Assistants Vocaux : toute l'actualité sur siecledigital.fr

Assistants Vocaux

La société de Jeff Bezos pense avoir la solution pour améliorer les compétences de son assistant vocal. Les utilisateurs d’Alexa vont être être mis à contribution et peuvent désormais aider les équipes d’Amazon à faire progresser l’intelligence artificielle. Ce nouveau programme s’appelle Alexa Answers et donne la possibilité aux utilisateurs de répondre eux-mêmes aux questions d’autres utilisateurs. Une plateforme de réponse ouverte à tous Imaginez qu’Alexa ne sache pas répondre à l’une de vos questions (ce qui est en réalité assez fréquent), vous pourrez désormais obtenir une réponse de la part d’un humain, grâce à la plateforme Alexa Answers. Effectivement, toute personne qui le souhaite pourra soumettre une réponse qu’Alexa transmettra directement à l’auteur de la question. Alexa précisera que la réponse vient d’un client Amazon. Alexa Answers est d’ores et déjà ouvert au public. Toutes les personnes qui souhaitent répondre aux questions peuvent visiter le site web d’Amazon. Ils y…

D’après de récentes recherches menées par Loup Ventures et publiées dans son dernier rapport trimestriel, l’assistant vocal de Google dépasserait largement celui d’Amazon et d’Apple. En effet, il semblerait que Google Assistant soit le grand vainqueur des intelligences artificielles qui nous accompagnent au quotidien. 100% de compréhension Les équipes de Google ne cessent d’améliorer leur outil d’IA. Récemment, nous apprenions que Google déployait une nouvelle fonctionnalité qui devrait ravir les utilisateurs d’applications tierces ! Comme le rapporte AndroidPolice, Assistant est désormais capable de lire les messages que vous recevez sur une application tierce comme WhatsApp, Slack ou encore Telegram. Vous avez également la possibilité d’y répondre directement via Google Assistant. Les analystes Gene Munster et Will Thompson ont posé à chacun des trois assistants vocaux les mêmes 800 questions dans cinq grandes catégories et ont noté leurs réponses selon leur précision. L’étude montre que l’intelligence artificielle de Google aurait compris…

Le 26 juillet dernier, Google annonçait sur son blog s’associer à Christopher & Dana Reeve Foundation. La société allait ainsi offrir 100 00 Google Home Mini à des personnes paralysées. Cette annonce survient à l’occasion du 29ème anniversaire de l’Americans with Disabilities Act (ADA). Une bonne action et un peu de communication de la part du géant américain. 100 000 Home Mini offertes pour plus d’autonomie Toute personne atteinte d’une paralysie peut remplir un formulaire en ligne sur le site de Google pour prétendre à recevoir une Home Mini. Par cette action, Google veut simplifier la vie des personnes qui ont du mal à se déplacer ou à réaliser certaines actions du quotidien. Grâce à la commande vocale, la Home Mini peut leur permettre d’allumer des appareils électroniques ou d’ouvrir telle ou telle partie de la maison. Bref, un gain d’énergie énorme pour une personne handicapée. Pour communiquer sur cette…

Lors de la prochaine mise à jour Windows 10, Microsoft assure que les assistants vocaux seront bien plus considérés. Cette mise à jour prévue pour le mois de septembre autorisera les assistants vocaux comme Alexa à se déclencher dès l’écran de verrouillage. C’est une annonce relativement mineure, cependant, elle démontre que Microsoft est prête à s’ouvrir aux assistants vocaux, autre que Cortana. En effet, Windows 10 s’éloigne de plus en plus de Cortana, l’assistant vocal développé par Microsoft qui n’a jamais reçu le succès escompté. Cette prochaine version permettra à Google Assistant et Alexa de s’intégrer davantage à l’OS. Alors que la firme de Redmond a longtemps misé sur Cortana, il semblerait aujourd’hui que l’assistant vocal ne soit plus aussi apprécié par l’entreprise. Il semblerait même que Microsoft laisse Google Assistant ou Alexa remplacer Cortana. Depuis peu, Alexa peut être activé uniquement avec la voix pour les utilisateurs Windows 10.…

Cette semaine, Baidu a tenu une grande conférence à Pékin. Cet événement a été l’occasion pour le géant chinois de parler de ses projets, mais aussi d’annoncer que son assistant vocal, DuerOS, était installé sur 400 millions d’appareils. Une croissance fulgurante pour DuerOS En novembre 2018, Baidu avait annoncé être présent sur 150 millions d’appareils. Cela signifie que le géant a enregistré une moyenne dépassant 300 000 nouveaux appareils par mois. Avec plus de 16 000 collaborateurs travaillant activement à son développement, il serait dangereux de sous-estimer la puissance des plateformes vocales chinoises. D’ailleurs DuerOS a enregistré plus de 3,6 milliards de requêtes, un score démesuré, bien à l’image de la Chine. Pour enregistrer un tel développement, Baidu s’est aligné sur les pratiques mises en place par Amazon. Ainsi, les fabricants d’électroménager, les développeurs, et autres secteurs ou corps de métiers ont a leur disposition de nombreux moyens pour intégrer…

Certaines intelligences artificielles sont capables de détecter des respirations anormales et par conséquent, d’anticiper l’apparition d’une attaque cardiaque. Des chercheurs l’ont directement intégré dans les systèmes d’assistants vocaux, qui composent notre quotidien. Une IA pour sauver des vies Alors qu’une IA imaginée par IBM est désormais capable de détecter le cancer du sein, 1 an avant son apparition, une autre équipe de chercheurs, de l’Université de Washington vient de mettre au point un système d’intelligence artificielle qui permet d’analyser le son dans une pièce. De manière très pointue, cette IA est capable de détecter un son révélateur d’une crise cardiaque. Il s’agit une respiration agonisante, un bruit typiquement lié à une personne victime d’un malaise cardiaque. Cette intelligence artificielle pourrait considérablement réduire le taux de mortalité de l’homme, en déclenchant un véhicule de secours, dès qu’elle entend ce bruit. Pour s’assurer de son efficacité, cette IA a été intégrée dans…

Selon le site CNBC, Facebook développerait son propre assistant vocal pour rivaliser avec Siri, Alexa, ou encore Google Assistant. Le projet qui a débuté en 2018, soit la même année de la sortie du casque VR Oculus Quest sera dirigé par l’équipe en charge des appareils Oculus. Facebook a récemment confirmé la nouvelle, et révèle que son assistant vocal fonctionnera sur tous les appareils de la gamme Oculus, mais également à l’enceinte connectée Portal, lancée en 2018. Pour le moment, Portal repose sur l’assistant vocal d’Amazon, Alexa. Cependant, en créant son propre assistant, Facebook pourrait changer la donne et prendre son indépendance. Un porte-parole avait déclaré à Reuters que « nous travaillons au développement des technologies de l’assistant vocal et de l’intelligence artificielle, qui pourraient fonctionner sur toute notre gamme de produits AR/VR, y compris les produits Portal, Oculus et les futurs produits ». Ajouter un assistant vocal à la réalité virtuelle…