Depuis plusieurs mois, les constructeurs automobiles investissent énormément dans la technologie, afin d’anticiper la mobilité du futur. BMW, un des constructeurs incontournables dans le monde, a annoncé un partenariat avec Microsoft. Si les deux géants s’allient c’est principalement dans le cadre du projet Open Manufacturing Platform (OMP), qui a pour objectif d’encourager le développement technologique dans le secteur de la manufacture automobile. Ce projet devrait permettre la mise au point d’usines connectées.

Concernant les dépenses dans le projet, les deux entreprises n’ont pas révélées combien elles souhaitent investir. L’OMP sera bâtie sur la plateforme industrielle de Microsoft, qui fait partie d’Azure Cloud. De plus, Microsoft et BMW travaillaient déjà ensemble. Le constructeur allemand dispose de 3000 appareils fonctionnant profitant des services Azure Cloud, IoT et IA, dans ses usines autonomes. Scott Guthrie, le vice-président exécutif de Microsoft Cloud + AI Group, déclare : « Microsoft s’associe au BMW Group pour transformer l’efficacité de la production digitale à travers l’industrie. Notre engagement à bâtir une société ouverte créera de nouvelles opportunités de collaboration tout au long de la chaîne de production. » Les deux groupes visent quatre à six partenaires, dont des équipementiers ou des entreprises extérieures à l’automobile, d’ici la fin de l’année.

Ce partenariat, comme celui entre Microsoft et Walmart, est bénéfiques pour les deux parties. Pour BMW, l’Open Manufacturing Platform lui donnera un coup de main pour l’aider à façonner l’évolution des critères. Pour Microsoft, elle lui donnera une ouverture potentielle pour développer ses activités dans ce secteur d’activité.