Uber : toute l'actualité sur siecledigital.fr

Uber

Après plus de 2 ans de coopération, Volvo et Uber sont prêts à lancer sur les routes le premier VTC autonome. Alors qu’Uber projette d’exporter ses taxis volants à Melbourne pour continuer la phase de test, le taxi autonome est bien une réalité. Lors de l’Uber Elevate Summit 2019, les deux entreprises ont présenté cette variante du SUV Volvo XC90 qui intègre tous les éléments nécessaires pour la conduite autonome. Volvo a tenu à proposer plusieurs systèmes de freinages pour assurer une sécurité optimale. Plus de chauffeurs Uber ? À long terme, le projet pour les deux entreprises est de proposer un service sans conducteur, complètement autonome. Aujourd’hui, un chauffeur Uber reste à bord pour prendre la relève en cas de panne. De plus, ces véhicules sont autorisés à utiliser le mode mains libres seulement dans certaines zones délimitées. Sur le blog officiel de Volvo on peut lire que l’entreprise,…

Ce gigantesque pays en développement commence enfin, à se soucier des problèmes causés par la pollution de l’air sur nos écosystèmes. L’Inde veut contraindre les services de VTC, de co-voiturage et les taxis à atteindre un taux d’électrification de leur flotte de véhicules de 40% d’ici 2026. C’est une bonne nouvelle pour la planète. Quoi que nous ne savions pas réellement si les véhicules électriques sont plus sains pour la planète que les véhicules thermiques. Cette décision prouve la volonté du pays d’aller dans la bonne direction. Reuters précise que les autorités indiennes prévoient de rencontrer les services de transport, comme Uber et Ola, pour s’assurer qu’ils s’engagent dans la direction de l’électrification de leurs flottes de véhicules. Uber n’a pas attendu l’Inde pour prendre cette direction. En juin 2018, la société engageait déjà des mesures pour inciter ses chauffeurs à passer à l’électrique. La société lançait un programme dans 7…

Ce n’est un secret pour personne, Uber ne se contente pas seulement de son service VTC, et heureusement. Après une entrée en Bourse compliquée pour Uber, le bilan n’est pas fameux pour l’entreprise qui subit une perte de 1,1 milliard de dollars. Le bilan aurait pu être bien plus inquiétant sans les bons résultats d’Uber Eats. Alors que son principal concurrent, Lyft, continue de miser sur la mobilité urbaine en proposant des trottinettes électriques en libre service, Uber a choisi la livraison de repas. Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’entreprise a eu du flair. Aujourd’hui Uber Eats est le principal atout de l’entreprise pour se démarquer de la concurrence. Devant ce constat, Uber double la mise sur Uber Eats et décide de l’intégrer à l’application VTC. En croisant ses services, la société espère tenter les utilisateurs fréquents d’Uber à commander un repas par la même application. Si…

Afin de rendre la relation entre le chauffeur et le passager la plus agréable possible, Uber a décidé d’être équitable sur le traitement de chacun. Ainsi, les utilisateurs qui se comportent mal et qui ont une mauvaise note vont voir leur accès à l’application bloqué. Uber : le respect pour tous Si comme les chauffeurs, les passagers ont toujours eu une note, elle n’a jamais eu de conséquences particulières. En revanche, lorsque vous travaillez avec Uber, si votre note tombe sous la limite de 4,6/5, vous risquez de ne plus pouvoir transporter de personnes. Pour les utilisateurs, cette restriction démarre dès aujourd’hui au Canada et aux États-Unis. En revanche, impossible de savoir quelle sera la note limite à ne pas franchir. « Le respect est une voie à double sens, tout comme la responsabilité. Les conducteurs sont depuis longtemps tenus d’atteindre un seuil minimal qui peut varier d’une ville à…

La mobilité urbaine ne cesse d’évoluer, entre VTC, vélos, trottinettes électriques, et autres véhicules innovants, ces nouveaux acteurs doivent apprendre à cohabiter. Sur le blog officiel de Uber, Kristin Smith, responsable du marketing des produits de sécurité routière, écrit à propos d’une fonctionnalité qui indique aux chauffeurs VTC de faire attention en ouvrant leur portière, afin de ne pas blesser les cyclistes. Des gestes simples pouvant éviter l’irréparable. Pour ce faire, Uber invite les chauffeurs et passagers à effectuer le Dutch Reach, une sorte de chorégraphie pouvant éviter de percuter un vélo, ou une moto avec sa portière. Initialement apparue aux Pays-Bas, cette technique universelle rend la circulation plus sûre pour les cyclistes. La sécurité jusqu’à l’intérieur de l’application. Ce n’est pas tout, en plus de populariser le Dutch Reach, Uber teste actuellement une fonctionnalité directement intégrée à son application. En utilisant des données cartographiques, l’application est en mesure de…

Retrouver un Uber après un festival, dans un aéroport ou en sortant de la gare peut s’avérer assez difficile. Pour faciliter la mise en relation avec un chauffeur, Uber teste à l’aéroport international de Portland un nouveau système basé sur un code PIN, comme le rapporte la société sur son blog. Une fonctionnalité qui arrive, quelques jours après l’introduction en bourse de la société. Cette dernière ne s’est d’ailleurs pas passée comme prévue. En effet, les premiers résultats sont décevants. La société a été évaluée à 82 milliards de dollars, loin des 100 milliards espérés. Un système pour réduire le temps d’attente L’aéroport de Portland est le premier à bénéficier de la fonctionnalité, qui sera testée durant un mois et demi minimum. Uber a déjà testé ce système de code PIN notamment lors d’évènements de grandes envergures. Ce dernier a déjà été testé dans une soixantaine d’évènements dans le monde,…

Plus de 6000 chauffeurs et détenteurs d’une licence de taxi ont décidé d’attaquer Uber en Australie. Le cabinet d’avocats Maurice Blackburn a ainsi déposé plainte auprès de la Cour Suprême de Victoria, vendredi 4 mai, comme le rapporte Reuters. Une plainte exceptionnelle qui pourrait avoir de lourdes conséquences pour Uber. D’autant plus que la plainte arrive à un moment assez crucial pour la firme américaine qui devrait entrer en bourse dans les prochains jours… Ce n’est pas la première fois qu’Uber se retrouve dans une situation délicate. Il y a quelques années, les manifestations anti VTC et principalement anti-Uber étaient nombreuses, notamment à Paris. En 2017, Uber a perdu sa licence à Londres pour « le manque de rigueur concernant la vérification du casier judiciaire des chauffeurs et le manque de réactivité de dénonciation des crimes. » Une affaire qui tombe mal pour Uber… Les chauffeurs accusent le géant du VTC d’activités…

Send this to a friend