BMW

BMW se dit assez visionnaire, et prévoit que le fait de toucher un écran pour obtenir une direction deviendra bientôt désuet. Le constructeur automobile allemand est actuellement à Barcelone, au MWC 2019, pour présenter sa nouvelle technologie baptisée, Natural Interaction. Basée sur une intelligence artificielle, ce concept au conducteur de profiter de 3 moyens de communication embarqués. Ce qui rend l’interaction avec le véhicule extrêmement simple, comme si l’on discutait avec un ami. Natural Interaction s’appuie sur des technologies comme les commandes vocales et la reconnaissance gestuelle. Déjà disponible sur certains modèles de BMW, notamment la Série 7. Une fonctionnalité permet même la reconnaissance du regard du conducteur qui suit ses yeux. Pour communiquer avec son véhicule, un individu n’est pas obligé de préciser en amont la manière avec laquelle il compte s’y prendre. Il fait, et la voiture comprend. Si la personne dit « J’ai froid », la voiture…

La société allemande BMW a partagé une étonnante vidéo qui met en scène l’une des motos de la marque en train de rouler… sans conducteur. Un impressionnant prototype visant à la conception d’un système d’assistance à la conduite. Lors de l’édition annuelle du BMW Motorrad Techday qui se tient en France, l’entreprise a présenté une moto capable de rouler sans pilote. Une courte vidéo fait état de l’expérience, montrant alors le véhicule en train de se lancer et de négocier les virages sur un circuit avant de s’arrêter, seule. Au total, les équipes de la firme allemande se sont penchées sur le projet durant plus de deux ans, période durant laquelle l’objectif était d’adapter son système de conduite autonome à la moto. Un sacré challenge qui semble faire ses preuves avec ce premier prototype. Concernant le modèle exploité pour le projet, il s’agit d’une BMW R 1200 GS équipée de…

Une équipe de chercheurs en cybersécurité ont trouvé plusieurs vulnérabilités au sein même des ordinateurs de bord BMW. Ces détections sont le fruit d’un long audit mené par la société Keen Security Lab, succursale de Tencent, entre janvier 2017 et février 2018. Au total, 14 failles ont été identifiées affectant des modèles à partir de 2012. Elles ont été transmises au groupe BMW au début du mois de mars. Le constructeur ayant commencé à corriger ces diverses vulnérabilités, l’équipe de chercheurs chinois a pu publier son rapport d’une vingtaine de pages. Il décrit l’ensemble de leurs recherches, sans pour autant livrer des détails techniques critiques. L’équipe de Keen Security Lab projette de publier la totalité du document remis à BMW au début de l’année 2019 lorsque toutes les failles auront été corrigées. En détail, ces 14 failles sont réparties en trois points. Il y en a tout d’abord 8 qui…

Send this to a friend