streaming

Il y a un peu plus d’un an, certains experts prédisaient le rachat de Netflix par Apple. Il y avait à l’époque, 40% de probabilité que cela se produise. C’était sans compter pour le développement fulgurant de Netflix. Depuis, l’appétit d’Apple pour le streaming vidéo n’a pas fléchi. Le géant américain continue régulièrement de laisser entendre qu’elle va se lancer sur ce marché. Il semblerait que cette fois-ci, nous y sommes pour de bon. Apple organise un évènement le 25 mars prochain pour lancer son nouveau service d’abonnement payant : Apple News. Les rumeurs laissent penser que l’annonce d’une plateforme de streaming vidéo pourrait avoir lieu. A priori, il ne faut pas s’attendre à des annonces de produits, Apple devrait se concentrer sur les nouveaux services qu’elle proposera. Pas d’annonce du nouvel iPad mini à l’horizon, ni celui des derniers AirPods (malgré une rumeur sur les AirPods 2) ou encore du…

Les nouvelles sont plutôt bonnes du côté de la plateforme de musique en ligne. Spotify a dévoilé ses chiffres du quatrième trimestre de l’année 2018. En comparaison avec ce même trimestre en 2017, cela représente +30% d’utilisateurs actifs par mois (207 millions), un résultat net de 442 millions d’euros et un chiffre d’affaires de 1 495 millions d’euros. Avec ces bons résultats, la société veut se concentrer sur les podcasts pour se démarquer de la concurrence. Pour cela, elle annonçait il y a quelques jours l’acquisition de Gimlet Media pour 200 millions de dollars. Les podcasts sont un format qui se développe de plus en plus. Spotify en propose déjà une sélection importante sur son application et renforce son offre depuis quelques mois mais n’arrive toujours pas à faire bouger le géant Apple, le roi du podcast. En janvier 2018, l’entreprise a lancé un nouveau format nommé Spotlight et a annoncé en…

C’est une grande nouvelle. Pour la première fois, un service de streaming en ligne rejoint la célèbre association commerciale vieille de 97 ans : la Motion Picture Association of America (MPAA). Le message envoyé par Netflix est très clair : la plateforme ne plaisante plus, elle joue désormais dans la cour des grands. Cette annonce intervient quelques jours seulement après la parution des chiffres de l’année 2018 pour Netflix : 9 millions de nouveaux abonnés au 4ème trimestre, malgré un chiffre d’affaires décevant sur la fin de l’année. La société américaine fait son entrée officielle dans un cercle hollywoodien très fermé. Aujourd’hui, Netflix est une vraie société de production et non plus un simple service de distribution. Son adhésion à la Motion Picture Association of America le prouve. L’association est composée de très grands studios mondiaux. Parmi eux : Walt Disney Studios Motion Pictures / Paramount Pictures / Sony Pictures Entertainment / Twentieth Century…

La chose avait été étudiée par Spotify en 2017, mais abandonnée « après longue réflexion », note Thurrott. On apprend aujourd’hui de The Verge, que le géant suédois de la musique en streaming a changé d’avis. Sous peu, Spotify proposera en effet une nouvelle fonctionnalité permettant de bloquer intégralement un artiste. La quasi totalité des titres de ce dernier sera alors bloquée et disparaîtra de vos playlists, suggestions et même des » chart lists » et autres stations de radio disponibles sur la plateforme. Une seule exception à cette règle : les chansons réalisées en collaboration avec d’autres artistes resteront accessibles. Sobrement baptisée « Ne pas jouer cet artiste », cette nouveauté est actuellement en cours de test sur la version iOS de l’application Spotify, mais sera – selon toute vraisemblance – déployée de manière définitive tant sur l’OS mobile d’Apple que sous Android. The Verge, qui a pu tester cette nouvelle fonctionnalité, précise que son…

En 2017, Netflix avait procédé à une augmentation du prix de ses abonnements. Le 15 janvier 2019, l’entreprise a réitéré l’expérience avec les augmentations les plus importantes. Une nouvelle surprenante, rapportée par l’Associated Press qui aura permis a l’entreprise de voir son cours bondir en bourse de 5%, à l’ouverture de Wall Street. Il y a quelques jours, on apprenait que la société était attaquée et pourrait payer 25 millions de dollars d’amende suite à l’épisode Bandersnatch. C’est donc plus de 58 millions d’utilisateurs, vivant aux États-Unis qui vont être impactés par la hausse, d’ici les trois prochains mois. Dans le détail : • le forfait Essentiel passe de 7,99 dollars à 8,99 dollars • le forfait Standard augmente de deux dollars, passant de 10,99 dollars à 12,99 dollars • le forfait Premium prend également deux dollars pour atteindre 15,99 dollars Une hausse pour faire face à la concurrence ?…

France Télévisions a signé un accord le vendredi 11 janvier avec l’ensemble des producteurs français afin de ne pas diffuser les productions qui lui appartiennent majoritairement ailleurs que sur sa plateforme. L’intention de France Télévisions de rester maître de ses productions À travers cet accord, c’est l’émergence d’une volonté profonde de garder la main sur le contenu que transmet France Télévisions. Pour la présidente Delphine Ernotte il s’agit d’un engagement important pour que les créations françaises ne terminent plus chez la concurrence étrangère (Netflix par exemple). De cette façon, c’est quasiment l’ensemble des syndicats qui ont signé en faveur de cet accord. Dès lors, toutes les productions financées à plus de 65% par le groupe France Télévisions ne pourront être diffusées ailleurs pendant une période de 2 ans minimum. Le goût amer lié au lancement de la saison 3 de la série « Dix Pour Cents » Cet accord découle aussi du…

Au début de l’été YouTube s’est lancé dans la guerre du streaming musical avec YouTube Music, entrant en concurrence directe avec de grands acteurs comme Spotify ou encore Apple Music. L’entreprise a également dévoilé une offre nommée YouTube Premium, qui permet d’accéder à l’ensemble des contenus de la plateforme. Repérée par TechCrunch, l’entreprise vient de lancer une offre étudiante pour ses deux services, avec des prix divisés par 2. Initialement Music coûte 9,99 dollars et Premium 11,99 dollars. Comme on peut le voir ci-dessous, les services seront respectivement facturé 4,99 dollars et 6,99 dollars. Ils bénéficieront des mêmes avantages à savoir de la musique et du contenu sans publicités, la possibilité de télécharger les musiques et les vidéos, l’accès hors connexion  ou encore la musique en arrière-plan. Il s’agit ici du premier grand changement adopté par l’entreprise, depuis le lancement de ses deux services. Pour le moment ces offres ne…

Send this to a friend