Application

Uber dévoile (encore) une nouveau logo et une nouvelle police de caractères

Uber fait table rase du passé

Uber se tourne vers un nouveau logo ainsi qu’une nouvelle typographie, un moyen pour la compagnie de VTC de prouver qu’elle a évolué ?

Comme le rapporte un article de Fast Company réalisé le 12 septembre, Uber s’est focalisé sur la refonte de son identité en collaboration avec le cabinet de conseil en marques Wolff Olins. De fait, sa nouvelle identité devrait mettre en avant un positionnement qui englobe maintenant l’accessibilité, la sécurité ainsi que l’ambition mondiale. De façon plus globale, la compagnie américaine souhaite démontrer qu’elle est désormais une compagnie de transports dans le sens large, et non juste un service de VTC. Ce discours n’est pas sans rappeler les récentes prises de parole du PDG Dara Khosrowshahi. En effet, celui-ci indiquait récemment qu’Uber allait développer la mobilité douce par le biais d’un service de trottinettes et de vélos, tous deux électriques. La société indique même que les VTC, qui a fait sa renommée, devraient être moins utilisés -à long terme- que ces véhicules électriques.

Concernant le nouveau logo, il représente simplement le mot Uber écrit en quelques lettres, plutôt qu’un carré inscrit dans un cercle plus large. Peter Markatos, executive director of brand de la firme a expliqué à ce sujet que les utilisateurs n’associaient pas le logo à Uber, là où l’écriture du mot ne permettra plus de douter. Forest Young, directeur de la création chez Wolff Olins ajoute à ce sujet : « Une chose que nous avons entendue, c’est qu’un grand nombre de conducteurs et de motocyclistes ne comprenaient pas quel était le symbole ».

Quant à la nouvelle typographie, elle s’oppose aux anciennes lettres qui se voulaient beaucoup plus éloignées les unes des autres et plus carrées. De fait, la nouvelle typographie regroupe des lettres plus rondes et de tailles différentes afin qu’elles soient plus lisibles par tous les utilisateurs et qu’elles symbolisent les transports. De la même façon, Forest Young, directeur de la création chez Wolff Olins indique : « Tous ces caractères [de la typographie] sont durables parce qu’ils ont des facteurs humains ».

Si l’appréciation du nouveau design reste personnelle, force est de constater qu’Uber se tourne vers l’avenir en faisant table rase d’un passé qui n’est pas sans rappeler l’ancien PDG Travis Kalanick et les polémiques de l’époque.

Send this to a friend