Valentin Blanchot

Valentin Blanchot

Lire la description
Co-fondateur de Siècle Digital, j'occupe mes journées à écrire et imaginer ce que sera l'univers numérique de demain.

Le moteur de recherche Qwant a annoncé au début du mois de mai 2019 le lancement d’une fonctionnalité appelée Qwant Causes. En échange de l’affichage de quelques publicités supplémentaires, les utilisateurs ont la possibilité d’attribuer des dons à des associations. Cette opération à lieu chaque mois, selon l’activité de l’internaute. Si certains se posent la question d’une possible défiscalisation, Numerama a fait la lumière sur ce point. Qwant a ainsi précisé que « les particuliers ne sont pas éligibles à une quelconque déduction d’impôt, [… car] ces dons ne sont pas directement issus des finances de l’internaute. » Afin d’en apprendre plus sur la raison d’être et le fonctionnement de Qwant Causes, Siècle Digital a échangé avec Marie Juyaux, DGA de Qwant et responsable du projet, ainsi que Noël Martin, Tech Leader pour Qwant Search. Siècle Digital : commençons par la base, Qwant Causes, qu’est-ce que c’est ? Marie Juyaux…

Une startup chinoise baptisée Neolix a annoncé le lancement de la production de ses robots de livraison. Il s’agit de la toute première société au monde à passer cette étape. Une avance sérieuse prise sur les américains qui sont nombreux à travailler sur ce domaine. Neolix prévoit déjà de livrer 1000 unités Neolix a élaboré une sorte de camionnette de livraison autonome. Sur quatre roues, elle accueille un espace de stockage qui pourra, par exemple, faire officie de distributeur automatique ambulant, ou déplacer des cartons plus ou moins volumineux. Comme toute société chinoise élaborant ce type de technologie, les géants du numérique ne sont jamais bien loin. En effet, pour la partie logicielle, Neolix utilise la plateforme Apollo développée par Baidu, permettant de construire des véhicules autonomes. D’autre part, elle compte déjà dans son carnet de commandes des entreprises comme JD.Com ou Huawei. Comme le précise Bloomberg, la startup se…

La publicité display s’essouffle et s’avère parfois surévaluée. De leur côté, les moteurs de recherche ainsi que les internautes accordent de plus en plus de valeur aux contenus. C’est ainsi qu’en 2018, 74% des marketeurs ont donné la priorité l’inbound marketing et 46% des équipes ont bénéficié d’un budget supérieur pour mettre en place leur stratégie. Afin d’appréhender au mieux les mois qui arrivent, voici quelques tendances (non exhaustives) à suivre. Le marketing automation Cette pratique a déjà quelques années, mais comme un bon vin, le marketing automation se perfectionne avec les années grâce aux données. Il permet de s’appuyer sur des éléments chiffrés pour mettre en place des actions tout en réduisant l’impact de dépenses superflues. Un allier de taille à intégrer sans plus tarder, d’autant qu’il existe des solutions accessibles à toutes les structures, notamment à travers l’utilisation de Plezi. L’employee advocacy Dans un contexte social, ou marketing…

Instagram a la volonté de rendre son réseau social plus vrai, et pour ce faire, les équipes travaillent depuis quelques mois sur différents moyens à mettre en place. Outre le récent procès d’une société néo-zélandaise qui vendait de faux abonnés et de l’engagement artificiel, Instagram se prépare à sanctionner directement les utilisateurs. Une mise en garde contre ces applications C’est Jane Manchon Wong, une utilisatrice de Twitter réputée pour ses trouvailles qui a partagé cette information. Dans un bout de code, elle a découvert un commentaire stipulant que : « Instagram travaille pour réprimer l’utilisation de service qui produit des likes et des abonnés, dans laquelle ils se réfèrent à une ‘Activité Inauthentique’. Les utilisateurs pris à partager leurs logins à ces services devront changer de mot de passe. » Le message est assez clair, et comme l’a fait Twitter récemment, il laisse entrevoir un subterfuge pour briser le business…

C’est grâce au flair de Yunfei (son pseudonyme sur Sina Weibo), une chinoise travaillant dans la sécurité informatique, que cette découverte a été faite. Une idée malsaine a pris un « Superhost » de Airbnb : cacher une caméra dans sa box internet placée face au lit, dans la chambre. Sa profession force la jeune chinoise a vérifier chaque logement qu’elle occupe, qu’il s’agisse de chambre d’hôtel, ou de location chez un particulier. Rapidement, lorsqu’elle arrive dans cet appartement basé à Qingdao, dans la province du Shandong, elle sent que quelque chose ne tourne pas rond. « J’ai trouvé un détecteur de mouvement à l’entrée de l’appartement et deux dans les deux chambres, ce qui est étrange puisque l’appartement n’avait pas été rénové pour en faire une maison intelligente [avec beaucoup de domotique, ndlr] », a-t-elle précisé au Beijing Youth Daily. « J’ai retourné les capteurs vers le mur, et…

Voilà une nouvelle qui va ravir tous les fans du jeu le plus pixelisé du monde : Minecraft. À l’occasion de ses 10 ans, Microsoft va présenter plus en profondeur une version en réalité augmentée. En attendant, les fans devront se contenter de spéculations, et d’une vidéo. On y voir apparaitre Saxs Persson, le directeur créatif de la licence. Le jeu ne tournera pas grâce aux HoloLens 2, mais tout simplement à l’aide d’un téléphone. Difficile de se projeter sur le fonctionnement réel du jeu, ni même l’univers qu’il va proposer. En effet, il serait bien trop complexe de permettre à l’utilisateur de créer des structures similaires à ce qu’il est possible de faire dans Minecraft. En revanche, vu la diversité des joueurs actuels et leur affinités avec d’autres applications, on pourrait voir venir un jeu façon Pokemon Go. L’utilisateur irait en quête de personnages ou structures cachées autour de…

Si la page des événements est déjà dotée de quelques éléments graphique qui vont venir se joindre au nouveau design de Facebook baptisée FB5, l’onglet événement, lui, n’a pas encore bougé. C’est pour cela que le réseau social a présenté durant le F8 une nouvelle interface pour la rubrique qui référence les événements. Cette nouvelle expérience sortira cet été. Une meilleure découverte d’activités L’été sera un moment propice pour Facebook. Ses utilisateurs seront en quête d’activités à découvrir durant leurs vacances, ou de sorties à faire autour de leur lieu de résidence. À première vue, une carte va permettre de voir apparaitre les événements recensés autour de soi. Ce nouveau design intègre des icônes pour mieux identifier le type de lieu qui organise une activité, puis sont présentés en dessous plusieurs cartes présentant pour chaque événement annoncé. S’il s’agit d’un événement unique placé sur la carte, Facebook précise quand il…

Send this to a friend