Après d’autres grands noms de la tech, c'est au tour de l’entreprise chinoise Nreal d’annoncer l’arrivée de ses lunettes de réalité augmentée. Elles seront disponibles dans un premier temps au Royaume-Uni au courant du printemps 2022. La promesse est de permettre aux utilisateurs de profiter de nombreux contenus sur un écran large lors de leurs déplacements, notamment grâce à la 5G.

La promesse d'un affichage IMAX où vous voulez

Snapchat, Amazon, Niantic ne sont pas les seuls à vouloir démocratiser la réalité augmentée. La start-up Nreal, basée à Pékin et spécialisée dans l’AR (Augmented Reality), a annoncé le 26 avril l'arrivée en Europe de ses nouvelles lunettes connectées. Elles se nomment les Nreal Air AR et seront disponibles ce printemps au Royaume-Uni. Le fournisseur d’accès internet EE, filiale du groupe BT, géant britannique des télécommunications, s’occupera de sa distribution, rapporte CNBC.

L’argument principal de ces lunettes est de permettre à ses utilisateurs de regarder des films, des séries ou encore de jouer à des jeux vidéo sur un écran large, même loin de leur domicile. Plusieurs solutions existent pour accomplir cette prouesse, soit via une compatibilité 5G pour profiter des contenus vidéos via le streaming, ou encore le cloud-gaming pour la partie jeux vidéo. Les lunettes peuvent aussi être branchées directement à un smartphone pour un partage d’écran.

Avec un mode appelé « Air Casting », l’image pourra s’afficher sur un écran virtuel de 130 pouces (330 cm) situé à trois mètres devant l’utilisateur. L’affichage se fera aussi en IMAX, c’est-à-dire 201 pouces (510 cm) de taille d’écran, avec une projection à six mètres du porteur des lunettes. La qualité de l’image sera aussi au rendez-vous car les verres de la monture disposent de deux écrans OLED, précise le Daily Mail.

L'AR, simple gadget ou vraie révolution ?

Les lunettes possèdent un second mode baptisé « MR Space » qui plonge l’utilisateur dans un environnement en réalité mixte. Il s’agit de l'intégration d’objets virtuels dans l’espace où se trouve le porteur des lunettes. Ce mode va par exemple permettre de faire apparaître plusieurs écrans à la fois autour de soi pour naviguer simultanément dans plusieurs applications en réalité augmentée.

Le constructeur n’a pas encore divulgué la date de sortie précise, mais il donnera bientôt de nouvelles informations. Peng Jin, cofondateur de Nreal, a déclaré que la réalité augmentée « connaîtra bientôt une transformation révolutionnaire, tout comme internet l’a fait à l’époque » et ajoute que « l’AR va transcender l’expérience mobile actuelle, notamment pour regarder des vidéos, faire de l’exercice physique et jouer à des jeux vidéo PC ou à travers le cloud-gaming. »

Le changement de nom de Facebook par Meta en 2021 traduit les ambitions de Mark Zuckerberg dans la création d’un monde virtuel, le métavers. Ce nouvel objectif du géant de la tech a relancé l’engouement pour les technologies AR, ainsi que pour la réalité virtuelle. En 2021, l'entreprise avait investi 10 milliards de dollars dans le métavers et voudrait remplacer les smartphones par des lunettes. Il faudra toutefois attendre avant de voir si cette technologie tiendra ses promesses révolutionnaires.