samsung : toute l'actualité sur siecledigital.fr

samsung

401,3 milliards de yuans soit 52,3 milliards d’euros. C’est le chiffre d’affaires du géant chinois annoncé par le président de Huawei Liang Hua lors d’une conférence de presse. Il est en hausse de 23,2 % au premier semestre 2019. Depuis plus d’un an, Huawei est pourtant la cible de l’administration dirigée par Donald Trump, qui soupçonne le groupe d’espionnage au profit de Pékin. Si le feuilleton judiciaire entre les États-Unis et Huawei a connu plusieurs rebondissements, le dernier épisode a souligné une volonté forte de la part des américains d’affaiblir le constructeur chinois. Le 15 mai 2019, Donald Trump a signé un décret qui interdit aux réseaux de télécoms du pays de se fournir en équipements auprès de sociétés étrangères jugées à risques. Huawei étant la cible première de ce décret. Peu de temps après et en répercussion du décret, Google a suspendu ses relations commerciales avec Huawei car son…

Au cours de ces trois dernières années, Samsung multiplie les publicités afin de promouvoir l’étanchéité de sa gamme de smartphones Galaxy. L’Australian Competition and Consumer Commission (ACCC), aurait dressé une liste de 300 campagnes dont le message prônait l’imperméabilité des téléphones à une profondeur de 1,5 mètre maximum, pour une durée de 30 minutes. Après avoir approfondi ses recherches, l’ACCC ne semble pas valider ces affirmations. Une campagne trompeuse D’après l’autorité australienne : « les publicités de Samsung avancent de manière trompeuse que les téléphones de la gamme Galaxy pourraient être utilisés dans tous types de liquide, y compris l’eau de mer et les piscines, et ne seraient pas affectés par une telle exposition à l’eau pendant la vie du téléphone ». Rod Sims, président de l’ACCC, ajoute : « les publicités de Samsung, à notre avis, privent les consommateurs d’un choix éclairé et confèrent à Samsung un avantage concurrentiel…

Un chercheur indépendant, Mossab Hussein, aurait découvert des dizaines de fichiers exposés dans un GitLab utilisé par des employés de Samsung. Ces documents comprendraient du code source sensible, des identifiants, ainsi que des clés secrètes concernant plusieurs projets internes. Les fichiers en question étaient en mode « public » sur la plateforme, sans aucune protection par mot de passe, ou autre type d’authentification. Parmi les lignes de code source on retrouve des projets comme la plateforme SmartThings ou encore le service Bixby. De plus, des informations de connexion au compte AWS (Amazon Web Services), ainsi que des tokens GitLab permettant à certains employés un accès supplémentaire, font aussi partie de la trouvaille. Immédiatement, le géant coréen a révoqué l’accès des clés et identifiants en question à tout le réseau de l’entreprise, confirme un porte-parole à TechCrunch. Mossab Hussein indique que ce n’est pas la première fois qu’il alerte Samsung. Déjà, le 10…

La groupe Swatch possède de plusieurs marques d’horlogerie dont Tissot, Omega, Jaquet Droz, ou encore Swatch. De son côté, Samsung ne possède que sa marque éponyme, et c’est ce qui lui fait défaut lorsqu’il s’agit de proposer des solutions de personnalisations à ses clients. Ainsi, pour les acquéreurs de ses montres connectées, ils peuvent accéder à des designs dans Galaxy Apps. Il s’agit d’un store d’applications ouvert aux développeurs tiers qui peuvent déposer des créations permettant de transformer une smartwatch en accessoire de mode. Seul problème : certaines créations sont copiées illégalement. La plainte du groupe Swatch est clair : il y a plus de 30 faces proposées par Samsung qui sont « identiques ou pratiquement identiques » à ses marques. Ainsi, cela aurait pour effet d’induire un utilisateur en erreur, lui laissant penser que le constructeur coréen a signé un contrat avec Swatch, alors que non. C’est d’autant plus…

La branche chinoise de Samsung a annoncé en décembre dernier une étonnante collaboration avec le géant du streetwear, Supreme. Ce partenariat devait sans doute donner un côté plus cool à la marque et ainsi toucher une clientèle plus jeune. Problème, ce n’est pas tout à fait le bon Supreme qui est à l’origine de ce partenariat. C’est bel et bien une contrefaçon tout droit venu d’Italie qui se fait appeler Supreme Italia. Cette marque a tout copié sur l’originale sans se faire attraper. Les créateurs de cette contrefaçon ont profité du fait que l’originale n’avait jamais été protégée en Union Européenne. Ce qu’il leur permet de pouvoir vendre en sur ce territoire sans problème en trompant les consommateurs. Supreme Italia basée à Barletta en Italie a même remporté un procès contre le vrai Supreme NYC en dernier recours. Contrairement à son homonyme, Supreme Italia compte ouvrir une boutique à Beijing…

Aujourd’hui plus que jamais, les objets connectés, et donc l’IoT, font partie de notre entourage,qu’il s’agisse d’enceintes, de portables, de plus en plus d’objets utilisent le bluetooth. L’entreprise Wiliot a néanmoins décidé d’élaborer une puce qui n’aurait pas besoin de se recharger afin de réduire la taille de ses produits, mais aussi les coûts de création. Une taille et des prix réduits grâce à cette puce La société Wiliot explique qu’avec la disparition de la batterie les objets en question pourront gagner énormément de place dans leurs formats. De plus, l’abolition de la batterie et le gain de place réduiront significativement les coûts d’élaboration des produits. Finalement, la puce bluetooth qui vient remplacer la batterie n’est pas plus grande qu’un timbre et capte de nombreuses énergies autour d’elle comme la WiFi, les signaux cellulaires ou encore le bluetooth. Son capteur ARM reçoit donc ces différentes énergies via plusieurs types de…

Il est temps de faire le deuil d’une potentielle arrivée de la 5G pour l’année prochaine. Cette semaine est marquée par un engouement pour le futur de la connectivité Internet mobile. Même si Samsung et Verizon ont annoncé une série de lancements pour le début de l’année prochaine, Apple reste sur sa position en parlant d’un lancement officiel pour 2020. Le géant américain est plus prudent que ses concurrents et avait déjà prévenu qu’à ce sujet, il ne se précipiterait pas. Comme le rapporte le média TheVerge, ce n’est pas que la 5G n’est pas prometteuse, mais Samsung met en avant ses résultats de laboratoire. Personne ne se promène encore avec de vrais appareils 5G, par conséquent il est impossible d’avoir des résultats dans des conditions réelles et donc le reflet de nos futures expériences. Tout porte à croire qu’Apple a raison : aucun d’entre nous ne devrait pouvoir profiter de…