Auteur

Magali Heberard

Ex publicitaire (BETC, DDB…), j’ai fait ma propre transformation digitale et m’occupe désormais du marketing chez un pure player. Blogue aussi sur « Couscous Royal » (magaliheberard.com), où étonnamment je ne parle pas de merguez.

On a beau lire de nombreux articles sur le sujet, difficile d’imaginer certaines questions qu’on peut se poser en termes de data tant qu’on n’y est pas confronté. Chez Siècle Digital, on sait que nos lecteurs ont depuis fort longtemps compris que l’important ce n’est pas le big data mais la smart data, et autres grands principes recommandés par les spécialistes du sujet. Mais entre la théorie et la pratique… pas toujours facile de mettre tout ça en oeuvre ! Voyons certaines difficultés qu’on peut rencontrer quand on se lance là dedans – et promis, c’est pas de maths qu’on va parler. La qualité de la data Une étude Experian Marketing nous l’apprenait en février 2017 : 92% des entreprises n’ont pas confiance en la qualité de leur data. Dès lors, comment prendre des décisions éclairées ? « Mais en quoi exactement n’ont-ils pas confiance », vous demandez vous ? Développons un exemple pour rendre tout cela plus concret : imaginons…

sleepathon

En octobre le groupe Accor lançait sa première opération Snapchat…

Chez Siècle Digital on aime bien parler de digital. Et on aime bien parler des initiatives pour mettre en avant les femmes dans le digital. Du coup quand Delphine Remy-Boutang cofondatrice de la Journée de la Femme Digitale nous invite pour le lancement de son club JFD Connect Club, on répond présent et on relaie l’info. Prolonger la Journée de la Femme Digitale tout au long de l’année L’année 1 de la JFD a démarré avec 400 participant(e)s. Cette année, c’étaient 4000 personnes que réunissait pour sa 4ème édition à guichets fermés la Journée de la Femme Digitale, cofondée par Delphine Remy-Boutang avec Catherine Barba (partie depuis de l’autre côté de l’Atlantique vivre son rêve américain). L’ambition de l’évènement : offrir une journée d’inspiration, de cas pratiques, de conseils et d’opportunités de networking à tous et surtout à toutes, dans un format grand public et gratuit (point suffisamment rare pour…

Francois Damiens LeLynx

Si vous êtes vous-même parent d’un enfant ayant atteint ou…

Cet article aurait aussi bien pu s’intituler : bannières, halte au massacre. Tant on sait à quel point le display agace et ses performances laissent à désirer (et n’en déplaise à ce fort en maths qui pense le contraire : Think digital ads don’t work ? You’re bad at maths). D’ailleurs on en a déjà longuement parlé ici. Mais aujourd’hui il est question de mobile. Et vous savez comme moi qu’en matière de marketing digital, plus l’écran rétrécit, plus les enjeux augmentent. Là où la sévérité est de mise lorsqu’il s’agit de display, elle s’impose carrément sur le plus petit de nos écrans.  Sondage Opinion Way* sous le coude, allons voir de plus près ce qu’en pensent les mobinautes français : > une grande majorité de Français (89%) clique par erreur sur ces publicités et 94% d’entre eux les jugent « inutiles » voire « contre-productives ».  Effectivement, on ne peut que se rallier à leur cause quand on croise un…

Cette année sera la 4ème année édition de « La Journée…

Lundi 5 octobre se tenait la remise des prix de la 2ème édition du baromètre eCAC40 des Echos Business. Ce baromètre réalisé en collaboration avec Gilles Babinet classe la maturité digitale des entreprises du CAC 40 en analysant 5 critères : les interfaces digitales clients (site, mobile, etc), comment ils discutent avec les startups (incubateurs, hackathons et autres échanges favorisant l’innovation), la technologie (comment ils sont equipés en cloud, Big Data…), leur culture digitale (les méthodes de formation, l’organisation interne…), la sécurité informatique. Les entreprises ont d’abord répondu à un (très long) questionnaire portant sur ces 5 points. Les résultats de leurs réponses ont ensuite été soumis à l’analyse d’un jury composé d’une quinzaine d’experts reconnus. Sans surprise, souligne Gilles Babinet, les gagnants sont les entreprises qui ont compris que le digital s’appréhende dans une approche transversale. 3ème du classement, BNP Paribas. Sur scène son DG, Jean-Laurent Bonnafé, directeur général…

Le 2 juillet 2015 se tenait la journée “Drive The…

Drapeau Europe et Grec

À l’heure qu’il est, vous avez probablement entendu parler de…

Fin 2014, où en est-on sur l’intégration des médias sociaux dans les entreprises ? Quel est leur niveau de maturité, comment s’organisent-elles pour les gérer, quelles sont leurs pratiques ? Le cabinet d’études et conseil Occurrence et l’agence de conseil sur les médias sociaux Angie+1 ont interrogé 140 décideurs de la communication ayant établi une stratégie ou des actions sur les médias sociaux du 9 au 16 décembre 2014 et en ont tiré 10 enseignements dont voici la synthèse (les détails et camemberts en couleurs tout en bas) : 1) LA MATURITÉ Les médias sociaux sont considérés comme importants dans la stratégie (note de 3,4/5), mais les organisations s’estiment encore peu mûres sur le sujet (note de 2,7/5). Plutôt réaliste comme constat. 2) LES PUBLICS Le premier public visé est le grand public, mais on voit bien que les médias sociaux permettent de s’adresser à une multitude de publics différents,…

Suite du compte-rendu que BETC Digital nous faisait du SXSW2015…

Il y a peu, le SXSW était sur toutes les lèvres de ceux qui s’intéressent au digital. Le temps des comptes-rendus à chaud étant passé, BETC Digital nous invitait début avril à une conférence revenant avec recul sur l’événement. Cinq points de réflexion nous étaient livrés, marqués par les interrogations sociétales d’un milieu qui s’interroge désormais sur son impact sur le monde qui l’entoure : 1. With great power comes great responsibility 2. Life with robots 3. Design the world 4. Make innovation happen 5. Content in a SOMO world Siècle Digital vous invite à en découvrir le contenu dans cette série d’articles. La conférence était présentée par Olivier Vigneaux (@laviematerielle), co-président de BETC Digital, et Sebastien Houdusse (@osebho), directeur du planning stratégique, dans l’ambiance décontractée qui caractérise les conférences de l’agence. #betcsxsw @ @GoogleFrance pic.twitter.com/PrjJNIS20L — Clémence Mermoz (@clemencemermoz) 17 Avril 2015 1. With great power comes great responsibility…

On dit souvent que les cordonniers sont les plus mal…

Je me souviens de la première fois où je me suis retrouvée en réunion pour la refonte complexe d’un site ecommerce international. J’étais entourée de gens qui parlaient une langue étrange que je ne connaissais pas, et travaillaient avec des méthodes qui m’étaient inconnues. Je me souviens d’un atroce mal de tête et d’un sentiment de brouillard total. Le pire, c’était de ne pas oser demander à quoi correspondaient ces termes techniques étranges, histoire de ne pas perdre la face et toute crédibilité face aux nombreux interlocuteurs dans la salle dont la moitié étaient mes clients… Depuis, mes connaissances en digital se sont largement complétées et désormais c’est moi qui parle parfois chinois aux autres. Alors pour vous éviter #CeMomentGênant où vous vous sentez dépassés par le jargon, voici de courtes définitions qui vous permettront à minima de savoir de quoi ça cause… API : Application Programming Interface Contexte : Programmation /…

Orange applis

Vous connaissez peut-être les chiffres : avec la montée des smartphones…

Send this to a friend