Le logiciel CRM Salesforce a récemment racheté l’un des principaux spécialistes de l’analyse et de la visualisation de données : Tableau. L’opération, entièrement réalisée par échange d’actions, valorise l’entreprise à 15, 7 milliards de dollars. En plus de ce lourd investissement, Salesforce envisagerait d’investir plus de 2 milliards de dollars en France, des suites d’une entrevue avec Emmanuel Macron.

Une acquisition qui rassemble deux leaders mondiaux

Marc Benioff, CEO de Salesforce a indiqué dans un communiqué que « nous réunissons le numéro 1 mondial du CRM avec le numéro 1 des plateformes analytiques. Tableau aide les gens à voir et comprendre les données et Salesforce les aide à fidéliser et à comprendre les clients. C’est clairement le meilleur de nos deux mondes pour nos clients ». De son côté, Adam Selipsky, président et CEO de Tableau affirme que « joindre nos forces avec celles de Salesforce améliorera notre capacité à aider partout les gens à voir et comprendre les données ».

Des valeurs similaires qui en font toute la force de cette alliance

Tableau compte parmi ses clients de grandes entreprises à l’image de Verizon, Netflix, ou encore Schneider Electric. Ce qui rendra Salesforce d’autant plus important sur ce marché. Selon Adam Selipsky : « l’association de force avec Salesforce renforcera notre capacité à aider les utilisateurs du monde entier à voir et à comprendre les données. En tant que membre du premier groupe mondial de gestion de la relation client, les outils d’analyse intuitifs et puissants de Tableau permettront à des millions de personnes supplémentaires de découvrir des informations exploitables dans l’ensemble de leurs organisations. Je suis ravi que nos sociétés partagent des cultures très similaires et se concentrent sans relâche sur le succès de leurs clients. Je suis impatient de réaliser ce travail ensemble pour aider nos clients et nos communautés ».

« Le succès incroyable de Salesforce a toujours consisté à anticiper les besoins de nos clients et à leur fournir les solutions dont ils ont besoin pour développer leurs activités» a déclaré Keith Block, co-directeur général de Salesforce. «Les données constituent le fondement de chaque transformation numérique et l’ajout de Tableau accélérera notre capacité à assurer le succès des clients en offrant une vue véritablement unifiée et puissante de toutes les données d’un client. »

En 2016, on se souvient que Marc Benioff était sur les rangs pour racheter le réseau social professionnel LinkedIn, que Microsoft lui a dérobé pour un montant de 26,2 milliards de dollars. Un coup dur pour l’entreprise qui, visiblement, a su remonter en faisant la récente acquisition de Tableau.