startup : toute l'actualité sur siecledigital.fr

startup

Asana une application web et mobile pour le travail en équipe similaire à Trello, a été imaginée par le cofondateur de Facebook, Dustin Moskovitz. Ce logiciel basé à l’origine sur la méthodologie Kanban, présente aujourd’hui une nouvelle fonctionnalité nommée Workload. Cette fonctionnalité dédiée aux utilisateurs payants est censée prévenir le burnout. Grâce à cette option, il est plus facile aux entreprises de partager le travail entre les équipes, et redistribuer certaines taches si nécessaire. Alex Hood, responsable produit chez Asana, déclare que « les équipes les plus productives et les plus heureuses sont celles qui savent clairement qui fait quoi et quand ». Ce dernier remarque également : « Bien que le lieu de travail actuel dispose de plus de moyens de communication et de collaboration que jamais, la majorité des équipes se tournent toujours vers des feuilles de calcul et des chaînes de messagerie obsolètes pour planifier et gérer…

Après Londres et Johannesbourg, Brent Hoberman, le cofondateur de lastminute.com, ouvre son incubateur et accélérateur de startups Founders Factory, à Paris. Pour ce lancement, Founders Factory a reçu le soutien de la compagnie d’assurances Aviva. Albin Serviant, pionnier de la tech française, a été désigné pour diriger l’équipe parisienne. Il serait prêt à recruter une cinquantaine de personnes. Dans un premier temps, compte tenu du secteur d’activité d’Aviva, Founders Factory devrait se concentrer sur les startups fintech. Avec le temps, la société élargira ses compétences pour devenir un mix entre incubateur et accélérateur. Ce même modèle a été instauré dans l’établissement de Johannesbourg, à ce jour il a épaulé une centaine de startups. Founders Factory compte accompagner 140 startups en l’espace de 5 ans. Pour les startups déjà existantes, Founders Factory propose un programme de 6 mois avec l’objectif de mener à bien des projets pilotes avec des entreprises partenaires.…

Il est l’une des figures principales de l’entrepreneuriat au Vietnam et, sa startup, Lozi, l’une des entreprises IT les plus ambitieuses du pays ; à Hanoï, j’ai eu le plaisir de rencontrer Minh Son, co-fondateur du « Bon Coin » vietnamien. Un entrepreneur génial et 100% investi dans une aventure incroyable débutée en 2012. Retour sur des échanges captivants qui témoignent de l’évolution technologique du pays. Bonjour Minh Son ! Tu es l’un des fondateurs de Lozi, pourrais-tu me parler de ce site internet C2C qui connaît un succès fulgurant depuis sa création en 2012 ? Bonjour Guillaume ! Lozi, ou en tous cas l’idée qui en est à l’origine, est née en Mai 2012 ; au départ, nous souhaitions créer un site internet pour les Vietnamiens, un site où ils pourraient trouver des conseils sur des produits et entreprises locaux. A cette époque, nous avions décidé de nous concentrer sur le…

Anki, la startup à l’origine de Cozmo le petit robot de compagnie, cesse à partir d’aujourd’hui ses activités. Dans sa chute, l’entreprise entraîne le licenciement de 200 employés. Son CEO, Boris Sofman a annoncé en personne cette nouvelle à son personnel. L’entreprise se confie à Engadget concernant les raisons de la faillite : « Une opération financière importante à un stade avancé a échoué avec un investisseur stratégique et nous n’avons pas été en mesure de parvenir à un accord ». La nouvelle est plutôt étonnante quand on sait que depuis sa création en 2010, Anki a levé 200 millions de dollars. Ses deux principaux produits Cozmo et Vector ont été de franc succès. Anki se réjouissait d’avoir écoulé près de 1,5 million de robots à ce jour. Vector lancé a l’automne dernier suite à une campagne Kickstarter de 2 millions de dollars, a récemment intégré Alexa. Quant à Cozmo,…

Avostart est une plateforme de mise en relation avec un avocat. Cette startup legaltech est créée en 2016 par Pierre Aidan, le fondateur de Legalstart. Avostart propose trois services : un annuaire de 55 000 avocats, des réponses gratuites et précises sous 24h par des professionnels du droit, mais aussi un standard téléphonique pour les problématiques plus complexes. Selon sa demande, l’utilisateur est pris en charge par l’un des six juristes d’Avostart durant 30 à 40 minutes, pour ensuite être orienté vers le professionnel qui correspond le plus à ses besoins. Pour seulement 39 €, Avostart propose un avocat pour une durée de 20 minutes. À l’issue de ce premier échange, les deux parties peuvent continuer hors de la plateforme. De plus, les honoraires de l’avocat sont très clairement affichés sur le site. Contrairement à d’autres startups similaires, Avostart ne note pas les avocats. La plateforme préfère être attentive à…

Les jeunes pousses du secteur des nouvelles technologies ont un quotidien des plus désastreux en Chine. Ils s’impliquent tellement dans leur vie professionnelle qu’ils en renoncent à leur vie personnelle. Cela à des conséquences. En effet, le manque conjugué de vie sociale et de vie sexuelle associé au manque de sommeil entraine un âge moyen du premier burnout inférieur à la trentaine. Ce constat nous provient d’un article du South China Morning Post, qui n’hésite pas à nous partager quelques terribles exemples pour nous donner une idée de la charge de travail que les spécialistes de la technologie s’imposent. On apprend ainsi que des couples n’arrivent pas à concevoir à cause de la fatigue, ou encore que certains travailleurs dorment parfois à peine deux heures par nuit. Pour établir ce constat, le South China Post s’est appuyé sur l’interview de nombreux travailleurs de Zhongguancun et d’autres quartiers de Pékin formant…

Le 15 juin, le gouvernement mettait en place le « French Tech Visa ». Une initiative visant à faciliter le recrutement de profils « rares en France » dans les entreprises tech françaises. Le 1er mars, les règlements entourant ce visa ont évolué, notamment pour réduire le temps nécessaire à son attribution. En renforçant son dispositif, la France souhaite encourager les talents de la tech étranger à s’installer dans nos entreprises pour qu’elles disposent de l’éventail de compétences nécessaire pour rayonner à l’international. Qui peut prétendre au French Tech Visa pour ses employés ? Rares sont les entreprises pouvant demander le « French Tech Visa » pour faciliter l’obtention d’un titre de séjour pour leurs salariés. En effet, elles doivent être reconnues « innovantes » par le ministère de l’Économie et des Finances avant de pouvoir y prétendre. Pour cela, elles doivent remplir au moins un des trois critères ci-dessous:…