Snapchat : toute l'actualité sur siecledigital.fr

Snapchat

Cela fait deux ans que Snapchat se repose sur le moteur de recherche de la Chine, Baidu, pour vendre des publicités snapchat aux annonceurs au sein du pays, mais aussi en Corée du Sud et au Japon. Cette semaine, le duo a annoncé qu’il allait prolonger la collaboration, sans dire comment les revenus étaient partagés entre les deux entités. Bien que Snapchat soit interdit en Chine, sa communauté représente une gigantesque masse de consommateurs très facile a cibler pour les annonceurs chinois désirant exporter leurs produits. La Chine étant le deuxième pays dépensant le plus en publicités à travers le monde, Snapchat a tout fait pour convaincre les annonceurs du pays de présenter leurs offres à travers sa plateforme. Pour parvenir à ses fins, le réseau social a fait le choix de s’associer avec Baidu il y’a deux ans. Avoir comme partenaire une entité chinoise lui a permis d’outrepasser certaines…

Cette semaine Snapchat a supprimé le compte de la société de production de films pornographiques : Naughty America. Depuis cette suppression, tous les filtres en réalité augmentée en rapport avec cette industrie ont par la suite été supprimés. Cependant, si la société n’a plus de compte officiel, elle a choisi de distribuer les fichiers ainsi que les instructions pour que les fans puissent à leur tour créer leurs propres versions. À l’origine, ces filtres avaient pour objectif de promouvoir les sites pour adultes de Naughty America. Ils représentaient des acteurs et actrices, que l’utilisateur pouvait placer comme il le souhaite. Andreas Hronopoulos, CEO de Naughty America, estimait que ces filtres étaient autorisés car ils n’étaient pas accessibles au public. De son côté, Snapchat plaide le contraire et a immédiatement retiré ces animations. Variety révèle que le réseau social aurait expliqué que ces Lens ne respectaient pas les conditions d’utilisation, les…

Au début du mois d’avril, Snapchat avait annoncé une nouvelle version de son application pour les utilisateurs d’Android. La base d’utilisateurs quotidiens a augmenté de 4 millions sur une échelle mondiale ! Aux États-Unis, 75% des utilisateurs ont entre 13 et 34 ans, et 90% entre 13 et 24 ans. Evan Spiegel, CEO de Snapchat ne fait pas de lien direct entre cette nouveauté et la hausse soudaine d’utilisation. La version améliorée de l’application sous Android tant attendue n’aura pas de changements majeurs d’expérience utilisateur ou de design. En fait, elle sera simplement plus rapide, avoir moins de bugs. D’après Spiegel, des résultats positifs ont été observés rapidement. Effectivement, cette amélioration a entraîné une hausse de 6% des envois de Snaps entre les utilisateurs de l’application. Cette mise à jour répond aux standards des utilisateurs d’aujourd’hui : l’application a un temps d’ouverture qui est 20% plus rapide qu’auparavant. Le développement de…

Snapchat peine de plus en plus à conserver l’intérêt de ses utilisateurs. Cette perte de vitesse est principalement due à une concurrence féroce de la part d’Instagram. Pour tenter d’y remédier, Snapchat vient de présenter quelques nouveautés. Avant qu’Instagram s’en empare, Snapchat a conquis ses utilisateurs grâce à ses stories. À présent, les stories Snapchat sont trois fois moins populaires. Plus surprenant encore, Snapchat propose désormais d’exporter ses stories en dehors de son application. Cette fonctionnalité permet de créer des stories personnalisées pour des applications partenaires, directement depuis Snapchat. Parmi ses premiers partenaires, Snapchat compte principalement Tinder. Avec cette annonce, le réseau social espère donner un nouveau souffle à ses stories. Surtout que Snapchat peine énormément à atteindre un nouveau public et ainsi conquérir une nouvelle part de marché. La fonctionnalité baptisée « My Tinder Story » permet de partager du contenu sur Snapchat directement sur Tinder. Il n’est pas…

Ce n’était plus possible de continuer ainsi. Snapchat a avoué que son outil de vérification d’âge fonctionnait mal. Le Parlement britannique avait déjà rappelé Snapchat à l’ordre à ce propos. Depuis, le réseau social a commencé à réfléchir à de nouvelles fonctionnalités pour éviter que des personnes trop jeunes ne puissent y accéder. À côté de cela, Snapchat va bien financièrement, en février dernier, la société annonçait un nouveau record de chiffres d’affaires et un nombre d’utilisateurs stable. Le réseau social travaille désormais avec le ministère de l’Intérieur du Royaume-Uni pour mettre au point de nouvelles mesures de protection et éviter que des utilisateurs de moins de 13 ans ne puissent s’inscrire sur sa plateforme. C’était un secret de polichinelle. Il faut avoir au moins 13 ans pour pouvoir s’inscrire sur Snapchat. Pourtant, nous avons tous un petit cousin qui a déjà son compte et qui n’arrête pas de vous envoyer son…

Après Tesla, Nintendo et bien d’autres entreprises, c’est au tour de Snap, maison mère de Snapchat de dévoiler ses résultats pour le quatrième trimestre 2018. Alors que la société a perdu un certain nombre d’utilisateurs en 2018, le chiffre se stabilise à présent à 186 millions d’utilisateurs. Le chiffres d’affaires de l’entreprise atteint un nouveau record avec quasiment 390 millions de dollars, soit une hausse de 36% par rapport à l’année précédente. Après une refonte très critiquée et une perte d’utilisateurs au profit d’Instagram, Facebook ou même TikTok, Snapchat n’abandonne pas. La société pourrait même transformer son modèle actuel de Snap afin de mettre en place des stories permanentes. Un virage stratégique qui permettrait à l’entreprise d’augmenter ses partenariats et donc ses revenus ! Un nombre d’utilisateurs stable et un engagement en hausse Comme on peut le voir ci-dessus, le nombre d’utilisateurs actifs sur Snapchat se stabilise. Après un déclin…

Ces derniers temps, les chiffres sont mitigés chez Snapchat : d’un côté, le réseau social perd des utilisateurs, mais de l’autre il gagne plus d’argent. Au troisième trimestre 2018, Snap annonçait un CA record de 298 millions de dollars. C’est pourtant dans ce contexte que Tim Stone, le Chief Financial Officer (CFO) de Snapchat a décidé de démissionner. C’est le PDG de Snap, Evan Spiegel, qui l’a lui-même annoncé à ses employés. Dans sa déclaration, Spiegel précise que : « Tim a eu un fort impact sur notre société dans le court laps de temps durant lequel il a travaillé au sein de notre équipe et nous lui sommes très reconnaissants pour son travail, c’est quelqu’un de très professionnel. Je suis conscient que nous avons tous bénéficié de son obsession à s’intéresser toujours plus à nos clients ». C’est dans le courant de l’année 2019 que Snapchat prévoit de devenir rentable. Malgré cette volonté louable, des contenus…