Santé : toute l'actualité sur siecledigital.fr

Santé

Une équipe de recherche croisée entre les universités de Stanford et de Berkeley vient de mettre au point de nouveaux capteurs flexibles, à coller sur votre peau, pour mesurer votre sueur et les battements de votre cœur. Cet appareil se nomme le BodyNet. Des capteurs flexibles à coller sur notre peau Alors que les gens s’efforcent de plus en plus à quantifier minutieusement chaque action qu’ils font, et à mesurer les battements de leur cœur pour préserver leur santé, ces nouveaux capteurs pourraient s’avérer être très utiles. Ils sont très légers et permettent de mesurer une multitude de données physiologiques. Le capteur fonctionne à l’aide d’une encre métallique posée sur un matériau flexible comme celui d’un pansement adhésif. Mais contrairement aux téléphones et aux montres intelligentes, qui utilisent de minuscules accéléromètres ou des astuces optiques pour suivre les mouvements du corps, ce système repose sur la façon dont il est…

Des géants du numérique, des sociétés spécialisées dans le médical, mais aussi des administrations américaines vont participer à un test visant à mettre en place un nouveau standard dans la récolte et dans le traitement des données de santé. Ce standard a été baptisé CARIN Blue Button, et présenté le 30 juillet lors d’une conférence organisée par la Maison Blanche. Cette nouveauté suit le lancement en 2018 de Blue Button 2.0 par les Centers for Medicare & Medicaid Services (CMS). Il s’agit d’une agence fédérale des États-Unis qui travaille sur les différents systèmes d’assurance-maladie. Blue Button 2.0 a permis à 44 millions de bénéficiaires d’accéder à leur historique médical en numérique. Ceci à pavé la voie à ce fameux CARIN Blue Button qui lui, a été développé par des sociétés privées dont des organisations de consommateurs, des développeurs d’applications de santé, des assureurs, et d’autres. On retrouve parmi ces entreprises…

Les chercheurs de l’Université de Californie à San Diego ont créé des lentilles robotiques souples qui réagissent aux mouvements de vos yeux, comme le rapporte ce papier. Par exemple, si vous clignez des yeux deux fois, les lentilles zoomeront. L’idée avec ce projet étant à l’avenir de créer une prothèse oculaire ou une caméra pouvant être contrôlée uniquement par les yeux. Il y a quelques mois, c’est Verily qui révolutionnait le marché en proposant des lentilles de contact connectées pour mesurer la glycémie. Mais finalement, la filiale d’Alphabet a annoncé se retirer du projet, car la mesure de la glycémie était trop imprécise. Pour créer ces lentilles, les scientifiques ont mesuré les différents signaux électro oculographiques lorsque les yeux sont en mouvement (haut, bas, clignement des yeux…). En fonction de ces derniers ils ont créé une lentille biomimétique souple, qui répond aux impulsions électriques et permet ainsi de contrôler les…

De plus en plus, les scientifiques innovent dans le domaine de la santé, mais lorsqu’une idée permet de résoudre deux problèmes, c’est encore mieux. C’est justement ce que s’apprête à faire Nestlé avec une nouvelle recette des barres chocolatées KitKat. Dès cet automne, la multinationale suisse devrait commercialiser ces nouveaux KitKat au Japon. Nestlé fait très fort, puisque cette recette permet de produire du chocolat noir sans sucre ajouté, en utilisant la pulpe blanche qui protège les fèves de cacao. Auparavant considérée comme un déchet, Nestlé a trouvé dans cette pulpe du potentiel. Une fois qu’elle est broyée, la pulpe permet de retrouver le goût du chocolat naturellement sucré. De ce fait, le groupe agroalimentaire a trouvé une solution pour produire du chocolat sans sucre ajouté, donc meilleur pour la santé, tout en utilisant un ancien déchet du cacao, ce qui est bénéfique pour l’environnement. Grâce à cette formule, ces…

Le Coxsackie A, est la souche d’un virus du rhume qui pourrait aider à vaincre le développement de certaines tumeurs. Des scientifiques ont prouvé qu’en injectant directement le virus dans la tumeur, il pouvait entraîner une destruction des cellules cancéreuses, sans affecter les cellules saines. Cette technique pourrait révolutionner la lutte contre le cancer. Des tests réalisés sur le cancer de la vessie Une quinzaine de patients, touchés par un cancer de la vessie ont fait l’objet d’une nouvelle expérimentation. Le virus Coxsackie A leur a été injecté directement dans la vessie. En se répliquant à l’intérieur des cellules cancéreuses, les chercheurs ont découvert que ce virus avait provoqué la mort massive des cellules. Ce n’est pas tout : le virus est d’autant plus intéressant, qu’il est sélectif. Concrètement, il ne cible que les cellules tumorales et n’abîme pas les cellules saines. Hardev Pandha, professeur d’oncologie à l’université de Surrey, et…

Après le loyer, la nourriture est la source de dépense la plus importante dans un foyer. Alors que la société semble prendre conscience de l’importance d’avoir de bonnes habitudes alimentaires, le coût que cela peut représenter devrait considérablement augmenter. Devant ce constat, plusieurs services ont été mis en place pour rendre ces paniers de courses plus accessibles. Budget Meal Planner est un site qui propose des formules de repas pour toute la journée, et pour seulement 5 dollars (presque équivalent à 4,5 euros) par jour. « 5 dollars par jour est une réalité pour beaucoup de gens, et si vous avez de la difficulté à comprendre cette idée… prenez un moment pour apprécier où vous en êtes dans la vie » explique Dianna Allen, créatrice de la plateforme. Ce site a été conçu intelligemment, il se découpe en plusieurs thèmes de recettes, et permet également de planifier ses repas de la semaine.…

Des chercheurs du Centre médical de l’université Radboud aux Pays-Bas ont réalisé une étude sur 58 patients atteints de la maladie d’Alzheimer, à un stade léger ou modéré, et ont découvert un traitement contre l’hypertension qui pourrait ralentir le développement de cette maladie. Une découverte qui pourrait venir se combiner avec un traitement sonore qu’on imagine capable de soigner la démence et Alzheimer. Pour rappel, cette maladie touche chaque année plus de 7 millions de personnes. Un premier pas vers un remède à long terme ? L’étude, qui a été menée sur six mois, a regroupé 58 patients. Une partie d’entre eux avait pris de la nivaldipine, un antagoniste du calcium utilisé pour soigner l’hypertension, tandis que les autres avaient reçu un traitement placebo. L’étude a été réalisé en double aveugle, c’est-à-dire que ni les patients, ni les médecins ne savaient qui avait pris, ou non, de la nivaldipine. A terme,…