Les femmes dans le digital(e) : où en est-on ?

3

[Une mise à jour des informations ont été apportées suite à des sources erronées]

C’est bientôt le 8 mars : la Journée Internationale de la Femme. Que l’on soit pour ou contre ce type de journée c’est l’occasion de parler de la place de la femme dans le digital !

Associations, regroupements et prix pour récompenser les initiatives digitales féminines fleurissent. On peut se demander, mais quel est l’intérêt ? Une meilleure question ne serait pas « quel est l’objectif ? » Tout simplement, réveiller les consciences pour faire avancer la mixité et en particulier la parité homme-femme.

Femmes_et_numerique_430x430

Et pour cause, le numérique est considéré comme un secteur d’avenir pour l’économie et pour réussir cette transformation tous les talents sont requis ! Pourtant, on constate encore que les femmes sont seulement 28% dans le secteur. Même problématique lors d’événements comme Web2Day où les femmes prennent peu souvent la parole. Bien entendu la légitimité et la compétence des hommes ne sont en aucun cas remises en cause, on peut juste constater un réflexe à solliciter des experts plutôt que des expertes dans le secteur digital.

FAISONS UN (PETIT) TOUR DES INITIATIVES :

“Femme du Digital Ouest”
Un organisme qui encourage l’innovation au féminin avec une remise de prix (pendant Nantes Digital Week) aux femmes actrices de la transformation et de l’économie digitale. La seconde édition se tiendra le 16 septembre 2016 et vous pouvez vous inscrire dès le 7 mars !

prix-femmes-du-digital-de-louest

“Femmes du numérique”
Son ambition,  promouvoir l’égalité entre hommes et femmes dans le secteur du numérique en valorisant ces “nouveaux” médias auprès des plus jeunes.

La journée de la femme digitale

Une autre initiative d’actualité : la journée de la femme digitale qui se tiendra le 10 mars 2016 pour la 4ème édition. RDV à Paris pour une journée rythmée par le thème “ Meet the future ! ” Focus donc autour du monde ultra connecté de demain.
#JFD16

Cyberelles
Créée en 2001, Cyberelles a pour objet le soutien et l’aide au développement des femmes travaillant dans le digital. Leur mission : être un réseau d’entraide et de solidarité au féminin avec par exemple l’accompagnement de projets solidaires favorisant l’insertion via l’entreprenariat et le numérique.

L’EPITA
Une école engagée pour la parité, qui se mobilise pour convaincre les lycéennes du rôle essentiel qu’elles ont à tenir dans un monde numérique en construction. L’école a d’ailleurs été récompensée par la CDEFI (Conférence des Directeurs des Écoles Françaises d’Ingénieurs) lors du Trophée Ingénieuse 2014 en recevant le prix de l’école la plus mobilisée dans la promotion des métiers du numérique.

Les Femmes de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche
Petit focus sur l’engagement des Femmes de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche qui se bat pour l’égalité entre homme et femme (loin d’être gagnée dans le milieu de la recherche). Par exemple, en organisant des tables rondes, celle du 3 février 2016 sur le thème « Le digital, une chance pour les femmes ? » était en compagnie l’EPITA :

Quelques phrases à retenir :

Le-digital-une-chance-pour-les-femmes-1080x675« Je ne peux pas penser que les femmes puissent manquer ce tournant (du digital) » déclare Florence Mazars, directrice de la transformation au sein des services chez Alcatel-Lucent. L’occasion pour elle de rappeler un écart de rémunération qui s’élève à 10% entre les hommes et les femmes.  L’égalité n’est pas encore au rendez-vous même dans un secteur innovant !

Yann Bonnet du Conseil National du Numérique va dans ce sens en évoquant « un manque flagrant de femmes dans le numérique », il convient de « lutter contre les stéréotypes. Le rôle de l’éducation vis-à-vis du numérique est énorme !»

Demain, pouvons-nous espérer un monde numérique qui respecte la parité ? Une révolution économique qui profite aussi aux femmes ? #RDVdanslefutur

A propos de l'auteur

J'exerce le beau métier de Community Manager. J'ai vécu internet avec le 56k et msn, mais je me mets au goût du jour, l'innovation par le digital c'est mon dada (hiha).

Envoyer à un ami