OpenAI : toute l'actualité sur siecledigital.fr

OpenAI

Retrouvez notre article pour comprendre tout ce qu’il faut retenir de la conférence de Neuralink. En 2017, Elon Musk annonçait vouloir lancer Neuralink, pour tenter de coupler le cerveau humain avec une intelligence artificielle. Le 11 juillet dernier, par le biais d’un tweet, la société a expliqué qu’elle organiserait une conférence le 16 juillet prochain pour révéler les avancées de la startup. Elon Musk devrait donc lever le voile sur les recherches menées par sa société. We're having an event next Tuesday in San Francisco to share a bit about what we've been working on the last two years, and we’ve reserved a few seats for the internet. Apply here: https://t.co/1VQsv4gAA4— Neuralink (@neuralink) 11 juillet 2019 Les équipes travaillent depuis 2 ans Ce grand rêveur, qui ne cesse d’avoir de nouveaux projets, évoquait déjà en 2016 la possibilité de fabriquer artificiellement des « neurones » qui seraient reliés à un cerveau humain…

Alors qu’il y a quelques jours, OpenAI présentait Neural MMO, un nouvel environnement dédié à l’entraînement des intelligences artificielles au RPG en ligne, la société vient d’annoncer qu’elle passait d’un modèle juridique non lucratif à un modèle à « but lucratif plafonné ». Concrètement, qu’est ce que cela va changer ? L’entreprise admet qu’il était peu probable qu’elle recueille les fonds nécessaires pour atteindre ses objectifs en fonctionnant comme une organisation à but non lucratif. De fait, OpenAI créé OpenAI LP (Limited Partnership et non pas Limited Profit) et espère bien attirer de nouveaux capitaux avec cette nouvelle formule. Dans un billet de blog, OpenAI a expliqué les raisons de cette décision : « nous devrons investir des milliards de dollars dans les années à venir dans le cloud computing à grande échelle, afin d’attirer et de fidéliser des personnes talentueuses et de construire des supercalculateurs d’intelligence artificielle. De plus, nous voulons accroître notre…