Netflix

À l’instar de la mécanique parfaitement huilée sur Spotify, Netflix teste actuellement une fonctionnalité de lecture aléatoire sur sa plateforme web. Vous n’aurez peut-être pas tous accès à cette fonctionnalité expérimentale. En effet, il faut passer par Android pour pouvoir l’apercevoir. Avec ses 148 millions d’abonnés partout à travers le monde, le géant américain n’a plus peur de la concurrence et s’autorise quelques tests pour faire évoluer sa plateforme. Finalement, pourquoi ne pas se laisser bercer par un algorithme bien ficelé ? On demande à tester ! Il y a des fois où on n’a pas forcément envie de réfléchir. Pourquoi ne pas se laisser aller par un mode aléatoire qui vous dirige vers des films qui devraient logiquement vous plaire : algorithme oblige. Le service de streaming vidéo le plus populaire au monde teste actuellement un mode aléatoire. Si vous êtes attentifs, vous aurez certainement remarqué l’apparition d’un nouveau…

Depuis l’annonce de son propre service de streaming en 2017, Disney a dévoilé quelques précisions à ce sujet. Pour commencer, la plateforme s’appellera Disney+, et sera lancée dès la rentrée prochaine, plus précisément le 12 novembre. Cette information concerne uniquement les États-Unis, mais lors de sa présentation devant ses investisseurs, Disney affirme que le déploiement dans le monde devrait suivre rapidement. Voici maintenant près de deux ans que Disney évoque sa plateforme de streaming capable de concurrencer Netflix. Si a première vu cela peut paraître utopique, Disney+ présente quelques arguments qui pourraient concrétiser ses ambitions. Pour commencer, la grille tarifaire proposée par le géant américain est bien plus attractive que celle proposée par Netflix ou autres services de streaming. Pour 6,99 dollars, ou 70 dollars par an, l’intégralité de la plateforme s’offre à vous. Les adeptes de Disney seront aussi largement comblé par le catalogue proposé. Disney+, c’est plus de…

Netflix a décidé de retirer la fonction AirPlay de son application iOS. D’après la plateforme de streaming, la cause serait la récente ouverture d’Apple à la concurrence. Apple AirPlay ou Google Chromecast sont extrêmement pratiques avec l’utilisation de services vidéos. Grace à eux, il est possible d’envoyer une vidéo YouTube, MyCanal ou encore Netflix, depuis son smartphone vers son téléviseur. À l’annonce de Netflix qui supprime la fonctionnalité AirPlay, il y a eu beaucoup d’incompréhensions. Pour tenter d’y répondre, The Verge a interrogé Netflix : « Nous voulons proposer la meilleure expérience possible de Netflix aux abonnés, peu importe l’appareil qu’ils utilisent. Avec AirPlay débarquant sur de nouveaux appareils, nous ne pouvons plus faire la différence entre les appareils cibles, entre l’Apple TV et les autres, et ainsi nous ne pouvons plus certifier l’expérience utilisateur. Nous avons donc décidé de couper le support de AirPlay. Les abonnés peuvent continuer à…

Après Spotify, c’est Netflix qui s’intéresse de très près à l’Inde. Souvenez-vous, en novembre dernier, le géant suédois exprimait sa volonté de s’implanter massivement sur le marché indien. Pour s’adapter, Spotify a dû revoir ses offres. Cette fois-ci, c’est au tour de Netflix de tenter une approche. La plateforme de streaming vidéo propose un abonnement spécial pour les indiens : il coûterait 250 roupies, soit 3,19 € et permettrait aux utilisateurs du pays de regarder des émissions TV et des films seulement en définition standard et sur un seul téléphone à la fois. Malgré la différence de prix avec ce que nous payons en France, pour les indiens, cet abonnement reste plus cher que celui des concurrents de Netflix. Par exemple, Amazon Prime Video propose un forfait à 129 roupies, soit 1,65 €. Pour le moment, les indiens ne sont pas attachés à une plateforme plutôt qu’à une autre. Pour…

Alors qu’il y a quelques mois, Instagram exposait les mots de passe de certains de ses utilisateurs, une nouvelle affaire pourrait vous donner envie de modifier régulièrement vos mots de passe. La police fédérale australienne vient d’arrêter un homme pour des faits peu communs. Ce jeune australien de 21 ans, vivait à Sydney. Il avait créé un site web appelé WickedGen.com dans le but de subtiliser des identifiants et mots de passe pour des comptes Netflix, Spotify, Hulu et d’autres services en ligne. Avant de se faire arrêter, il aurait gagné près de 177 000 €. Sur son site web, près plus d’un million de données illicites ont été trouvées. Comment a-t-il pu récupérer autant de données personnelles ? D’après les autorités locales, le jeune homme aurait obtenu les comptes volés par le biais d’une méthode appelée subtilement le « bourrage de justificatifs d’identité ». Le processus fonctionne parce que les gens réutilisent…

Alors que Netflix vient de passer la barre des 5 millions d’abonnés en France, une pratique se répand partout dans le monde. Quoi, vous n’êtes pas au courant ? Alors c’est que vous avez vécu les 36 derniers mois dans une caverne sans électricité. Une nouvelle étude CordCutting estime qu’une personne sur cinq se servirait du compte d’une personne de son entourage pour regarder des vidéos en streaming. Cela se produit sur toutes les plateformes existantes. Parmi les plus touchées : Netflix, Amazon Video, et Hulu. Il semblerait que ce soit Netflix qui soit le plus piraté. En moyenne les adeptes du partage de comptes le pratiquent pendant 26 mois sur la plateforme contre 16 mois sur Amazon Video. L’étude a repris l’abonnement de base de Netflix, avant l’augmentation de janvier dernier : 7,99€. Cela signifie que les utilisateurs qui fraudent en utilisant le compte de leurs proches économiseraient jusqu’à…

Et ça continue ! Netflix, le plus grand amour des fans de binge-watching a encore passé un cap en France. Il revendique désormais 5 millions d’abonnés. Alors que l’aventure avait commencé timidement en septembre 2014 dans notre pays, le géant du streaming a su progressivement conquérir le coeur des français pour en arriver à une popularité faramineuse aujourd’hui. Bien que visionner sa page Facebook française suffit à jauger sa popularité, Le Figaro a mis un chiffre sur la popularité incroyable de l’entreprise. 5 millions d’abonnés : un chiffre obtenu sans aucun doute via son abonnement peu coûteux et un catalogue richissime, qui lui a permis notamment de rallier tous les jeunes à sa cause. Personne ne peut plut s’opposer à lui en France, et la chute de MyCanal, avec 158000 clients seulement au 3ème trimestre, illustre assez bien cet état de fait. Notons tout de même que les acteurs français…

Send this to a friend