La néobanque allemande continue son ascension. Après avoir levé 100 millions de dollars en mai 2020, N26 dévoilait en début d'année ses ambitions pour l'année 2021. La néobanque a de l'appétit. La preuve avec cette récente annonce : N26 se lance à l'assaut du secteur de l'assurance. La néobanque propose déjà une première offre d'assurance pour smartphone en Allemagne.

Après la banque, N26 veut simplifier le domaine de l'assurance

Cette première offre n'est pour le moment accessible qu'aux clients allemands. Dans un second temps, N26 prévoit évidemment d'étendre son offre sur les marchés où elle est propose déjà ses services de banque en ligne, notamment en France. La néobanque a également prévu de proposer d'autres types d'assurances. N26 travaille notamment sur une assurance de responsabilité civile privée, une assurance habitation, une assurance vie, une assurance pour les animaux de compagnie et même une assurance pour les vélos et les appareils électroniques.

L'ensemble de ces produits seront accessibles depuis l'application N26. C'est ce qui a fait la force de son service bancaire : une application accessible, fluide qui permet de gérer simplement ses dépenses. La néobanque allemande compte bien repartir du même modèle pour simplifier le monde de l'assurance. D'ici quelques mois, vous pourrez donc souscrire à une assurance directement depuis votre smartphone. Si vous êtes client N26, le service dispose déjà de vos informations personnelles, ce qui devrait faciliter la souscription.

La néobanque cherche à consolider sa forte croissance

La banque et l'assurance sont deux métiers différents et N26 a pleinement conscience de cela. La néobanque a justement décidé de s'associer à Simplesurance, une société spécialisée dans le domaine de l'assurance, pour développer des produits qui répondent aux besoins du marché. Valentin Stalf, co-fondateur et CEO de N26, a déclaré que : "lorsqu’il s’agit d’assurance, les clients doivent encore aujourd’hui faire face à des processus et à des formalités administratives complexes et dépassés. L’espace est depuis longtemps mûr pour la disruption et nous offrons maintenant une solution numérique unique pour les besoins en assurance de nos clients".

Il faut s'attendre à ce qu'il y ait des croisements entre vos achats sur N26 et les recommandations proposées par l'application ensuite. Par exemple, si vous achetez un vélo en ligne, N26 pourrait vous recommander un produit d'assurance vélo juste après votre achat. La néobanque est évidemment en quête de rentabilité et le fait de proposer de nouveaux produits directement depuis l'application en est la preuve. La startup a connu une croissance fulgurante au cours des dernières années et l'entreprise s'efforce désormais de consolider l'activité autant que possible.