Digital

Lancement du club JFD Connect Club pour les femmes du digital

Chez Siècle Digital on aime bien parler de digital. Et on aime bien parler des initiatives pour mettre en avant les femmes dans le digital. Du coup quand Delphine Remy-Boutang cofondatrice de la Journée de la Femme Digitale nous invite pour le lancement de son club JFD Connect Club, on répond présent et on relaie l’info.

Prolonger la Journée de la Femme Digitale tout au long de l’année

L’année 1 de la JFD a démarré avec 400 participant(e)s. Cette année, c’étaient 4000 personnes que réunissait pour sa 4ème édition à guichets fermés la Journée de la Femme Digitale, cofondée par Delphine Remy-Boutang avec Catherine Barba (partie depuis de l’autre côté de l’Atlantique vivre son rêve américain).

Delphine Remy-Boutang
Delphine Remy-Boutang
L’ambition de l’évènement : offrir une journée d’inspiration, de cas pratiques, de conseils et d’opportunités de networking à tous et surtout à toutes, dans un format grand public et gratuit (point suffisamment rare pour être souligné). Mais comment prolonger la dynamique au delà d’une seule journée ? C’est l’objectif du JFD Connect Club.

Un réseau féminin exclusif pour booster la réussite des femmes

Comptant déjà 70 membres à son actif, le JFD Connect Club a pour ambition de réunir tout au long de l’année 200 femmes autour de différents formats : visites privées, événements exclusifs, conférences et événements de networking. Son objectif : « favoriser l’influence des femmes au sein des organisations, créer des rencontres entre grands groupes et start-up pour booster l’innovation, découvrir le potentiel économique et social du numérique, etc. Chacun des thèmes sera choisi en concertation avec les membres du réseau issus des services numériques d’entreprises de tous les secteurs ».

Connecter : le mot clé

En sortant de l’édition 2016 de la JFD, votre humble serviteur concluait que s’il ne fallait qu’une seule raison pour se rendre à l’édition 2017 de l’événement, c’était pour les opportunités de networking au féminin qu’il offrait, si rares habituellement. Conclusion bien fondée puisque c’est bien là le coeur du club de Delphine Remy-Boutang, qui insiste sur la dimension networking. Vous savez, réseauter, ce truc que les femmes savent si mal faire par rapport à leurs homologues du sexe opposé.
L’idée est de réunir des femmes actrices de l’entrepreneuriat, de l’intrapreneuriat et de l’innovation au féminin pour les nourrir, favoriser les rencontres, mais aussi pour imaginer et développer des actions concrètes. D’où un casting visant des membres « influents ». « Influents » comme dans femmes au comex, CDO, entrepreneures, bref de celles qui sont en position de mettre en place des actions qui feront bouger les lignes… Oui c’est une démarche féministe, résolument. Bienveillante et qui croit en la valeur de l’exemple et de l’inspiration.

Adhérer au JFD Connect Club

Différentes formules seront proposées, avec des options de partenariats pensées pour les startups et les grands groupes, ou la possibilité d’adhérer à titre personnel pour 2000€ (…). L’objectif vous l’avez compris étant de mélanger les publics, les parcours et les sensibilités.
Dès le 9/06 prochain , la première rencontre mensuelle aura lieu avec Dropbox et Capgemini, partenaires du club. D’autres sujets suivront sur l’écosystème startup, l’intelligence artificielle, les fintechs, sans compter les thématiques que les membres définiront ensemble puisque ce club se veut collaboratif.

Espérons que le club apprendra aussi aux femmes qui agissent pour transformer l’économie et la société à accepter plus souvent les invitations des journalistes et à se mettre en avant pour mieux occuper la scène médiatique (elles refusent le plus souvent, apprenions nous aujourd’hui avec étonnement de la bouche de journalistes spécialisés). Elle se rendront service à elles mêmes, tout d’abord, mais aussi à toutes les autres femmes qu’elles pourront inspirer. On souhaite donc beaucoup de réussite au JFD Connect Club. Be good, be glam, have fun.

Send this to a friend