streaming

Selon un communiqué du gouverneur de l’État de New York, Andrew Cuomo, Netflix aurait investi 100 millions de dollars dans un espace de 15 000 mètres carrés, pour y construire six plateaux de production. Si tout se passe comme prévu, plusieurs emplois devraient être créés d’ici 2024. Ce qui est une bonne nouvelle pour ses 148 millions d’abonnés de la plateforme, qui devraient voir arriver de nombreux nouveaux contenus d’ici peu. À ce jour, Netflix n’emploie qu’une trentaine de personnes à New York, mais ce chiffre devrait considérablement augmenter d’ici 2024, puisque la plateforme de streaming a racheté un espace d’environ 15 000 mètres carrés à Brooklyn. Le but serait de construire six plateaux de production pour y produire davantage de séries et films. Netflix envisage également d’investir dans un espace de 9 000 mètres carrés de bureaux à Manhattan pour y accueillir 127 nouveaux employés. Jason Hariton, responsable mondial des opérations…

Depuis l’annonce de son propre service de streaming en 2017, Disney a dévoilé quelques précisions à ce sujet. Pour commencer, la plateforme s’appellera Disney+, et sera lancée dès la rentrée prochaine, plus précisément le 12 novembre. Cette information concerne uniquement les États-Unis, mais lors de sa présentation devant ses investisseurs, Disney affirme que le déploiement dans le monde devrait suivre rapidement. Voici maintenant près de deux ans que Disney évoque sa plateforme de streaming capable de concurrencer Netflix. Si a première vu cela peut paraître utopique, Disney+ présente quelques arguments qui pourraient concrétiser ses ambitions. Pour commencer, la grille tarifaire proposée par le géant américain est bien plus attractive que celle proposée par Netflix ou autres services de streaming. Pour 6,99 dollars, ou 70 dollars par an, l’intégralité de la plateforme s’offre à vous. Les adeptes de Disney seront aussi largement comblé par le catalogue proposé. Disney+, c’est plus de…

En 2018, l’industrie musicale mondiale a engendré un chiffre d’affaires de 19,1 milliards de dollars, comme le rapporte la Fédération internationale de l’industrie phonographique (IFPI). Un chiffre en augmentation depuis maintenant quatre ans. Au niveau de la répartition, les revenus du streaming musical ont connu l’augmentation la plus significative (34%) et représente ainsi quasiment la moitié du chiffre d’affaires total de l’industrie, soit presque 9 milliards de dollars. Les données ne sont pas surprenantes. En septembre dernier, nous vous expliquions qu’aux États-Unis, le streaming musical représentait 75% des revenus de l’industrie musicale. La tendance était à la hausse, notamment grâce au streaming via des plateformes comme Spotify ou Apple Music. Fin 2018, c’est plus de 250 millions d’utilisateurs payants qui étaient identifiés. Global recorded music revenue growth was predominantly driven by a 32.9% rise in paid streaming, that now accounts for 37% of total revenue worldwide. Find out more in…

Le mois dernier Apple nous faisait part de son intention de créer un service de streaming, dans le but de regagner l’intérêt du public. Pour l’occasion, la firme de Cupertino a organisé un évènement qui aura lieu ce 25 mars 2019, afin de lancer une autre service d’abonnement payant : Apple News. Pendant un temps, deux experts prédisaient le rachat de Netflix par Apple, à hauteur de 40% de probabilité. Malheureusement pour le groupe à la pomme, il semblerait que cette théorie soit fausse, puisque la plateforme mondialement connue refuse même de faire partie de son service. Reed Hasting, le PDG de Netflix a annoncé lors d’une conférence de presse à Los Angeles qu’il ne souhaitait pas que sa plateforme fasse partie du nouveau service de streaming d’Apple. À ce sujet, il déclare que « Apple est une entreprise formidable. Cependant, Netflix veut contrôler son expérience dans sa propre application, c’est…

Apple a annoncé la date de sa prochaine keynote. Elle aura lieu le 25 mars 2019 au nouveau campus de la marque à la pomme. Pour accompagner cette annonce, la société a ajouté un petit slogan : « it’s show time ». L’occasion de lancer les spéculations sur les annonces qui y seront effectuées. Beaucoup s’attendent à ce qu’Apple présente une plateforme de streaming similaire à Netflix. La raison est toute simple. En 2006, lorsqu’a été lancée l’Apple TV, la même accroche avait été utilisée. Un indice qui concorde vers le lancement d’un service dédié au divertissement télévisuel. Depuis un certain temps, Apple met les bouchées doubles pour créer des contenus exclusifs. Pour compléter sa propre bibliothèque et préparer le lancement de sa plateforme de streaming, un milliard de dollars a été investi. De plus, la marque à la pomme s’est rapprochée de J.J. Abrams pour créer une série appelée…

Pour 2018, le rapport annuel de la RIAA (Recording Industry Association of America) indique que les revenus de l’industrie de la musique en streaming ont rapporté 7,4 milliards de dollars. Une nette amélioration de 11,9% par rapport à 2017. C’est d’ailleurs la troisième année consécutive que le marché enregistre une croissance à deux chiffre. Le streaming est en pleine ascension depuis quelques années, et ce principalement grâce aux plateformes de streaming comme Spotify, Pandora (populaire aux États-Unis) ou encore Apple Music. Le nombre d’abonnements payants aux plateformes a lui aussi considérablement augmenté depuis 2017, passant de 35,3 millions à 50,2 millions en 2018. Soit plus d’un million d’abonnements par mois, ce qui est énorme. Néanmoins, à cause de cette augmentation, l’argent provenant des téléchargements est en baisse, perdant quelques millions. À l’exception des vinyles, qui ont de nouveau augmenté pour atteindre un marché de 419 millions de dollars, se plaçant…

Une mise à jour des Conditions Générales d’Utilisation de Spotify précise explicitement que dorénavant les bloqueurs d’annonces sont interdits sur la plateforme. D’après The Verge, ces nouvelles règles précisent que : « contourner ou bloquer des publicités dans le Service Spotify, ou encore créer ou diffuser des outils destinés à bloquer des publicités dans le Service Spotify » peut encourir la suspension voire la résiliation immédiate de votre compte. Dans un rapport DigiDay au mois d’août dernier, Spotify montre qu’elle a les moyens de limiter les bloqueurs de publicité. Un porte-parole du géant suédois affirme qu’il dispose de : « multiples mesures de détection en place pour surveiller la consommation du service, détecter, enquêter et y remédier ». En mars dernier Spotify apprenait que 2 millions de ses utilisateurs esquivaient les publicités via des applications ou des comptes modifiés. Spotify a immédiatement commencé à sévir en désactivant les comptes dès…

Send this to a friend