content marketing : toute l'actualité sur siecledigital.fr

content marketing

Aujourd’hui les marques investissent en continu pour développer leur image, leurs ventes et leur notoriété. Pour cela nombreuses sont celles qui passent par des agences et délèguent une partie ou l’ensemble de leur marketing. Mais depuis plusieurs mois, une tendance s’impose, comme le rapporte Digiday. De plus en plus d’entreprises internalisent. Un phénomène qui n’est pas nouveau certes, mais qui prend de plus en plus d’ampleur. Découvrons pourquoi les entreprises décident d’internaliser et ce que font les équipes en interne. Le premier point important à prendre en considération c’est que les annonceurs n’arrêtent pas de travailler avec les agences, cependant elles le font moins. En internalisant, les annonceurs souhaitent avoir plus d’influence sur la manière dont le marketing est géré et faire preuve de plus d’agilité. Internaliser pour avoir plus de contrôle À travers le sondage réalisé, 38% des 214 spécialistes du brand marketing explique internaliser pour avoir davantage de…

Blogueurs, designers et dev doivent régulièrement puiser dans des banques d’images pour nourrir leur travail de visuels. Au Siècle Digital, on est bien placé pour en parler, il y a un certain débit, et chaque article nécessite une image d’illustration. Quand c’est une fois de temps en temps, on peut se permettre de se dire qu’on peut bien ouvrir une ou deux banques d’images, seulement de notre côté c’est une dizaine d’articles par jour… Donc quand Dragula sort la semaine dernière, et que je vois qu’on taille dans le nombre d’opérations, on va dire que ça vaut le coup que j’y jette un oeil. Édité par Team XenoX et disponible sur MacOS et Windows, l’outil permet de gagner du temps en puisant directement depuis son écran dans une banque d’image (Unsplash) et de drag-n-drop directement sa sélection dans son back-office, sur les réseaux sociaux ou des plateformes comme Medium. Pour…

L’écriture empathique se focalise sur une très forte connivence entre l’écrit et le lecteur. Elle véhicule ses messages via la sollicitation première des émotions, des sens, et du ressenti subjectif. Une telle rédaction est l’incarnation éditoriale du « customer centred » cher au marketing moderne, poussé à son maximum. MES LECTEURS… QUI ÊTES-VOUS ? En écriture comme en amour, plaire à quelqu’un nécessite de bien le connaître. Ses envies, ses besoins, ce qu’il apprécie, ce qu’il déteste… sont autant d’informations capitales si on veut le séduire. Or s’il est « facile » de cerner ses amis ou sa famille, connaître réellement ses lecteurs est une autre paire de manches. Ce savoir est pourtant la clé sine qua non de l’écriture empathique. L’exploitation des données clients – la fameuse « data » – est un premier pas. Qu’elle provienne de votre CRM, de l’analyse de vos statistiques Internet, d’études contextuelles ou…

Le trafic est l’objectif premier de tous les sites présents sur le web. Et parmi les différents leviers d’acquisition, il y en a bien un qui s’avère incontournable : le moteur de recherche. On pense notamment à Google Search que l’on peut qualifier aisément du portail du web. En janvier 2018, Google enregistrait plus de 86 % de part de marché au niveau mondial. Loin devant Bing, Yahoo ou encore Baidu pour la Chine. Sachant cela, il convient aux éditeurs de site web de se positionner au mieux sur les expressions, les requêtes des internautes par rapport à leur domaine d’activité. Plus facile à dire qu’à faire au vu de la concurrence et du manque de transparence de l’algorithme de Google pour classer les résultats de recherche. Heureusement, il existe des solutions pour optimiser le référencement naturel de ses contenus sur Google (ainsi que Yahoo / Bing – même fonctionnement).…

Airbnb, la plateforme de location et de réservation de logements entre particuliers, vient de lancer un magazine papier. Celui-ci est sobrement appelé : Airbnbmag. Logique inversée de la transformation digitale ? Pas forcément en regardant les exemples du passé. En soi, Airbnb n’est pas la première marque à diffuser un magazine concentrant divers contenus. Il est toujours intéressant de noter le choix d’un support hybride. Airbnbmag est diffusé en format papier et numérique (Apple ou encore Amazon). Mais ce qui est plus important de noter, c’est que contrairement à d’autres marque misant sur du content marketing diffusé gratuitement via un blog de marque, Airbnb a confié la rédaction et la commercialisation au groupe média Hearst. Si cela ne vous parle pas, c’est le groupe qui gère les grands titres de presse comme Marie Claire, Elle, Cosmopolitan ou encore Women’s Health au Royaume-Uni et aux États-Unis. Nous avons parlé de commercialisation…

Présenté par : Content Avenue. Content Avenue est un service en mode SaaS qui facilite la création, et la gestion de contenus digitaux. Nous aidons les professionnels du contenu digital à concevoir, planifier, produire et analyser la performance de leur stratégie de Brand Content. Les médias numériques ont transformé la manière dont nous consommons du contenu. D’une approche passive sur les canaux traditionnels, voilà que le numérique nous a rendus actifs. Les points de contact sont multipliés si bien qu’il est devenu complexe pour les entreprises de maîtriser parfaitement leur production et leur transmission de contenu. Pour permettre aux marketers de mieux appréhender le content management, Content Avenue a publié un livre blanc qui étudie les bonnes pratiques tout en livrant des retours d’expérience concrets au service de l’expérience client. On retrouve notamment Decathlon qui alimente ses points de contact et complète ses sites pour guider le client jusqu’au bon…

La notion de content marketing est souvent présente au sein des stratégies d’entreprise. Les blogs, les médias, les blogs de marque, les vlogs, les publications sociales, etc. sont autant de contenus partagés qui conduisent à la notion de sur-information de notre société. Ce qui en soit n’est pas un problème pour les personnes, si ce n’est de différencier la qualité du reste. Cependant pour les marques, c’est un réel problème de visibilité et donc in fine de performances au niveau des résultats souhaités : portée, engagements, conversions… Il vient alors l’idée de médiatiser ses contenus. Pourquoi investir dans la médiatisation en plus du contenu ? Le constat de la visibilité Les grandes marques avec de grandes communautés sont plus enclins à faire du paid media dans leur stratégie de brand content / branded content. Tandis que les marques à petite et moyenne communauté ne le font pas. Souvent par soucis…