Adobe : toute l'actualité sur siecledigital.fr

Adobe

Elle était particulièrement attendue par le monde du dessin : Fresco est officiellement disponible pour les utilisateurs de l’iPad. Annoncée il y a un peu moins d’un an, Fresco devrait permettre aux illustrateurs de dessiner virtuellement grâce à des outils très pointus et notamment à l’intelligence artificielle. L’IA permet une expérience totalement réaliste Fresco va utiliser une intelligence artificielle surnommée Sensei. Cette dernière devrait permettre à ses utilisateurs de « retrouver la sensation d’une expérience réaliste de peinture et de dessin » d’après Adobe. Fresco veut devenir le nouvel outil préféré des artistes et l’application a de nombreux arguments pour séduire. Scott Belsky, responsable produit chez Adobe, explique que Sensei permet de récréer le comportement des huiles, et des aquarelles, d’une manière extrêmement réaliste. Live Brushes, l’outil qui utilise cette intelligence artificielle, permet d’utiliser l’Apple Pencil comme un véritable pinceau naturel. De plus, Fresco met à disposition la totalité des pinceaux Photoshop,…

Cette semaine, Adobe a présenté sa dernière application iPad dédiée au dessin : Adobe Fresco. Sur son blog, l’éditeur de logiciels américain explique s’être inspiré d’une technique qui a traversé les siècles, la fresque. Cette peinture murale doit s’effectuer sur un enduit, appelé « intonaco », avant qu’il ne sèche. Une relation chimique lie le pigment à l’enduit, afin que la peinture s’intègre dans le mur. Avec ce nouveau logiciel, Adobe espère retransmettre cet art ancestral, avec les mêmes sensations. Adobe Fresco est le nom officiel du Projet Gemini, l’application devrait arriver un peu plus tard dans l’année. L’authenticité par l’IA Scott Belsky, responsable produit chez Adobe, explique que la fonctionnalité Live Brushes utilise Sensei, l’IA d’Adobe. Cette technologie permet de récréer le comportement des huiles, et des aquarelles, d’une manière extrêmement réaliste. Live Brushes permet d’utiliser le l’Apple Pencil comme un véritable pinceau naturel. De plus, Fresco met à disposition la…

Au cours de la dernière conférence OFFF Bracelona, Adobe a pris la parole pour présenter une nouvelle fonctionnalité concernant son logiciel Illustrator. Très utilisé dans le domaine du graphisme, et du design, le moodboard permet de poser les bases d’un projet. C’est pourquoi Illustrator propose dorénavant une fonction capable d’extraire les couleurs d’une image sélectionnée en tant que moodboard. De plus, le logiciel permet d’utiliser ces couleurs pour les importer directement sur la création en cours. La fonctionnalité s’appelle Color Transfer et peut s’avérer très utile lors d’un travail minutieux pour trouver les bonnes couleurs, correspondant parfaitement à l’ambiance recherchée. La vidéo ci-dessous illustre parfaitement, les cas où cette option va permettre un gain de temps considérable. Dans son article de blog, Adobe en dit davantage sur le tournage de la vidéo. Cette mosaïque aux inspirations espagnoles a été entièrement réalisée sous Illustrator. Une fois les tracés réalisés, le graphiste…

Plus que jamais le mobile first est préconisé dans la création de contenu et notamment de contenu vidéo. Instagram, IGTV, Snapchat et désormais YouTube proposent un format vidéo différent du classique 16:9. Ce format vertical, 9:16, compte aujourd’hui plusieurs millions d’utilisateurs grâce notamment à l’essor des stories et plus globalement des smartphones. Récemment deux entrepreneurs français ont même fait le pari de créer une plateforme de vidéos entièrement au format vertical, d’où son nom, Vertical. Malheureusement, si vous avez pris une vidéo au format horizontal, il vous sera compliqué de la rendre verticale sous Premiere Pro. Lors d’un entretien exclusif avec nos confrères de chez Engadget, Adobe s’est confié sur un prototype appelé Smooth Operator. Ce système doté de l’IA Sensei participerai grandement à l’adaptation de format. Après avoir filmé une vidéo en 16:9, il suffira de sélectionner sur quel type de support elle sera destinée. Ensuite, le processus détecte…

La grande messe d’Adobe a lieu en ce moment. Son évènement annuel, le MAX 2018, se tient à Los Angeles. C’est ici qu’Adobe dévoile ses nombreuses nouveautés. Notamment de nouvelles applications pour les créateurs de contenu en mouvement. Nous vous présentons le nouvel éditeur vidéo baptisé Premiere Rush CC. Adobe l’a pensé pour les Youtubers. Plus facile à utiliser, il permet de tout faire simplement et intuitivement. Adobe considère que les Youtubers n’ont pas besoin d’être des experts en montage vidéo. La société a d’ailleurs déclaré cela : « les créateurs de contenu ne doivent pas nécessairement être des experts en vidéo, en colorimétrie ou en audio pour publier des vidéos de qualité professionnelle. Les plateformes vidéo et les réseaux sociaux sont leur nouvel outil de travail. Nous souhaitons leur apporter un maximum de confort pour qu’ils puissent travailler dans de bonnes conditions ». Cette nouvelle version permet de quasiment tout faire : l’édition,…

L’éditeur de logiciels américain Adobe a ouvert en bêta test, une nouvelle application de montage vidéo : Project Rush. Cette dernière ne vient pas remplacer les logiciels de montage que sont Premiere Pro ou After Effects. Mais Rush reprend les fonctionnalités de base de ces outils à destination des professionnels pour les rendre plus accessibles au grand public. En visitant le mini-site dédié à la nouvelle application de montage, on s’aperçoit que le discours est orienté pour les créateurs de contenus vidéo amateur. Adobe met en avant la facilité d’utilisation de son logiciel pour publier des vidéos qualitatives sur les réseaux sociaux, notamment YouTube. Project Rush offre même la particularité d’être utilisable sur tous les supports et systèmes d’exploitation : iOS, macOS et Android. Le logiciel s’avéra une alternative intéressante à Final Cut d’Apple pour les créateurs de contenus vidéo peu formés aux logiciels Premiere Pro et After Effects. Pour…

Alors que Windows annonçait la mort du fidèle et loyal Paint hier (et puis finalement pas vraiment), c’est aujourd’hui Adobe Flash Player qui est dans le viseur. Et pour le coup, la décision semble définitive et irrémédiable : d’ici 2020, Flash ne sera plus utilisé ni mis à jour par Adobe. Il était temps. À la fin des années 90, Flash Player a réussi à se faire une place conséquente sur le web, si bien que le plugin était très utile et utilisé sur la toile. Seulement, l’éditeur avait quelques faiblesses qui l’ont empêché de continuer sa progression, au profit d’autres technologies. En cause d’abord, ses nombreuses failles de sécurité, qui en ont fait une cible de premier choix. Qui n’a pas eu la fameuse fenêtre pop-up qui proposait d’installer Flash Player, et donc de télécharger un fichier potentiellement dangereux ? En 2010, Steve Jobs a éclairé son point de…