京2020オリンピック・パラリンピック競技大会関係者の会場入場時における本人確認に採用される事になりました。 NECは東京2020ゴールドパートナー(パブリックセーフティ先進製品&ネットワーク製品)です#Tokyo2020 https://t.co/RWieMLggHE pic.twitter.com/gE34Bpjz79 — NEC (公式) (@NEC_jp_pr) 7 août 2018 Le système est conçu autour du moteur d’intelligence artificielle, nommé NeoFace qui fait partie de la gamme de technologie Bio-IDiom de l’entreprise. Ainsi lors des JO, la technologie associera les données photographiques pré-enregistrées dans le badge composé d’une puce que les personnes accréditées transporteront, avec leurs visages. NEC a réalisé une démonstration de son système, montrant qu’il sera impossible aux personnes de rentrer sur les sites avec la carte d’une autre…

Le Japon, qui dispose déjà d’un système ferroviaire exemplaire, a présenté le prototype de son nouveau Shinkansen (TGV japonais). Baptisées N700S, les nouvelles rames entreront en fonction en 2020, juste avant les Jeux Olympiques d’été de Tokyo. Les rames seront mises en service sur la ligne Shinkansen Tokaido, entre Tokyo et Osaka. Selon la compagnie JR Centrale, qui exploite cette ligne, le futur Shinkansen N700S (S pour « suprême ») circulera à une vitesse comprise entre 285km/h et 300 km/h. Le nouveau train profitera des dernières avancées technologiques. La forme du « nez » du train a été modifiée pour atténuer le bruit lors de l’entrée dans un tunnel et réduira la résistance de l’air.  Le système de freinage d’urgence sera quant à lui amélioré. Les nouveaux modèles seront également plus légers et plus économiques. Leur poids sera ainsi réduit de 11 tonnes et leur consommation d’énergie de 7% environ. Le N700S pense aussi au…

Send this to a friend