startup : toute l'actualité sur siecledigital.fr

startup

Citymapper, la startup qui voulait révolutionner l’autobus, met fin à son programme innovant de bus partagés, Citymapper Ride. Lancé en 2017, ce service avait pour objectif de créer une sorte de Uber des autobus. Après plusieurs rebondissements et de nombreux déboires, la startup préfère tout simplement stopper son développement. Au départ, l’idée de Citymapper était bonne. La startup a analysé des milliers de données pour tenter de répondre à un problème de transport urbain. À l’époque, elle est arrivée à la conclusion qu’il n’y avait pas suffisamment de transports en commun à Londres. Pour y faire face, Citymapper a proposé de développer un service différent des bus classiques, qui permettait de couvrir une zone plutôt que de ne proposer que quelques arrêts précis. À Londres, Citymapper travaillait dans le quartier de La City jusqu’à Kings Cross et Houston. Le Citymapper Pass prend le dessus Dans un article Medium, Citymapper explique…

Le « phénomène » startup s’est emparé d’Hanoï, la capitale vietnamienne ! L’innovation bruisse et les initiatives d’entrepreneuriat se multiplient au fur et à mesure que le pays entame sa transformation digitale. Au coeur de cette évolution numérique rapide se trouve le réseau international Startup Grind, fondé dans la Silicon Valley et désormais présent dans plus de 125 pays. J’ai eu le plaisir de rencontrer Catie Hang Le, sa nouvelle directrice, qui se confie sur cette révolution en cours… Bonjour Catie, peux-tu te présenter et me parler de ton poste chez Startup Grind ?  Bonjour, je m’appelle Catie Hang Le et suis la Directrice de Startup Grind à Hanoï. Avant cette aventure, j’ai travaillé pour trois startups auparavant : Misfit qui a été vendue pour 260 millions de dollars en 2015, Moca dont Grab a pris des parts au capital et UP qui a récemment conclu un accord Series A encore non-dévoilé.…

En plein coeur d’un Phnom Penh frémissant, je suis parti à la rencontre de Soreasmey Ke Bin, fondateur de Confluences, une société de consulting spécialisée dans le business development international et qui incube également des startups. Rencontre avec cet hyperactif spécialiste du marché cambodgien et observateur privilégié de la transformation digitale du Cambodge. Bonjour Soreasmey, tu as vécu et réalisé tes études en France avant de rejoindre ton père au Cambodge et de t’y installer. Peux-tu me raconter ce parcours exceptionnel ?  Mon père était parti étudier en France et c’est là-bas qu’il a rencontré ma mère, sur les bancs de Sciences Po ; à cette époque, ma famille était impliquée politiquement au Cambodge et, lors de l’arrivée des républicains puis des Khmers Rouges au pouvoir, mon père a choisi de rester en France et de continuer à militer avant de rejoindre, dans les années 80, les mouvements de résistance en…

Noah Ready-Campbell est à l’origine de Built Robotics, une start-up qui entend bien révolutionner le monde de la construction. Il n’en est pas à son coup d’essai, déjà en 2015, il revendait sa première start-up du nom de Twice, à eBay. Built Robotics part du principe qu’il n’est pas simple de piloter un engin de chantier. Pour simplifier et accélérer la construction de bâtiments, elle souhaite se servir de technologies existantes dans d’autres domaines pour rendre ces machines autonomes. Peut-être que celles-ci pourront collaborer avec HRP-5P, cet humanoïde qui peut pratiquement tout faire sur un chantier. Le fondateur de Built Robotics est persuadé qu’en utilisant les technologies que certains utilisent pour fabriquer des véhicules autonomes, par exemple, il pourrait les adapter à son domaine de prédilection : la construction. La start-up a déjà imaginé un prototype, une machine avec GPS intégré et la Wi-Fi pour recevoir des données et la…

Recyglo est une startup « green » accélérée par l’Innovation Lab’ Phandeeyar et qui a fait des problématiques de « waste management » sa raison d’être. J’ai eu le plaisir de rencontrer sa co-fondatrice et CEO Shwe Yamin Oo, une jeune entrepreneuse pleine d’ambition qui a dores et déjà compris que l’écologisme des entreprises est au coeur des problématiques de la transformation digitale.  Bonjour Shwe, peux-tu me parler de ton parcours avant la création de Recyglo ?  Bonjour Guillaume et bienvenue à Phandeeyar ! Avant de créer Recyglo, j’ai étudié les Sciences  de l’informatique à l’université de Yangon. Depuis lors, je suis devenu une entrepreneuse aguerrie. J’ai fondé Shwe Bon Thar, une école spécialisée dans les technologies informatiques, je dirige une chaîne de « convenient stores » à Yangon et gère l’immobilier familial. J’ai également créé un logiciel de comptabilité SaaS destiné aux PME du Myanmar qui s’appelle « Modern Boss » et je suis donc également co-fondatrice…

La start-up britannique, créée en 2015, Revolut est connue pour avoir révolutionné la banque, et notamment l’accès trading, en créant sa plateforme sans frais où il est possible d’investir dans diverses sociétés. Cependant elle n’est pas encore lancée officiellement. Toutefois, selon une enquête menée par Wired, l’environnement de travail y est décrit comme étant toxique pour les employés. L’application, très innovante permet de transférer de l’argent d’un compte à un autre en toute simplicité. Très utile pour les voyageurs, cette dernière leur évite de devoir passer par des banques de change, et leur permet de payer aux taux les plus bas ce qu’ils souhaitent. Avec 4 millions d’utilisateurs à travers le monde, l’entreprise aurait effectué plus de 25 milliards en 250 millions de transactions, en 3 ans. Elle est souvent comparée à N26, autre néobanque, mais venue d’Allemagne. Néanmoins, comme dans toutes entreprises, l’envers du décor n’est pas aussi agréable.…

Microsoft s’engage pour la croissance des startups françaises spécialisées en intelligence artificielle depuis des dizaines d’années, via l’assistance que procurent ses outils. Il y a 18 mois, cet engagement a pris un nouveau tournant avec l’émergence de AI Factory. Il y a 18 mois naissait à Station F, le gigantesque campus de startups parisien, un projet d’accompagnement de la croissance des startups françaises développé par Microsoft : AI Factory. Depuis, ce programme a débouché sur la prise d’autonomie de nombreuses pépites. Outre son impact majeur dans la recherche d’actionnaires pour ces dernières, avec plus de 12,2 millions d’euros levés grâce à son soutien, c’est aussi la capacité des membres du programme à dénicher les meilleurs profils en intelligence artificielle qui a permis aux startups de bénéficier d’une véritable bouffée d’oxygène. Un programme qui fédère une communauté Les recherches en intelligence artificielle regroupent beaucoup de monde, mais ce sont des personnalités…

Send this to a friend