Valentin Blanchot

Co-fondateur de Siècle Digital, j'occupe mes journées à écrire et imaginer ce que sera l'univers numérique de demain.

Spotify a décidé de rendre la vie facile aux petits artistes. La plateforme de streaming musical a annoncé sur son blog que les artistes indépendants pouvaient à présent partager gratuitement leur musique. Ainsi, ils n’ont plus besoin de se tourner vers un label ou un distributeur pour le faire. Ce programme est lancé en bêta avec une centaine d’artistes basés aux États-Unis, dont Noname, Michael Brun, ou encore VIAA. L’outil proposé par Spotify permettra de prévisualiser le rendu final d’un titre ou d’un album avant de le diffuser sur la plateforme. Les artistes indépendants auront également un accès à l’édition des métadonnées de leurs chansons, de même qu’un outil d’analytiques. Il permettra de suivre l’évolution de leurs royalties, ainsi que leurs statistiques d’écoutes. Contacté par The Verge, Kene Anoliefo de Spotify a précisé que les artistes récupéreraient un revenu important. « Nous avons créé un contrat assez simple et équitable…

Flutter

On aurait pu croire que le lecteur multimédia était passé aux oubliettes, mais il n’en est rien. Winamp serait en train de renaître de ses cendres avec l’arrivée d’une nouvelle version la rendant compatible sur Windows 8.1 et Windows 10. À l’abandon, prenant la poussière, et devenant obsolète, la société Radionomy avait racheté Winamp en 2014. Depuis cette date, aucune version n’avait vu le jour. La dernière en date ? La version 5.66 publiée le 12 décembre 2013. Pourtant, Radionomy avait promis des mises à jour et non un silence radio. Heureusement, aujourd’hui, une capture d’écran du lecteur a fuité et un fichier d’installation présentant la version 5.8. Premier élément perturbant de cette version : elle est datée du 26 octobre 2016. Le changelog (listes des modifications effectuées) intègre cependant des éléments concordants pour notre époque, dont un support pour Windows 8.1 et Windows 10. De plus, Radionomy n’a rien…

publicite xiaomi
Les utilisateurs sont-ils prêts à accepter cela contre un prix bas ?
Cette IA identifie les objets que vous lui décrivez

Depuis 2016, Bing a intégré les pages du format AMP (Accelerated Mobile Pages) à son expérience. Jusqu’alors discrètes, ces pages vont prendre une tout autre dimension dans la consommation de contenu puisque le moteur de recherche a annoncé l’arrivée d’un carrousel ainsi que d’un lecteur spécifique. Ces éléments seront d’abord mis en place aux États-Unis dans le cadre d’un test grandeur nature. Petit à petit, Bing intégrera plus de sites internet à son carrousel d’actualités, puis l’étendra à plus de pays. Comme partout sur la toile, les pages au format AMP seront présentées avec un petit éclair. Reprenant le même fonctionnement que sur Google, ce format offre la possibilité de créer une mise en cache. De cette manière, le chargement de la page (déjà très légère) se fait de façon plus rapide. Pour activer ce paramètre, Bing rappelle qu’il faut impérativement laisser son Bingbot crawler les pages AMP de son…

Amadeus Code
crispr

Afin de pouvoir travailler sur des systèmes plus intelligents, une équipe de chercheurs travaillant chez NVIDIA a élaboré une IA capable de créer de façon des IRM de synthèse du cerveau. L’imagerie médicale, peu importe sa forme, est petit à petit révolutionnée par l’IA. Effectivement, un robot entraîné en quelques jours par des années de consultations est aujourd’hui meilleur radiologue que l’Homme. Rien de bien étonnant tant les travaux sur l’image avancent à grands pas grâce à l’intelligence artificielle. Au fil du temps, des radiologies destinées à trouver des tumeurs, ou des zones cancéreuses sont de plus en plus nombreuses. Cependant, les IRM sont encore assez peu accessibles lorsqu’il s’agit d’identifier un élément anormal. C’est pour rendre les IA plus performantes et faire avancer la recherche que des employés de NVIDIA ont créé ce système capable de générer des IRM de synthèse. En collaboration avec la Mayo Clinic et le…

Dakar bus transport
Google Voice Search
Avant la disparition de Shazam sur Android ?

Dimanche 16 septembre, le Wall Street Journal a publié un dossier révélant que des partenaires ont acheté des données confidentielles à des employés d’Amazon. Ces données concernent principalement des statistiques de vente destinées à un usage interne. De plus, certains auraient payé pour faire retirer des avis négatifs. Amazon a logiquement ouvert une enquête sur ces mauvaises pratiques. Tout se déroule sur les réseaux sociaux. Les revendeurs cherchent des employés du géant du ecommerce afin de les contacter et les soudoyer. Bien qu’il en existe d’autres, WeChat serait une des plateformes principalement utilisées, puisque cette pratique sembletrès active en Chine. Dans son article, le Wall Street Journal explique qu’il coûterait environ 300 dollars pour faire retirer un mauvais avis sur une fiche produit. Lors de leur prise de contact, les employés de la firme se voient également demander les adresses email des personnes ayant laissé un avis négatif, de même…

inbox gmail
Police New York

Les critiques à l’encontre de Nike et son association avec Colin Kaepernick vont bon train. Alors que de nombreux clients brûlent leurs vêtements et leurs accessoires, d’autres découpent littéralement le logo. L’utilisation du footballeur américain engagé passe mal pour de nombreux ressortissants du pays de l’Oncle Sam. Pour détendre un peu l’atmosphère, ou pour soutenir involontairement les opinions opposées à cette campagne, les développeurs d’une agence ont créé NikeAdGenerator. Un outil qui vous permet d’ajouter la photo de votre choix, puis d’ajouter la citation que vous désirez. Quelques clics suffisent pour créer votre version. Beaucoup de parodies existent d’ores et déjà, mais il vous fallait maîtriser un minimum la suite Adobe, ou ses alternatives. Quelques petits futés ont déjà pris un malin plaisir à faire quelques détournements. C’est le cas des trublions de Fier Panda, toujours là lorsqu’il faut nous rappeler au bon souvenir des frasques de Maxime Barbier. Entre…

Maillot third de chelsea
Twitter signets

Le Département de la Justice des États-Unis s’apprête à lancer des accusations officielles à la Corée du Nord, d’après ABC News. Elles porteront sur la propagation du rançongiciel (ransomware) Wannacry, ainsi que sur le piratage de Sony Pictures qui s’était déroulé en 2014. L’attaque pour Sony avait résulté dans la mise hors service de 70% des capacités informatiques du studio. Il s’agissait d’une réponse à la production du film The Interview (L’interview qui tue !) avec James Franco et Seth Rogen. Cette comédie raillait la Corée du Nord avec un scénario dans lequel James Franco, présentateur TV, devait assassiner Kim Jong-un. Après de longues enquêtes, les États-Unis ont mis du temps avant d’inculper un espion nord-coréen : Pak Jin-hyok. Si cela a pris du temps, c’est parce que pour traduire cette personne en justice pour un acte criminel, il fallait déclassifier certaines informations. De plus, Pak Jin-hyok serait lié au…

Nouveau Google Chrome

Send this to a friend