Humm est une société à l’origine d’un patch frontal, capable d’augmenter de 20% notre capacité de mémorisation. C’est ce qu’on appelle un “wearable” : une technologie portable comportant des éléments informatiques et électroniques avancés. Humm vient d’annoncer avoir récolté 2,6 millions de dollars (2,33 millions d’euros) pour accélérer le développement de son patch frontal.

La tendance du quantified self a le vent en poupe

Les chercheurs sont unanimes : la stimulation électrique appliquée directement au cerveau peut aider à améliorer la mémoire et les fonctions cognitives des patients. En effet, une récente étude réalisée par une équipe de scientifiques de l’Université de Boston, a révélé que les participants à un essai clinique âgés de 70 ans, avaient obtenu des résultats de mémorisation dignes de jeunes adultes âgés de 20 ans. Cette prouesse a été réalisée grâce à une neurostimulation électrique légère.

Depuis quelques années, on observe que le quantified self ou personal analytics est un mouvement qui prend de l’ampleur. Cette tendance est portée par le développement des gadgets connectés, notamment des montres connectées qui nous permettent de suivre nos données cardiaques ou encore le nombre de calories que nous perdons chaque jour. Cela regroupe les outils, les principes et les méthodes permettant à chacun de mesurer ses données personnelles, de les analyser et de les partager. Humm s’inscrit totalement dans cette mouvance du quantified self.

Humm est un acteur majeur sur le marché très porteur du développement personnel. L’entreprise vient juste de lever la somme de 2,33 millions d’euros pour accélérer la commercialisation de son propre produit. Le patch frontal de cette entreprise déclenche une stimulation électrique légère appelée tACS, ce qui connecte davantage de neurones entre eux et permet de traiter un plus grand nombre d’informations. Ce patch s’appuie sur des années de recherche sur les effets de la stimulation électrique sur le cerveau. La levée de fonds est donc une belle reconnaissance de toutes ces recherches menées.

Humm a développé un produit scientifiquement approuvé

En effet, l’entreprise a mené ses propres études en collaboration avec l’Université de Californie à Berkeley. Sur les 40 participants, tous ont vu leurs performances de mémorisation s’améliorer d’environ 20%. Avec ce patch, la société vise un public âgé de 40 ans et plus, souhaitant apprendre de nouvelles compétences. Par exemple : jouer d’un nouvel instrument, parler une nouvelle langue ou encore résoudre des problèmes et calculs, des tâches de plus en plus complexes au fur et à mesure que les années passent.

Selon l’entreprise, les fonds récoltés permettront de commercialiser massivement ce premier produit. Humm précise que : “de nouveaux paradigmes technologiques émergent et libèrent la créativité. Cela permet aux scientifiques, cliniciens et ingénieurs de développer des produits qui améliorent les capacités humaines. C’est notre cas. Chez Humm, nous voulons permettre aux humains de mieux vivre, plus longtemps”. Le sachet de 12 patch frontaux sera à vendre au prix de 5 dollars (4,5 euros). Ce prix plus qu’abordable est fait pour que le produit de l’entreprise puisse rapidement se vendre. L’entreprise prévoit une commercialisation à partir du troisième trimestre de l’année 2020.