Uber - Page 2 of 9 : toute l'actualité sur siecledigital.fr

Uber

Retrouver un Uber après un festival, dans un aéroport ou en sortant de la gare peut s’avérer assez difficile. Pour faciliter la mise en relation avec un chauffeur, Uber teste à l’aéroport international de Portland un nouveau système basé sur un code PIN, comme le rapporte la société sur son blog. Une fonctionnalité qui arrive, quelques jours après l’introduction en bourse de la société. Cette dernière ne s’est d’ailleurs pas passée comme prévue. En effet, les premiers résultats sont décevants. La société a été évaluée à 82 milliards de dollars, loin des 100 milliards espérés. Un système pour réduire le temps d’attente L’aéroport de Portland est le premier à bénéficier de la fonctionnalité, qui sera testée durant un mois et demi minimum. Uber a déjà testé ce système de code PIN notamment lors d’évènements de grandes envergures. Ce dernier a déjà été testé dans une soixantaine d’évènements dans le monde,…

Plus de 6000 chauffeurs et détenteurs d’une licence de taxi ont décidé d’attaquer Uber en Australie. Le cabinet d’avocats Maurice Blackburn a ainsi déposé plainte auprès de la Cour Suprême de Victoria, vendredi 4 mai, comme le rapporte Reuters. Une plainte exceptionnelle qui pourrait avoir de lourdes conséquences pour Uber. D’autant plus que la plainte arrive à un moment assez crucial pour la firme américaine qui devrait entrer en bourse dans les prochains jours… Ce n’est pas la première fois qu’Uber se retrouve dans une situation délicate. Il y a quelques années, les manifestations anti VTC et principalement anti-Uber étaient nombreuses, notamment à Paris. En 2017, Uber a perdu sa licence à Londres pour « le manque de rigueur concernant la vérification du casier judiciaire des chauffeurs et le manque de réactivité de dénonciation des crimes. » Une affaire qui tombe mal pour Uber… Les chauffeurs accusent le géant du VTC d’activités…

Dernièrement, Brad Bao le cofondateur de Lime, un service free floating de trottinettes électriques, évoquait les mesures qu’ils s’apprêtent à déployer pour sécuriser davantage ses utilisateurs. Aujourd’hui c’est au tour de Uber et Lyft, deux autres acteurs de la mobilité urbaine, de présenter une nouvelle politique de sécurité. À la fin du mois de mars, les médias américains apprenaient la mort de Samantha Josephson. Cette étudiante à l’Université de Caroline du Sud, a été kidnappée, puis assassinée par un homme se faisant passer pour un chauffeur Uber. Cet événement a été pour la société, la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Immédiatement, le service VTC lance une nouvelle fonctionnalité intitulée Campus Safety Initiative. Elle conseille grandement aux clients de vérifier la plaque d’immatriculation, la marque et le modèle de la voiture, ainsi que le nom, voire la photo du conducteur, avant de monter à bord. Cette initiative est…

Nous apprenions il y a quelques jours que malgré le retrait d’Uber du marché de l’Asie du Sud Est, le géant américain conservait un siège à Singapour, ville-état stratégique pour le géant américain. Pourtant, non loin de là, Uber a un nouveau rival de taille. En effet, Sony a récemment lancé S.Ride, une application pour commander un chauffeur dans le but d’aller d’un point A vers un point B. Précisément le même principe qu’Uber. Cette application compte déjà plus de 10 000 taxis dans l’archipel japonais. Sony s’est associé à 5 sociétés de taxis japonaises pour lancer son nouveau service et tenter de faire l’ombre à Uber. Une reproduction du modèle d’Uber n’aurait pas pu être envisagée au Japon. En effet, le pays empêche ce genre de société de s’installer durablement sur son territoire pour éviter de faire mourir son économie locale. Sony a parfaitement réussi à contourner les règles.…

Uber semble voir le Moyen-Orient comme une région d’avenir. En effet, il n’a pas hésité à débourser 3,1 milliards de dollars pour s’approprier Careem, son rival de la région. L’acquisition devrait avoir lieu au premier trimestre 2020, sous réserve que les différentes autorités économiques valident la transaction. Dans son communiqué, le géant américain a déclaré qu’il allait acquérir toutes les activités liées à la mobilité, la livraison, et le paiement dans la zone d’influence de son concurrent. Cette dernière s’étend du Maroc au Pakistan, dans le Grand Moyen-Orient. Uber se taille une place de choix dans des marchés prometteurs En acquérant Careem, Uber s’approprie un service populaire dans des marchés dont la rentabilité explose, comme l’Arabie Saoudite, les Émirats arabes unis, l’Égypte, mais aussi le Pakistan. Par ailleurs, il acquiert des compétences qui pourront l’aider dans son développement par la suite. En effet, bien que Careem possédait des activités identiques…

C’est une annonce presque officielle. D’après Reuters, Uber, la société spécialisée dans les VTC prévoit de lancer son IPO en avril prochain. La société devrait ainsi déposer auprès de la Securities and Exchange Commission le formulaire S-1 « permettant au public de prendre connaissance des données stratégiques et financières essentielles d’une entreprise » avant de débuter son « roadshow IPO » auprès des investisseurs. En décembre dernier, le Wall Street Journal rapportait que la société avait soumis sa demande d’entrée en bourse à la SEC. Une date avancée par rapport à l’annonce du CEO, Dara Khosrowshaki qui avait prévu d’introduire Uber en Bourse en 2020. L’entrée en bourse d’Uber devait se faire au premier trimestre 2019. C’est finalement au second qu’elle devrait avoir lieu, bien que l’entreprise n’a pas souhaité réagir à cette rumeur. Uber a récemment annoncé un chiffre d’affaires de 3 milliards de dollars au 4ème trimestre 2018. Cependant, les pertes…

De nombreuses personnes aimeraient se lancer dans l’intelligence artificielle. Le problème, c’est que la partie programmation est assez intimidante pour un novice. C’est pourquoi Uber a décidé de vous faciliter la chose en proposant Ludwig. Ce service fonctionne de la même manière qu’une boîte à outils. Cet outil open source est bâti sur le framework TensorFlow de Google. Il permet à ses utilisateurs de former et de tester des projets IA sans avoir à rédiger une seule ligne de code, nous explique Venture Beat. L’IA pour tous ! Uber précise que Ludwig est le fruit de deux années de travail, dans le but de simplifier le déploiement d’IA. Dans un article de blog, Uber précise : «  Ludwig est unique dans sa capacité à rendre l’apprentissage profond plus facile à comprendre pour les non-spécialistes et à permettre des cycles d’itération d’amélioration du modèle plus rapide pour les développeurs et les chercheurs…