Wearable

La groupe Swatch possède de plusieurs marques d’horlogerie dont Tissot, Omega, Jaquet Droz, ou encore Swatch. De son côté, Samsung ne possède que sa marque éponyme, et c’est ce qui lui fait défaut lorsqu’il s’agit de proposer des solutions de personnalisations à ses clients. Ainsi, pour les acquéreurs de ses montres connectées, ils peuvent accéder à des designs dans Galaxy Apps. Il s’agit d’un store d’applications ouvert aux développeurs tiers qui peuvent déposer des créations permettant de transformer une smartwatch en accessoire de mode. Seul problème : certaines créations sont copiées illégalement. La plainte du groupe Swatch est clair : il y a plus de 30 faces proposées par Samsung qui sont « identiques ou pratiquement identiques » à ses marques. Ainsi, cela aurait pour effet d’induire un utilisateur en erreur, lui laissant penser que le constructeur coréen a signé un contrat avec Swatch, alors que non. C’est d’autant plus…

Willow avait développé il y deux ans un tire-lait intelligent, qui avait déjà été présenté au CES. Cette année, l’entreprise revient avec une version 2.0 de ce dernier, qui sera selon eux, plus facile à utiliser. Beaucoup aurait pu penser que le tire-lait Willow Wearable Tire aurait tiré son succès de la tendance des objets intelligents, sauf que non. Il s’avère que beaucoup de mamans rencontrent des problèmes pendant l’allaitement, cet outil est donc pour elles un moyen plus efficace et beaucoup moins encombrant pour allaiter leur enfant. Les tire-laits basiques, de façon générale, obligent les femmes à rester immobiles, sauf que cette situation est pour le moins assez gênante pour elles. De plus que l’appareil est bien souvent branché à une prise, ce qui réduit d’autant plus leur périmètre de mouvement. Avec Willow, pas de fil. Seulement deux bonnets qui se glissent à l’intérieur d’un soutien-gorge et qui ne…

Les circuits imprimés servent à réaliser des circuits électroniques et se matérialisent généralement par une plaquette permettant d’amalgamer et relier plusieurs composants électroniques. Des outils comme Altium designer 2019 servent à les concevoir, et les innovations dans le secteur ne cessent d’émerger. Alors que des chercheurs du MIT ont réussi à imprimer un wearable « vivant » avec une imprimante 3D et que des scientifiques ont également mis au point une technologie permettant de porter des circuits imprimés à même la peau pour remplacer les moniteurs médicaux, des ingénieurs de Californie s’attaquent à un autre problème ! Les scientifiques du MIT ont créé une mini-puce innovante permettant de détecter et de suivre le niveau d’alcool (et potentiellement d’autres substances) d’une personne directement via un téléphone ! Cette technologie similaire à un tatouage temporaire, est « un patch de biocapteur intégré avec plusieurs composants sans fil. Un composant libère un produit…

Vous avez bien lu le titre ! Des chercheurs du MIT ont créé un appareil que l’on porte un peu comme un casque, et qui comprend les mots que vous avez en tête. Ensuite, ce même casque peut lancer une action en lien avec votre mot. Si les interfaces cerveau-machine ne sont pas encore prêtes de voir le jour, nous aurons très certainement ce type de wearable en attendant. Plutôt que de demander à Siri à voix haute d’appeler telle ou telle personne, vous n’aurez qu’à y penser. « La motivation pour cela était de construire un dispositif d’intelligence artificielle. Notre idée était : pourrions-nous avoir une plate-forme informatisée qui est plus interne, qui fusionne l’humain et la machine d’une certaine façon et qui ressemble à une extension interne de notre propre cognition ? » a écrit Arnav Kapur dans sa publication de recherche. D’un point de vue design, le…

Les enceintes Echo se sont vendues à tour de bras ces derniers temps, des gadgets dotés de commandes vocales ont fait parler d’eux … Et Amazon continue sur sa lancée en annonçant au CES 2018 sa volonté d’élargir la palette des dispositifs sur lesquels son assistant vocal intelligent, Alexa, pourrait fonctionner. Des montres connectées aux casques audio en passant par l’ensemble des supports que l’on peut trouver dans une maison dite intelligente, Alexa pourra satisfaire son utilisateur, quel que soit le support qu’il utilise. Tout l’enjeu pour Amazon résidait dans la proposition aux constructeurs de smartphones, de montres, et autres appareils, d’un système simple, nécessitant peu d’investissement et peu d’effort d’intégration. Le défi est relevé puisque le géant de la distribution a annoncé dès l’ouverture du CES l’arrivée courant été 2018 du kit « Alexa Mobile Accessory » permettant aux fabricants d’intégrer l’assistant vocal intelligent Alexa dans tout type de produits mobiles.…

Ce qui est petit est mignon… et utile. Dans la tech l’adage est vrai en tout cas. Des chercheurs de l’Université de San Diego ont développé un capteur de température qui n’a besoin que de 113 picowatt pour fonctionner. Un picowatt c’est quoi ? Il s’agit dans le tableau des mesures des Watts de l’équivalent de 10 puissance -12 Watt, ici avec ses 113 picowatt de consommation en énergie, le capteur consommerait 10 milliards de fois moins qu’un unique Watt ! « Nous avons construit un thermomètre qui fonctionne avec une consommation d’énergie quasi-nulle, » a déclaré Patrick Mercier, professeur de génie électrique à l’Université de San Diego. Inutile de vous préciser que les perspectives d’utilisation sont énormes, notamment avec les Wearables dont leur quantité devrait doubler d’ici 2021 ou plus largement l’IOT. Un capteur de si faible consommation et d’une taille si minuscule (un millimètre de diamètre) qu’il devrait facilement se…

Après Google c’est Apple qui pourrait se lancer dans la confection de lunettes intelligentes. Pas refroidi par le relatif échec des Google Glass qui a subi toutes les avanies à propos de son aspect plus que douteux, le média Bloomberg annonce que des lunettes intelligentes pourraient après la Apple Watch faire partie de la nouvelle gamme des produits connectés. Bien que cela ne soit qu’une rumeur, la marque à la pomme se serait dotée pour des tests en interne de dispositif de technologie oculaire. Allant plus loin dans les suppositions Bloomberg déclare que d’après une source ces lunettes seraient connectées à l’iPhone et pourraient même utiliser la réalité augmentée. Une dernière information qui donne plus d’épaisseur à cette rumeur car le Boss d’Apple Tim Cook s’est déjà montré très élogieux à propos de cette technologie et affirme même que l’entreprise investit dans ce domaine. La Google Glass n’a pas rencontré…

Send this to a friend