bases de données : toute l'actualité sur siecledigital.fr

bases de données

L’entreprise chinoise particulièrement controversée, Huawei, vient de lancer une nouvelle offre dédiée aux professionnels, baptisée GaussDB. Huawei propose désormais un outil basé sur l’IA, qui permet aux entreprises de gérer leurs bases de données. Le chinois se positionne donc comme un concurrent direct à des géants du secteur, comme IBM, Oracle ou encore Microsoft. Mieux connue pour la fabrication de smartphones, ou pour être dans le viseur de Donald Trump, Huawei veut étendre sa gamme de produits. Grâce à l’intelligence artificielle, la société prévoit d’optimiser les performances des bases de données des entreprises. Habituellement, ce genre d’outil nécessite une intervention humaine dans 60% des cas. Avec ce nouvel outil, Huawei espère bien séduire de nouveaux clients, désireux de gagner du temps par l’automatisation de ces tâches. Étonnement, l’un des concurrents américains de Huawei, Oracle, vient de licencier 900 employés sur son site chinois, dans le cadre d’une restructuration majeure de…

Pour s’abonner à Culture Numérique : Spotify – iTunes – Deezer – Google Podcasts – Ausha. Médiapart fait parfois des révélations intéressantes. Si vous faites partie des fidèles adeptes d’Europe 1 et que vous avez déjà appelé le standard pour poser une question ou simplement intervenir en bon auditeur que vous êtes, il est possible que vous soyez fiché. Entre 2002 et 2016, près de 500 000 personnes sont retrouvées sur un fichier contenant parfois des données très personnelles et même des insultes. Après la sanction infligée par la CNIL à Optical Center en juin dernier, c’est au tour d’Europe 1 de se faire prendre la main dans le sac. Il y a quelques jours, le média d’Edwy Plenel révélait l’existence d’un rapport secret détenu par la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil). Europe 1 a conservé les données de ses auditeurs les plus fidèles (c’est quand même…

Tout ? Cela serait exagéré et même faux de le dire. Pour autant, si l’on se penche sur le fonctionnement publicitaire de Facebook et des outils à disposition, on remarque que les données accessibles sont précieuses pour n’importe quel marketeur. Avec plus de 30 millions d’utilisateurs actifs en France (en 2017), Facebook s’avère plus précieux et qualitatif que n’importe quelle étude marketing menée sur un échantillon de 1 500 personnes. Pour peu que l’on sache se servir des outils de Facebook for Business et que l’on ait connaissance des données accessibles aux annonceurs sur les utilisateurs. C’est justement ce que l’on va voir après avoir noté dans un article précédent, les outils permettant au réseau social de collecter les données… 3 principales sources de données sur les utilisateurs Finalement trois sources, ce n’est pas énorme… Enfin assez pour attirer les annonceurs sur la plateforme sociale, qui contrairement à Google Adwords,…

C’est la clé pour une réussir une campagne marketing : connaître son audience et/ou ses cibles. Mais s’il est beaucoup plus facile de le dire que de de le confirmer, il existe différentes méthodes utilisées déjà depuis de nombreuses années. Je parle des « bonnes vieilles » études quali et quanti. Cependant ce genre d’étude peut parfois coûter très cher et perd toute sa valeur au bout de quelques années. Mais à l’heure où les « datas » sont les clés du pouvoir et de la richesse commerciale des marques, des outils issus principalement des plateformes sociales concentrent ses « données ». Elles nous permettent d’avoir une vision élargie de notre audience et des cibles. Facebook Insights : connaître intimement sa cible J’ai tendance à le répéter quand j’évoque Facebook, mais il est toujours bon de rappeler que la plateforme sociale comptabilise quasiment 2 milliards d’utilisateurs actifs dans le monde…