cinéma : toute l'actualité sur siecledigital.fr

cinéma

Réalisé par David Sandberg, Kung Fury avait, lors de sa sortie en 2015, surpris les spectateurs avec son côté rétro. Ce court métrage en libre accès sur YouTube cumule près de 33 millions de vues. David Sandberg a par la suite évoqué un second volet, cette fois-ci en long métrage, prévu pour 2020. À présent, quelques informations sur le casting viennent d’être dévoilées. On y apprend notamment la présence de Michael Fassbender, ainsi que celle d’Arnold Schwarzenegger. Le tournage devrait débuter en juillet prochain. David Sandberg incarnera une nouvelle fois Kung Fury, toujours aux côtés de Kung Führer, Thor, les Vikings, et son ami hacker. Arnold Schwarzenegger, Michael Fassbender, et David Hasselhoff semblent avoir été conquis par le scénario décalé du film. Dans la suite logique du premier court métrage, Kung Fury 2 s’annonce toujours plus déjanté, avec une bonne dose de second degré. Kung Fury de retour avec un…

La justice américaine a averti l’académie des Oscars le 21 mars dernier : empêcher Netflix de soumettre ses films exclusifs, pourrait entrer en violation avec le droit américain. Une information qui avait par la suite été révélée le 2 avril 2019 par Variety. Beaucoup redoute la concurrence des plateformes de streaming, même le légendaire réalisateur américain, Steven Spielberg. Pour autant, Netflix n’a pas dit son dernier mot. Dans une lettre diffusée par Variety, où Makan Delrahim, chef de la division antitrust du département a déclaré à l’Académie des arts et des sciences du cinéma que cette initiative pourrait « tendre à éliminer la concurrence » et qu’elle pourrait par conséquent être une « pratique anticoncurrentielle ». Les plateformes de streaming proposées par Netflix, Amazon, Apple ou encore Disney ne sont pas vu d’un très bon œil par l’industrie du cinéma. Pourtant, lors des derniers Oscars, le film Roma produit par Netflix avait reçu dix nominations.…

La société Netflix monte d’un cran en faisant l’acquisition d’ABQ Studios à Albuquerque, au Nouveau-Mexique. L’objectif est : de produire jusqu’à un milliard de dollars de production dans cet état au cours des dix prochaines années. Le siège du service de streaming se trouve à Los Angeles, la « Mecque » des cinéastes. Mais ça ne suffit plus. Selon TheVerge, Los Angeles est trop peuplé pour Netflix, pas assez sauvage. Des états comme le Nouveau-Mexique (Breaking Bad, Godless de Netflix) ou la Géorgie (The Walking Dead) peuvent offrir un environnement plus attrayant. C’est le pari de Netflix. Alors que l’Europe imposait récemment à Netflix d’investir dans des contenus Européens, la firme américaine fait le choix de faire grossir ses studios aux USA. ABQ Studios, ce sont neuf scènes de tournage et plus de 170 000 m² de studios. Quelques grands films et séries ont déjà été tournés là-bas, notamment Logan, Better Call Saul…