Author

Éléonore Lefaix

Dans un article de blog, WhatsApp a annoncé limiter la fonctionnalité « transférer un message » afin de lutter contre les fake news et les spams. Concrètement, à partir d’aujourd’hui il n’est possible de transférer un message, une photo ou autre contenu qu’à 20 contacts en même temps. Dans certains pays, cette limite descend même jusqu’à 5 contacts, notamment en Inde. WhatsApp ajoute à ce sujet : « en Inde – où les gens transmettent plus de messages, de photos et de vidéos dans le monde – nous serons en mesure de vérifier le message. » De plus, le raccourci permettant de transférer rapidement images et vidéos à d’autres personnes est d’ailleurs en train d’être supprimé en Inde. Cette limite a pour objectif de « maintenir WhatsApp tel qu’il a été conçu : une application de messagerie privée ». Cette annonce fait suite à divers incidents ayant eu lieu en Inde, comme…

Loon Google ballon Kenya

Ce jeudi, Alphabet la maison-mère de Google a annoncé que…

Uber Cargo

Via son blog, Instagram a annoncé le lancement d’une nouvelle fonctionnalité, qui risque de vous rendre encore plus accro au réseau social. Lorsqu’un de vos amis sera actif, vous en serez informé grâce à une petite pastille verte à côté de sa photo de profil. Pour découvrir si vos amis ont simplement ignoré votre dernier message ou s’ils n’ont pas été actifs depuis quelques heures, il suffira de vous rendre dans la messagerie Direct ou simplement dans votre liste d’amis lorsque vous partagez une publication. Instagram précise que « vous ne verrez le statut que des amis qui vous suivent ou des personnes avec qui vous avez parlé sur Direct ». Rassurez-vous, si vous ne souhaitez pas que vos amis soient informés de vos moments de connexion, il est possible de désactiver la fonctionnalité dans vos paramètres. Le réseau social explique également que « parler avec ses amis et se…

Amazon Prime Day

Le site web d’Amazon a été indisponible pendant quelques heures…

intelligence artificielle robot

Le verdict est enfin tombé ! Margrethe Vestager, Commissaire européenne à la Concurrence, a condamné Google à payer une amende record de 4,34 milliards d’euros. Fine of €4,34 bn to @Google for 3 types of illegal restrictions on the use of Android. In this way it has cemented the dominance of its search engine. Denying rivals a chance to innovate and compete on the merits. It’s illegal under EU antitrust rules. @Google now has to stop it — Margrethe Vestager (@vestager) 18 juillet 2018 Comme nous vous l’expliquions en juin, l’Union européenne accuse Android d’abus de position dominante. L’UE déclare que les pratiques de Google réduisent le choix pour les consommateurs, et surtout, restreignent la concurrence. Pour bénéficier du magasin d’applications Play Store, les fabricants de téléphones sont incités à installer le moteur de recherche de Google, Chrome par défaut. Google a évidemment annoncé faire appel, en expliquant que son…

Cambridge Analytica a reçu seulement 4 offres de rachat

Mise sous le feu des projecteurs avec le scandale qui…

Walmart travaillerait sur son propre service de streaming vidéo pour concurrencer Netflix et Amazon

Sur Instagram, il existe deux possibilités concernant les paramètres d’un compte à ce jour. Mettre son compte en public et pouvoir être suivi par tout le monde, ou alors avoir un compte privé, qui oblige les personnes souhaitant vous suivre à vous envoyer une invitation. Lorsque votre compte est public, il n’y a pas vraiment de moyen pour empêcher une personne de regarder vos publications. Instagram testerait donc depuis plusieurs mois une fonctionnalité permettant de supprimer manuellement en quelques clics certains abonnés, comme l’a remarqué Matt Navara de The Next Web. Instagram now lets you manually remove followers!?! h/t @blueasyraff pic.twitter.com/McIXETlR7I — Matt Navarra (@MattNavarra) 17 juillet 2018 Contacté par The Verge, Instagram a confirmé tester cette fonctionnalité sans donner plus de détails sur le fonctionnement. Concrètement, cela éviterait de passer son compte en privé et surtout de bloquer des utilisateurs, qui au final auraient juste à passer en connexion…

