Assurance : toute l'actualité sur siecledigital.fr

Assurance

Ah … l’entrepreneuriat. Quelle aventure ! Chaque journée, semaine, mois, ou année réserve son lot de surprises. Ce parcours, qui parfois ne s’arrête jamais, est bien tumultueux. Dès lors que votre activité démarre, vous construisez une organisation, puis vous la consolidez, dans le dessein de mener à bien votre business plan, ou tenir vos objectifs. En plus d’investir du temps et de l’argent dans cette conquête, il faudra en faire de même pour le volet administratif. Oui, difficile d’y échapper. Que vous lanciez une startup, une agence de communication, ou que vous soyez autoentrepreneur, vous exercez, comme moi, une activité à risque. À risque pour vous, pour ceux avec qui vous travaillez, et même pour votre entreprise. Il est donc nécessaire d’avoir une couverture appropriée à votre activité. C’est d’autant plus vrai à l’heure du numérique où l’on en vient parfois à se plaindre de son patron sur les réseaux…

Près de 600 000 entreprises ont vu le jour en France en 2017. La création d’entreprise est à son niveau le plus haut, soutenue par une forte hausse des créations d’auto-entreprises (+9%) et d’entreprises individuelles classiques (+6 %). Or, si le statut d’indépendant est très attractif et touche de plus en plus de métiers, il n’ouvre pas les mêmes droits que le statut de salarié ni les mêmes protections. Une protection sociale de base inférieure, une protection moindre en cas de perte d’activité et une responsabilité personnelle engagée envers vos clients en cas de préjudice et/ou sinistre dans le cadre de cette activité,… Voilà les réalités dont il faut avoir conscience. Il est donc judicieux de chercher à couvrir cette prise de risque en trouvant des solutions adaptées à vos besoins et à vos budgets. Protéger son activité d’auto-entrepreneur Souvent laissés pour compte et oubliés par les assureurs, les Auto-Entrepreneurs…

Objets connectés, data, assurance… Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais s’il y a un secteur dont les médias nous renvoient l’image de massive transformation digitale, c’est bien celui de l’assurance. Pas une semaine qui ne passe sans un article sur les investissements de tel grand groupe dans telle startup ou incubateur, sur les millions que tel autre investit dans sa digitalisation. On a l’impression d’un dynamisme fou, pourtant à bien y réfléchir quand on se place d’un point de vue client l’irruption des objets connectés dans le paysage de l’assurance reste du domaine de la science-fiction. Vous croyez ?… Pourtant la transformation est en marche et des produits assurance connectés sont d’ores et déjà commercialisés sur le secteur de l’automobile. La première à s’être lancée c’est YouDrive, distribuée par Direct Assurance (filiale du groupe AXA), suivie plus récemment par Allianz. La première assurance auto connectée en France…

Axa, le groupe international français spécialisé dans l’assurance (leader sur son marché), a décidé de créer un Axa Lab au coeur de la Silicon Valley. Suite à l’émergence du digital dans la consommation des ménages, le leader international des assurances Axa a décidé d’implanter un laboratoire (« Lab ») au coeur de l’industrie des nouvelles technologies : la Silicon Valley (San Francisco). Avant-gardiste dans son secteur, Axa souhaite développer sa transformation digitale avec son Lab, qui à 4 principales missions : – connecter l’entreprise avec les entreprises leaders du secteur de la technologie dans le but de devenir des partenaires, – détecter les tendances émergentes, identifier les start-ups et les nouveaux talents, – appliquer de nouvelles formations dans la Silicon Valley, – lancer des pilotes en tests avant leur déploiement dans plusieurs pays. On peut noter une belle initiative de la part d’Axa pour s’adapter aux nouvelles habitudes de consommations des ménages et…