data visualization

Data Story est le fruit de la reconversion d’un directeur financier en infographiste, et, qui plus est, passionné de data visualization. Fatigué des présentations de graphiques figées dans un PowerPoint, où il faut expliquer longtemps les chiffres affichés, il entreprend de créer l’outil qui saura répondre à ses frustrations. C’est ainsi que nait Data Story, accompagnée de l’extension DS Casting pour Microsoft Excel. Comment fonctionne Data Story ? Depuis un tableur Excel, l’utilisateur prépare sa série de données de façon classique avec les intitulés, les désignations, puis les chiffres, etc. Ensuite, il suffit de sélectionner la zone que l’on souhaite transformer en un graphique interactif. On utilise DS Casting, extension créée par Data Story, et on sélectionne le type de présentation que l’on veut utiliser : barres, colonnes, aires, etc. Ce qui est bluffant, ce sont les options de personnalisation, de mise en avant d’une donnée, et surtout de lisibilité…

Google a annoncé dans un article de blog le déploiement de nouvelles fonctionnalités pour exploiter les données. Ces dernières visent à améliorer l’intégration et le partage des données Data Studio. Désormais, en plus de bénéficier gratuitement de l’application, il est possible de générer des rapports interactifs, mais également de créer des extraits enrichis. De quelles manières l’intégration et le partage des données Data Studio ont-ils été améliorés ? L’intégration et le partage des données Data Studio va permettent à de nombreux Data Analyst ou Data Scientist de gagner un temps précieux. En effet, il leur est désormais possible d’intégrer leurs rapports créés via Data Studio dans la plupart des sites web. Il suffit qu’ils prennent en charge l’une des 3 technologies suivantes : le tag iframe HTML, l’oEmbed ou encore l’Open Graph Tags. Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, ils disposeront de rapports interactifs dont les données se synchroniseront en temps réel. Si…

Alors que Google déclarait maintenant utiliser le machine learning pour bloquer les tentatives de phishing sur son application Gmail, l’entreprise utilise aussi l’IA dans son application Google Sheets. Le 1er juin, Google a partagé un billet sur son blog concernant les dernières mises à jour de Google Sheets, un outil de G Suite qui permet de créer des feuilles de calcul, et concurrent direct de Microsoft Excel. La firme souhaite utiliser le machine learning afin de donner aux utilisateurs la possibilité de visualiser plus facilement leurs données, améliorant ainsi l’expérience utilisateur. Grâce à la dernière mise à jour, il est maintenant possible d’utiliser un langage naturel et conversationnel, et non simplement des formules. En écrivant par exemple « Quelles sont les ventes moyennes le dimanche ? » et en cliquant sur « Explorer », Google Sheets répondra en créant le graphique. Plus besoin de faire manuellement les graphiques alors que…

Uber, en bon compagnon de soirée trop arrosée ou partenaire de nos compagnons souhaitant rentrer en sécurité a été fortement sollicité pour la nuit du nouvel an. L’application de voiture avec chauffeur nous livre quelques données intéressantes sur la passage à 2017. Au total, 15 millions de de courses ont été enregistrées à travers le monde. La durée moyenne des courses se porte à seulement 4 minutes. Les deux plus gros consommateurs de courses ont été à Chicago et Los Angeles avec 18 courses commandées dans la nuit. Et cette nuit-là a été plutôt collaborative puisque plus de 585 000 personnes ont utilisé uberPOOL et plus de 45 000 ont partagé leur statut avec des amis. Cette dernière fonctionnalité a été intégrée dans la dernière mise à jour de l’application. Elle permet à des utilisateur d’envoyer à leurs amis ou leur famille l’état de la course en cours. Cela permet…

Les entreprises brassent de plus en plus de données, mais ne savent pas toujours quoi en faire et encore moins comment la rendre sexy. Avec l’émergence du Big Data émergent aussi des outils capables de stocker et de constituer des rapports simplement et de façon dynamique. Les entreprises qui sont nées dans le digital comprennent bien ces enjeux, notamment lorsqu’il s’agit d’une société comme Uber. En 2015, le service de voiture avec chauffeur a créé une équipe dédiée à la data visualization. Son objectif : élaborer des outils visuels permettant d’analyser simplement les données d’Uber. Chaque minute, des millions de personnes utilisent Uber, et le service doit traiter quotidiennement des milliards de données GPS. Le succès opérant, l’équipe de data visualization est passée de deux membres à quinze. La data visualization selon Uber Uber s’est équipé d’une plateforme d’A/B testing : Morpheus. Le rendu des données collectées sur de nombreux…

Send this to a friend