streaming - Page 2 of 6 : toute l'actualité sur siecledigital.fr

streaming

Le géant du streaming musical français, Deezer, est persuadé d’avoir plus de titres dans son catalogue que ses concurrents. Voilà un argument de poids qu’avance notre champion français. C’est Louis-Alexis de Gemini, PDG de Deezer qui, dans une interview donnée au Parisien, précise que : « nous réunissons aujourd’hui 53 millions de chansons sur notre plateforme audio ». Ce chiffre est plus important que celui de ses deux principaux concurrents : Apple Music et Spotify. Fort de ses 2 millions d’abonnés payants en France et de ses 35% de parts de marché, Deezer est toujours la plateforme numéro 1 du streaming dans notre pays. Le PDG de Deezer précise que : « à l’échelle mondiale, nous avons 15 millions d’utilisateurs, ce qui fait de nous le 3e acteur du streaming derrière Spotify et Apple Music ». La société en est convaincue, ce succès est en grande partie liée au gigantesque catalogue que propose Deezer. Spotify…

Le gendarme du piratage tire la sonnette d’alarme. Le problème cette fois-ci, c’est que la Hadopi (Haute autorité pour la diffusion des oeuvres et protection des droits sur Internet) ne peut pas faire grand-chose pour l’enrayer. En effet, depuis plusieurs mois, le piratage par IPTV (Internet Protocol TeleVision) est en plein essor et prend des proportions démesurées. Comme le précise Challenges, cette pratique, assez mal connue en France, consiste à consommer du contenu, logiquement payant, de manière gratuite, grâce à des pirates qui détournent les systèmes de sécurité des plateformes comme Netflix ou beIN Sports. Déjà, à la fin de l’année 2018, Hadopi annonçait qu’elle allait sévir et même durcir ses sanctions envers les internautes. C’était sans compter sur le développement massif de ce nouveau mode de piratage. Pauline Blassel est secrétaire générale de la Hadopi, elle précise à propos de l’essor du piratage par IPTV, que : « nous avons…

L’année dernière, AT&T a vendu ses parts de Hulu, laissant pour propriétaires Disney et Comcast. Aujourd’hui, Comcast jette l’éponge et laisse à Disney la presque entièreté des responsabilités de la plateforme de streaming. Depuis l’acquisition de 30% de la Fox en 2017, l’ogre Disney s’est attaqué à ses confrères propriétaires de Hulu. Toutefois, Disney n’a pas encore racheté la totalité des parts nécessaires. 33% appartiennent encore à Comcast. Le contenu NBCUniversal restera donc sur la plateforme jusqu’en 2024, même si l’accord entre les deux entreprises indique que Disney devient le principal décisionnaire. À partir de 2024, Disney devrait être en position favorable pour obliger Comcast à vendre ses parts. La juste valeur marchande de Hulu sera alors évaluée à ce moment précis. De son côté, Disney estime un prix de vente minimum de 27,5 milliards de dollars. Netflix dans le viseur de Disney. À présent, il est difficile de se…

Selon Bloomberg et le Wall Street Journal, YouTube Music aurait du mal à développer son activité au même rythme que sa concurrence. En effet, les 15 millions d’abonnés payants de la plateforme sont bien loin des 100 millions d’abonnés Premium de Spotify. Lancée l’année dernière, YouTube Music a eu du mal à se faire une place, bien que plus d’un milliard de personnes se rendent sur la plateforme chaque mois. Le fait est que beaucoup d’utilisateurs se rendent dessus pour regarder des vidéos gratuitement. Sans pour autant prendre un abonnement qui ne leur sera pas nécessairement utile s’ils en ont déjà un ailleurs, ou pas. Google avait indiqué il y a quelque temps que le nombre d’abonnés avait augmenté de 60% en un an, mais pour autant, ce n’est pas suffisant si la plateforme souhaite un jour faire de l’ombre à sa concurrence. D’autant plus que depuis sa création, seulement…

Réalisé par Ron Howard, et co-écrit par George Lucas, Willow pourrait revenir sur petit écran au travers d’une série Disney+, pilotée par ses deux créateurs orignaux nous apprend Deadline (via Engadget). Sorti en 1988, Willow avait rencontré un succès mitigé à l’époque, mais s’était vu nominé par deux fois aux Oscar (dans les catégories meilleur montage sonore et meilleur effets visuels). Sa popularité n’aura toutefois cessé de croître au fil des années au point de devenir peu à peu une oeuvre culte, appréciée de toute une génération… Une aura qui aurait poussé Disney à accepter un reboot sériel du film. Ce reboot se destinerait à alimenter le service de SVoD du géant américain, toujours attendu le 12 novembre prochain et à partir de 6,99 dollars par mois. Comme le pointe Engadget, l’idée de créer une série Willow basée sur le film éponyme est à l’étude depuis longtemps chez George Lucas et…

Selon un communiqué du gouverneur de l’État de New York, Andrew Cuomo, Netflix aurait investi 100 millions de dollars dans un espace de 15 000 mètres carrés, pour y construire six plateaux de production. Si tout se passe comme prévu, plusieurs emplois devraient être créés d’ici 2024. Ce qui est une bonne nouvelle pour ses 148 millions d’abonnés de la plateforme, qui devraient voir arriver de nombreux nouveaux contenus d’ici peu. À ce jour, Netflix n’emploie qu’une trentaine de personnes à New York, mais ce chiffre devrait considérablement augmenter d’ici 2024, puisque la plateforme de streaming a racheté un espace d’environ 15 000 mètres carrés à Brooklyn. Le but serait de construire six plateaux de production pour y produire davantage de séries et films. Netflix envisage également d’investir dans un espace de 9 000 mètres carrés de bureaux à Manhattan pour y accueillir 127 nouveaux employés. Jason Hariton, responsable mondial des opérations…

Depuis l’annonce de son propre service de streaming en 2017, Disney a dévoilé quelques précisions à ce sujet. Pour commencer, la plateforme s’appellera Disney+, et sera lancée dès la rentrée prochaine, plus précisément le 12 novembre. Cette information concerne uniquement les États-Unis, mais lors de sa présentation devant ses investisseurs, Disney affirme que le déploiement dans le monde devrait suivre rapidement. Voici maintenant près de deux ans que Disney évoque sa plateforme de streaming capable de concurrencer Netflix. Si a première vu cela peut paraître utopique, Disney+ présente quelques arguments qui pourraient concrétiser ses ambitions. Pour commencer, la grille tarifaire proposée par le géant américain est bien plus attractive que celle proposée par Netflix ou autres services de streaming. Pour 6,99 dollars, ou 70 dollars par an, l’intégralité de la plateforme s’offre à vous. Les adeptes de Disney seront aussi largement comblé par le catalogue proposé. Disney+, c’est plus de…