BMW se lance dans le VTC de luxe avec ReachNow

ReachNow est l’application d’autopartage à la carte de BMW qui,…

Tinder Bitmojis

L’application de rencontres amércaine vient d’annoncer que les utilisateurs vivant…

Il y a quelques semaines, des groupes de défense ont publié un rapport montrant qu’Amazon autorisait la vente de différents produits suprémacistes et haineux, dont certains destinés aux enfants, à l’exemple d’un hand spinner Pepe la grenouille sur le thème nazi. Ce dernier soulignait également la mise à disposition de travaux d’écrivains suprémacistes blancs sur Kindle. Suite à la publication de ce rapport, Amazon a supprimé les produits, mais Keith Ellison, membre du Congrès  vient d’envoyer une lettre au PDG, Jeff Bezos afin d’avoir des réponses sur la vente de ces produits. Keith Ellison explique : « il semble y avoir un nombre inquiétant de groupes haineux, racistes et violents faisant de l’argent en utilisant la plateforme d’Amazon. L’entreprise continue à permettre à ces groupes de gagner de l’argent. » Il souhaite ainsi savoir : « combien Amazon a gagné grâce à la vente de ces produits ? Comment Amazon applique…

IBM réclame plus de 160 millions de dollars à Groupon

Alors que le site Groupon est à la recherche d’un…

Microsoft reconnaissance faciale gouvernement

Avec Blue Origin, Jeff Bezos, fondateur d’Amazon souhaite faire des voyages dans l’espace la future tendance touristique. Alors que l’entreprise pourrait envoyer des hommes dans l’espace à partir de l’année prochaine, le prix du billet commence à se préciser. Il coûtera ainsi entre 200 000 et 300 000 dollars, et les premiers passagers devraient être des employés de l’entreprise, a confié l’agence Reuters. Des informations non confirmées par l’entreprise, car encore confidentielles. Cette somme permettra aux plus chanceux (mais surtout aux plus riches) de prendre place à bord de la fusée autonome New Shepard, pour observer la Terre vue du ciel en apesanteur, avant de retourner sur la planète bleue dans une capsule pressurisée équipées de six fenêtres d’observation. Bien que la somme puisse paraître conséquente, six passagers à bord avec un billet à 300 000 dollars ne permettraient pas de couvrir les 10 millions de dollars de coût de…

Uber renforce le contrôle de ses chauffeurs avec des vérifications continues

Toujours dans l’effort de renforcer le sentiment de sécurité de…

Microsoft Teams

Microsoft Teams et Slack sont deux outils de collaboration en…

Alors qu’il est déjà possible de payer avec son compte PayPal sur Uber, l’entreprise vient d’annoncer un nouveau partenariat aux États-Unis avec Venmo. Cette application permet d’effectuer des virements entre particuliers sans frais et a été rachetée par PayPal en 2013 ! Disponible sur Uber et son service food Uber Eats, l’intégration de Venmo va permettre aux utilisateurs de partager leurs courses ou leurs repas directement via la plateforme. L’année dernière sur « Venmo » plus de 6 millions de transactions ont mentionné « Uber », une donnée qui souligne le besoin des utilisateurs et donc le futur succès du partenariat. Un responsable d’Uber a expliqué « avec autant de passagers et de « mangeurs » qui se tournent déjà vers Venmo comme moyen de paiement pour payer un ami, nous sommes fiers d’avoir construit une connexion transparente et facile à utiliser entre nos applications. » Uber propose déjà une fonctionnalité permettant de…

Facebook teste des publicités en réalité augmentée dans le fil d'actualité

Send this to a friend