UK

Voilà une conséquence plutôt improbable du Brexit. Le ministère de l’intérieur du Royaume-Uni met la pression sur Apple afin qu’il améliore les capacités NFC de son iPhone. Plus précisément, il souhaite que les capacités de l’iPhone à lire les tags NFC soient améliorées. Ceci afin de permettre aux résidents européens possesseurs d’un iPhone de scanner leur passeport dans l’application « Eu Exit ». Cette dernière leur permet d’éviter d’envoyer une copie de leur passeport ou de se rendre en personne au Ministère de l’Intérieur pour régulariser leur situation suite au Brexit. Actuellement, l’application « EU Exit » est disponible uniquement sur les téléphones Android. Tout simplement car ils sont les seuls a disposer des capacités NFC nécessaires à la lecture des passeports. Or, il est extrêmement important pour le gouvernement britannique qu’elle soit rapidement disponible sur les iPhones, évidemment populaires au Royaume-Uni. Les citoyens de l’Union Européenne qui vivent au…

La production d’énergie renouvelable se présente à nouveau, mais cette fois-ci, sous la forme de cellule pérovskite. Cette innovation provient des sociétés d’Oxford et de la start-up Oxford PV. En effet, plus tôt dans l’année, cette dernière a reçu près de 3 millions de dollars du gouvernement britannique pour poursuivre ses recherches sur cette nouvelle technologie renouvelable. Récemment, la société Swift Solar a également levé près de 7 millions de dollars pour mettre à exécution cette technologie, ce projet commence donc à faire parler de lui. La cellule de pérovskite fait partie de la technologie photovoltaïque et met à profit une forme hybride organique-inorganique à base de plomb ou d’halogénures d’étain en tant que couche active captant la lumière. Une technologie innovante à faibles coûts Pour la première fois depuis longtemps, cette trouvaille technologique propose un nouveau moyen de transformer la lumière en énergie électrique avec un prix inférieur à ce…

Les cyberattaques sont de plus en plus fréquentes et le gouvernement britannique ne semble pas être totalement au point concernant ces menaces constantes qui peuvent agir à n’importe quel moment, par ailleurs, un membre du parlement britannique a déclaré que « le niveau de supervision ministérielle du Royaume-Uni dans ce domaine est « totalement inadéquat »». Suite à ce manque de sécurité, les membres du parlement exhortent donc la première ministre britannique, Theresa May, à nommer un ministre de la cybersécurité afin de prendre en charge la sécurité du pays. Par ailleurs, tout autant que les États-Unis, les Pays-Bas et le Canada, le Royaume-Uni a conscience de ce que la Russie est capable de faire pour arriver à ses fins. De plus, dans ce cas précis, ce sont les élections qui sont potentiellement visées. D’ailleurs, les États-Unis ont préparé une cyberattaque pour contrer la Russie lors des élections de mi-mandat. Cependant, pour les…

La ville de Milton Keynes en Angleterre a décidé de ne pas attendre Google pour offrir au grand public un service de voitures sans conducteur. La ville prévoit pour 2015 un parc d’une centaine de nefs desservant la gare, le quartier d’affaire, et les zones commerçantes. Ces voitures autonomes peuvent transporter deux passagers ainsi que des bagages et atteignent une vitesse de 20 Kmh. Elles rouleront sur des routes qui leur seront entièrement dédiées. Les 100 premières voitures arriveront en 2015 pour un coût de 70M€ pour l’ensemble de l’infrastructure. Le développement total est prévu pour 2017, chaque passager pourra réserver son trajet depuis son smartphone et le coût du trajet sera de 2,5€. Les voitures entièrement électrique se rechargeront grâce à un système d’induction disposé sur la route. Ce système a été installé en Corée dernièrement.

Send this to a friend