Réseaux Sociaux

YouTube Kids offre désormais un contrôle parental plus strict

Deux nouvelles mise à jour sont annoncées

YouTube Kids annonce une mise à jour qui offre plus de possibilités aux parents souhaitant contrôler ce que regardent leurs enfants sur la plateforme.

Dans un billet partagé le 13 septembre, YouTube annonce deux nouvelles mesures destinées à son service YouTube Kids. La première concerne spécifiquement ce que les enfants peuvent regarder ou non sur la plateforme vidéo. En effet, une nouvelle mise à jour des paramètres permet de sélectionner spécifiquement certains contenus. De fait, la fonctionnalité « Contenu approuvé uniquement » désactive automatiquement la possibilité de rechercher d’autres vidéos, ce qui fait que les jeunes utilisateurs peuvent seulement regarder les films et les dessins animés spécialement choisis pour eux.

Il est également possible de choisir des listes de lecteurs mises en place par l’équipe de YouTube Kids ainsi que ses partenaires, à l’exemple de Sesame Street ou PBS Kids, une chaîne de télévision américaine. Pour l’instant, la fonctionnalité est disponible sur les appareils Android, mais a plateforme a précisé qu’elle serait déployée sur iOS dans un futur proche.

L’autre fonctionnalité concerne non pas les parents, mais les utilisateurs de l’application âgés de 8 à 12 ans. De fait ces derniers peuvent désormais profiter d’un contenu plus adapté à leur âge et leur centre d’intérêt, à l’exemple de clips musicaux ou de vidéos de jeux. Si YouTube Kids est disponible en France depuis quelques années, l’on sait pas encore si et quand ces fonctionnalités seront déployées dans le pays.

Cela fait plusieurs fois que Google propose de nouvelles fonctionnalités de contrôle parental destiné à sa plateforme pour les enfants. Réels nerfs de la guerre, le contrôle se doit d’être un élément particulièrement surveillé par la firme si elle souhaite rassurer les parents utilisant le service. De plus, YouTube est régulièrement accusé de ne pas assez modérer son contenu, ce qui donne régulièrement lieu à des polémiques sur le sujet.

Send this to a friend