Technologie

Melinda Gates dévoile un rapport sur la diversité dans le secteur tech

Seul 5% du budget total consacré à la philantropie concerne la diversité en entreprise

Deux entreprises, dont une gérée par Melinda Gates, ont récemment présenté un rapport qui met en exergue le manque de présence de femmes dans le secteur de la technologie.

L’étude intitulée Rebooting Representation a été menée par McKinsey & Co et Pivotal Ventures, la société d’incubation et d’investissement de Melinda Gates. Dévoilé le mercredi 12 septembre, le document illustre le manque de femmes dans les métiers issus du secteur de la technologie, pointant particulièrement l’absence des femmes de couleur. Au total, 32 entreprises (dont Google, Microsoft et autres) ont participé à l’étude, et si chacune d’entre elles consacre un budget à la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) ainsi qu’à la philanthropie, peu se tournent vers la diversité des sexes et des couleurs en entreprises. Au total, 500 millions de dollars ont été dépensés en 2017, mais seulement 5% du montant total l’a été pour soutenir les femmes dans la technologie, et seulement 0,1% pour les femmes de couleur.

Ce n’est pas nouveau, les entreprises technologiques de la Silicon Valley, et plus largement, du monde, éprouvent des difficultés à diversifier leurs équipes. Un rapport réalisé par Human Rights Watch en avril 2018 démontrait que de nombreuses entreprises chinoises publiaient des offres d’emploi en spécifiant qu’elles recherchaient des hommes. Les plus grosses compagnies chinoises telles qu’Alibaba, Baidu, Huawei ou encore Tencent ont toutes été incriminées par l’étude de l’association à but non lucratif. Néanmoins, les entreprises américaines comme Google et Facebook ont affirmé leur désir de diversifier leur effectif au profit de la diversité et de l’égalité des genres. Seulement, celles-ci ont reconnu leur méconnaissance concernant les programmes dans lesquels il était bénéfique d’investir pour supporter la diversification en entreprises. En effet, 42% ont indiqué qu’ils utilisaient « des recherches en ligne autoguidées pour guider leur stratégie de don ». De fait, le rapport regroupe plusieurs recommandations impliquant par exemple de se concentrer vers d’autres domaines que l’enseignement primaire et secondaire au profit de l’égalité des sexes. Le document précise qu’il faut entre autres : « mettre l’accent sur les expériences de ceux qui font face au plus grand nombre d’obstacles stimulera des solutions qui, en fin de compte, amélioreront l’inclusion du secteur de la technologie pour tous les groupes sous-représentés ».

Une douzaine d’entreprises, dont Adobe, Microsoft et Intel ont formé une coalition baptisée la Reboot Representation Tech, dont l’objectif est d’engager 12 millions de dollars afin de permettre de doubler le nombre de femmes (dont de couleurs) diplômées en informatique d’ici 2020. À sa tête, Melinda Gates a déclaré : « J’aime imaginer ces jeunes femmes et l’avenir qui les attend […] Elles ne pensent peut-être ou pas encore à une carrière dans la technologie. Mais c’est important que la technologie pense à elles ».

Send this to a friend