Author

Louise Millon

Content Manager à Siècle Digital. J'aime écrire et surfer.

L’entreprise Hyperloop Transportation Technologies (HyperloopTT) a révélé qu’elle avait signé un accord avec la Chine. Dans un communiqué, la société américaine HyperloopTT a annoncé qu’elle venait de signer un accord avec la Chine, qui donnera suite à la construction d’une première piste dans la ville de Tongren, elle-même située dans la province de Guizhou au sud-ouest du pays. Pour rappel, ce lieu ne se situe pas loin de Guiyang, une zone de développement technologique créé il y a 18 ans pour attirer des entreprises issues du secteur de la technologie dans la région. Depuis sa mise en place, la stratégie semble avoir fonctionné puisqu’elle a séduit Tencent, Alibaba, mais aussi les américains Microsoft et Qualcomm. Si l’on sait que l’itinéraire couvrira une dizaine de kilomètres, le communiqué ne précise pas si la piste reliera deux zones précises ou non. Néanmoins, la courte distance laisse entendre que le train du futur…

Apple non coupable

La firme américaine avait porté plainte contre Xiaolang Zhang, l’accusant…

Virgin Orbit

Virgin Orbit a annoncé qu’il serait la première entreprise à…

La société Aston Martin entre dans la course au ciel et révèle les premières images de son taxi volant aux allures futuristes. Décidément, les entreprises attirées par la conception d’un taxi volant autonome se font de plus en plus nombreuses. Hier, c’est Rolls-Royce qui révélait s’intéresser de près au concept, révélant qu’il travaillait sur un prototype qui pourrait être prêt pour l’année 2020, s’il trouvait les bons partenaires pour l’épauler. Uber s’attelle lui aussi au concept en se préparant à lancer Uber Air dans quelques années. Cette fois-ci, c’est la célèbre marque britannique Aston Martin qui fait part de son intérêt pour le véhicule aérien. Ce mardi 16 juillet, l’entreprise anglaise a dévoilé le prototype de son futur taxi volant. Dans un communiqué, le PDG d’Aston Martin, Andy Palmer indique : « Avec une population des villes en constante croissance, la congestion urbaine deviendra de plus en plus forte. Nous…

Amazon prostitution prison grève

Alors que le Prime Day bat son plein, plusieurs mouvements…

Netflix Salto bourse

Suite à l’annonce de ses résultats trimestriels, l’action de Netflix…

Le gouvernement britannique a révélé que le premier port spatial serait construit en Écosse d’ici 2020. Dans un communiqué partagé le dimanche 15 juillet, l’agence spatiale britannique a indiqué que le premier port spatial du Royaume-Uni serait construit en Écosse. Il se situera plus exactement sur la péninsule d’A’Mhoine, dans la région de Sutherland au nord de l’Écosse. The Guardian indique que ce choix géographique est apparu comme le meilleur lieu pour atteindre des orbites de satellites avec des fusées lancées verticalement. Le site a également été choisi en raison du fait qu’il est très peu peuplé, ce qui signifie qu’une fusée ou du matériel spatial peut tomber à terre sans risque. Les fusées en partance du port spatial pourront aussi se diriger vers le cercle polaire arctique, un point important lorsqu’il s’agit de petits satellites que l’ont fait régulièrement tourner autour de la Terre par ce point. De plus,…

Elon Musk lance-flammes

Suite au sauvetage des enfants prisonniers dans une grotte thaïlandaise,…

iPhone Inde

Suite à l’accident mortel qui a eu lieu il y a quelques mois, Uber a licencié tous ses employés qui travaillaient sur ses véhicules autonomes à Pittsburgh. Lors d’une réunion qui s’est tenu 11 juillet, Uber a indiqué qu’il mettait fin au contrat le liant à une centaine d’opérateurs qui travaillaient dans la ville de Pittsburgh. La firme a tenu à préciser qu’il pourrait postuler à d’autres postes au sein de la société, sans qu’un nouveau contrat leur soit forcément assuré. À la place de ces opérateurs chargés de surveiller les véhicules lors de la conduite, la société travaille au recrutement d’une cinquantaine de « spécialistes de mission ». Ces derniers seront chargés de faire des retours plus techniques aux concepteurs en charge des voitures. Pour rappel, la société a pris la décision de suspendre ses essais après qu’un de ses véhicules ait percuté et tué un piéton dans la…

Jack Dorsey purge
Amazon Go Seattle

Dès cet automne, un second point de vente Amazon Go…

Depuis plusieurs mois, les américains utilisant Facebook pouvaient profiter d’informations provenant de médias ayant été préalablement classés selon leur indice de confiance. Désormais, la nouveauté est disponible en France. Au mois de janvier, Mark Zuckerberg publiait un long message sur son mur, dans lequel il indiquait que le réseau social allait évoluer en faveur des profils et non des pages, comme cela pouvait être le cas jusqu’ici. De la même façon, le PDG indiquait qu’il souhaitait se concentrer sur la manière dont les médias pouvaient diffuser de l’information sur la plateforme sociale. Entre les lignes, il était alors facile de comprendre que Facebook souhaitait, et souhaite encore, endiguer la propagation des fakes news et de l’ingérence russe qui a eu lieu lors des élections présidentielles américaines. De fait, Adam Mosseri, en charge du fil d’actualité de Facebook, avait expliqué que le réseau social déployait une mise à jour permettant de…

Netflix Salto bourse

Les groupes audiovisuels TF1, M6 et France Télévisions s’associent afin…

autorités FBI Apple

Le PDG de Tesla a indiqué qu’il allait renvoyer environ 4 000 personnes afin d’espérer rendre l’entreprise enfin rentable d’ici la fin de l’année. Il y a quelques mois, certains analystes ne pariaient pas cher sur l’avenir de Tesla, assurant que l’entreprise ferait faillite dans les mois à venir. Plusieurs éléments étaient alors en cause, dont les fameuses difficultés de « l’enfer de la production », une baisse des demandes pour les Model X et S ainsi que des accusations portant sur une comptabilité potentiellement frauduleuse. Directeur des investissements chez Vilas Capital Management, John Thompson, avait alors indiqué que, selon lui, l’entreprise allait s’effondrer dans « les trois, six mois à venir », soit une date qui se rapproche à grand pas. Si Elon Musk a cru bon de faire une blague sur le sujet à l’occasion du 1er avril, il a certainement moins ri lorsqu’il a fallu annoncer que…

Uber Lite Pittsburgh

La compagnie américaine a indiqué qu’elle lançait Uber Lite, une…

App Store contacts

La société américaine Apple a discrètement modifié ses règles afin…

Mozilla a annoncé que son navigateur pour mobile offrait désormais trois nouvelles fonctionnalités : le téléchargement de fichiers, une extension de partage unifiée et une synchronisation plus facile. Présenté par la fondation Mozilla en novembre 2015, Firefox pour iOS est régulièrement mis à jour afin de proposer des fonctionnalités visant à simplifier l’expérience des utilisateurs. La première concerne le téléchargement de fichier. Pour l’utiliser, il suffit de cliquer longuement sur un lien et de valider le téléchargement. Si vous souhaitez retrouver les documents plus tard et y accéder hors ligne, ceux-ci sont disponibles via l’application Fichiers d’Apple, mais également accessibles via d’autres applications. Quant aux extensions de partage, elles ont été regroupées dans un seul et même menu qui rassemble également les options. De fait, il est possible d’envoyer directement un lien, de l’enregistrer comme signet, de l’ajouter à une liste de lecture ou de l’envoyer à un autre appareil,…

Nintendo Switch

Il est possible que la console Nintendo Switch se dote…

Send this to a friend