Author

Valentin Blanchot

Co-fondateur de Siècle Digital, j'occupe mes journées à écrire et imaginer ce que sera l'univers numérique de demain.

Alors que la Coupe du Monde touche à sa fin, avec la France en finale, nous poursuivons notre série de rencontres avec les plateformes sociale qui nous ont fait vivre la compétition. Célèbre pour ses influenceurs et pour être une application fédératrice, Instagram réunit une communauté de 140 millions de fans de football ! Avec le lancement récent d’IGTV qui est déjà utilisé par l’Équipe de France et d’autres partenaires, le vertical était également en fête pendant ce mois de Coupe du Monde. Nous sommes allés à la rencontre de Brice Vinocour dans les locaux de Facebook en France. Il est à la tête du marketing pour Instagram en France.

youtube lance une fonctionnalité pour contrôler la consommation de video
Sriram Krishnan Twitter Mac

Dans un long communiqué, Twitter a annoncé un changement dans…

Il y a des expériences et des idées qui parfois sortent de nulle part, mais viennent titiller notre curiosité. Celle d’une équipe d’ingénieurs du MIT en est une. Ils ont décidé de créer un instrument de musique spécifiquement imaginé pour fonctionner dans l’espace, dans un environnement sans gravité. Son nom : Telemetron. Si cela sonne comme un super-méchant dans Transformers, l’instrument a une forme dodécagonale (12 côtés) et diffuse un son assez psychédélique. « Le Telemetron est le premier instrument de musique électronique conçu spécifiquement pour être exécuté en apesanteur. Nous voulions capturer la poétique du mouvement en apesanteur, c’est pourquoi nous avons construit une chambre avec un certain nombre d’éléments à l’intérieur que nous appelons carillons. Bien qu’ils ne produisent pas eux-mêmes de sons audibles, ils contiennent chacun un gyroscope qui peut détecter la vitesse à laquelle chacun des carillons tourne dans toutes les directions. Nous prenons ces vitesses…

musée art numérique

La société japonaise TeamLab a créé un lot d’installations numériques…

CM2018 Twitter

Dernière rencontre de nos échanges chez Twitter France, nous sommes…

Dans la continuité de son programme Google News Initiative, la firme de Mountain View a annoncé la mise en place de nouvelles mesures pour soutenir le journalisme, mais cette fois sur YouTube. C’est ainsi que la plateforme va investir 25 millions de dollars pour apporter plus de contexte aux contenus. En effet, on sait tous que sur YouTube on peut littéralement se perdre d’une vidéo à l’autre. Pour certaines personnes, la plateforme de partage de vidéo est l’endroit rêvé pour diffuser leurs théories du complot. En quelques heures une personne sans esprit critique peut devenir certaine de l’existence d’une société sioniste dirigée par des reptiliens, ou même devenir persuadée que les vaccins rendent les enfants autistes et que l’on n’a pas marché sur la Lune. Tant de sottises extrêmement dangereuses qui ont du mal à trouver leur place sur Google, mais qui foisonnent sur YouTube. Il est donc important d’aider…

VIH virus vaccin

Une équipe de scientifiques de l’Université de Harvard a réalisé…

Van Gogh

Admirer de chez soi les plus belles œuvres d’art en…

Récemment, nous vous informions que Twitter avait suspendu plus de 70 millions de comptes entre mai et juin. Ces suspensions font partie d’une vaste opération visant à supprimer les bots et les trolls du réseau social afin de protéger les utilisateurs, et limiter la diffusion de fake news. Cette vaste opération de ménage nous a alertés, comme beaucoup d’autres médias, sur l’impact qu’elle pourrait avoir lors des prochains résultats trimestriels de Twitter. En effet, les actionnaires sont très attentifs au nombre d’utilisateurs actifs sur une plateforme et c’est souvent en partie ce qui amène des startups à une énorme valorisation. La bourse a d’ailleurs vite réagi et le cours de l’action du réseau a plongé, avant de remonter doucement. Conscient des conséquences que pourraient avoir ces doutes sur le long terme, Ned Segal, le CFO (Chief Financial Officer) de Twitter a rassuré tout le monde avec un tweet diffusé le…

jack Dorsey co-fondateur de twitter
utilisation chatbots

Les réseaux sociaux font partie de la stratégie de communication pour une grande partie des enseignes. Ses multiples facettes en font un allier de taille pour fidéliser les clients, les engager, mais également en recruter de nouveaux. Les enjeux commerciaux sont nombreux, tant le ROPO (Research Online, Purchase Offline) est devenu une mécanique naturelle. S’accompagne également le web-to-store, permettant au client de trouver un produit sur le site du magasin, pour l’acheter sur place. En plus de cela, l’ensemble des plateformes sociales favorisent depuis de longs mois déjà les contenus locaux. Raison de plus pour passer le cap. L’impact du local se veut aussi puissant parce qu’il réveille chez les audiences concernées un intérêt logique sur leur quartier, leur ville, ou leur département. Un contenu de ce type fait parfois appel à un sentiment d’appartenance que l’on souhaite partager avec les autres, car comme on entend dire parfois : on…

DeepMind Quake 3

La tendance dans l’intelligence artificielle est aux jeux vidéo. Dernièrement,…

Inception

Et si l’on arrivait à biaiser une intelligence artificielle afin…

Agence spécialisée dans le marketing d’influence, Stellar a lancé un outil destiné aux marques et aux agences afin qu’elles puissent créer leur propre plateforme d’influenceurs. Créée en 2015, l’agence capitalise sur son expérience solide du métier pour permettre aux autres de faciliter le lancement et le suivi de leurs campagnes. « Fini les captures d’écrans, les fichiers Excel et les hypothèses de résultats. Stellar s’adresse à ceux qui pratiquent le marketing d’influence et souhaitent enfin automatiser leurs efforts, connaître la vraie valeur des influenceurs avec qui ils collaborent et mesurer les performances et le ROI de leurs projets pour justifier leurs budgets, » déclare Cathy Pill, directrice générale de Stellar. La plateforme permet donc de créer son réseau d’influenceurs et d’assurer un suivi poussé de chacun de ses membres. Que l’on souhaite mettre en place une campagne ou identifier les bons profils, il faut souvent consacrer un temps très important…

instagram planification de contenus : images et vidéos

Aujourd’hui sur les réseaux sociaux, tout s’achète. Des abonnés, des…

snapchat snap inc

Niantic, le studio derrière le jeu Pokémon Go, a présenté une solution de réalité augmentée permettant aux éléments virtuels de passer derrière des éléments réels. Elle a pour effet de créer un rendu encore plus réaliste ! Le studio a même donné un nom à cette technique : Niantic Occlusion. Pour ce faire, Niantic a eu recours aux technologies de machine learning de la société Matrix Mill. Grâce à elles, le studio a éduqué son système à reconnaître les éléments placés dans l’environnement captés depuis un smartphone. Ainsi il arrive à déplacer des objets virtuels en fonction de ceux placés autour de l’utilisateur. Cela peut être un pot de fleurs, un banc, ou même des gens. Cette approche est encore expérimentale. Si l’on avance la vidéo image par image, on se rend compte que le passage derrière les objets n’est pas parfait. Néanmoins, il est intéressant de voir comment les…

Spotify Tencent

La plateforme de streaming musical Spotify a discrètement lancé une…

Send this to a friend