Atlassian le célèbre éditeur d’outils collaboratifs et de gestion notamment utilisés par les équipes spécialisées dans le développement de logiciels et qui possède dans son giron Confluence, Jira, ou encore Trello ajoute désormais une nouvelle corde à son arc avec le rachat de Chartio, un outil de visualisation de données (dataviz).

L’accord a été annoncé dans un billet de blog par l’intermédiaire de Zoe Ghani, responsable produit chez Atlassian ainsi que sur le site de Chartio. Fondée en 2010, la société Chartio propose un outil basé sur le cloud permettant de créer des tableaux de bord élégants en combinant différentes sources de données tout en permettant d'exécuter des requêtes analytiques assez poussées.

Avec des soutiens financiers tels que Y Combinator à ses côtés, la société avait réussi à lever 8 millions de dollars, une somme qui peut sembler faible, mais qui lui a permis tout de même de s’attacher les services de 280 000 utilisateurs. Le détail du deal n’a pas été communiqué. Néanmoins Chartio devrait disparaître dans sa forme actuelle le 1er mars 2022 et un guide de migration de données à été publié sur son site.

Les équipes de l’éditeur seront désormais mises à profit afin d’intégrer sa technologie de visualisation de données aux outils Atlassian en démarrant par Jira : un logiciel dédié à la gestion des incidents. Dans un second temps, Chartio s’attaquera aux autres outils d’Atlassian. À terme, l’entreprise pourrait en faire un concurrent de taille à Google Data Studio.

Ce rachat fait suite à celui de Trello pour la somme de 425 millions de dollars en 2017, et à celui de Halp en mai dernier pour une somme non divulguée. L’objectif étant d'étendre ses capacités de service d'assistance et de soutien à la clientèle. Avec cette nouvelle acquisition Atlassian montre ses ambitions en continuant de proposer toujours plus de nouvelles fonctionnalités à ses clients.