Tag

tesla

Dimanche soir, le PDG de Tesla a envoyé un mail à l’ensemble de ses employés, pour les prévenir d’un « sabotage » réalisé par un employé. D’après CNBC, qui a réussi à obtenir ce mail, l’employé en question aurait été surpris en train de modifier le code du système gérant les usines de l’entreprise et aurait envoyé des données sensibles à des tiers encore inconnus. Dans le mail, Elon Musk explique que « sa (celle de l’employée) motivation déclarée est qu’il voulait une promotion, qu’il n’a pas reçue. » Musk réagit en expliquant que « ne pas le promouvoir était définitivement la bonne décision. » Le PDG de Tesla s’interroge également sur la présence d’éventuels complices internes ou externe : « nous devons déterminer, s’il agissait seul ou avec d’autres personnes de Tesla et s’il travaillait avec des organisations extérieures. » Il continue en expliquant « comme vous le savez, beaucoup…

Tesla Model 3 précommande rentable

Le PDG de Tesla a indiqué qu’il allait renvoyer environ…

Les prochaines Tesla Roadster intégreront des réacteurs de fusées

Installé dans la ville Belleville en Ontario, le dernier dispositif de Tesla vient s’ajouter à un réseau désormais constitué de 10 000 superchargeurs. À l’origine, Tesla a installé son premier chargeur dans l’État de Californie en 2012. En seulement quelques années, la firme a augmenté le nombre de stations de façon considérable. Dans un tweet publié le 11 juin, la société de Musk a indiqué qu’elle avait ouvert son 10 000ème superchargeur dans la ville de Belleville, en Ontario. Au total, ces dispositifs sont présents dans les 1 200 stations présentes presque partout dans le monde. En 2013, es premiers chargeurs de la firme étaient disposés dans l’État de Californie ainsi que sur la route rejoignant les villes de Boston et Washington DC. Puis l’année d’après, de nouvelles stations ont ouvert à l’international et dans la majorité des autres États américains. À ce jour, seuls les États du Dakota du…

Tesla Model 3 précommande rentable

Compte tenu des retards et des difficultés de production connus…

pilote automatique, nouvelle collision

La collision d’un Tesla Model S avec un véhicule de…

Rien ne va plus entre Elon Musk et les médias. S’estimant injustement critiqué par la presse, l’homme d’affaire souhaite créer un site pour noter les médias et les journalistes. Après avoir annoncé vouloir se lancer dans la confiserie, le patron de SpaceX a dévoilé sur Twitter sa nouvelle lubie toute aussi inattendue : «Je vais créer un site où le public pourra évaluer la vérité de n’importe quel article et établir un score de crédibilité pour chaque journaliste, éditeur ou publication. Je pense l’appeler Pravda ». Une référence un brin provocatrice puisque « Pravda » (« vérité » en russe) était un journal de propagande communiste sous l’URSS. Going to create a site where the public can rate the core truth of any article & track the credibility score over time of each journalist, editor & publication. Thinking of calling it Pravda …— Elon Musk (@elonmusk) 23 mai 2018 La raison de ce désamour des médias date…

Tesla cash

Au premier trimestre 2018, Tesla a généré des revenus inouïs,…

Tesla Nikola Motor

La société américaine Nikola Motor Company a indiqué qu’elle poursuivait…

En mai 2017, un homme a filmé et publié sur les réseaux sociaux une vidéo d’une Tesla Model S 60 roulant seule et dans laquelle le conducteur était en fait assis dans le siège passager. La voiture était guidée à l’aide du pilote automatique de Tesla, l’Autopilot. Man pleads guilty to dangerous driving after switching on his car’s autopilot and moving over to the passenger seat while travelling along the M1 near #HemelHempstead: https://t.co/GrKppSLVZT pic.twitter.com/JPYgk9eyDM — Herts Police (@HertsPolice) 27 avril 2018 Bhavesh Patel a plaidé coupable le 20 avril dernier et vient d’être interdit de conduite pendant 18 mois. En plus de cette interdiction, l’homme doit réaliser 100 heures de travaux d’intérêt général et payer 1 800 livres de frais de poursuite. La police a jugé ce comportement « grossièrement irresponsable » en expliquant que le conducteur risquait sa vie ainsi que celle d’autres usagers. Cette réaction suscite bien des…

Tesla Elon Musk batteries

Selon une récente étude réalisée par des propriétaires de véhicules…

La voiture Tesla impliquée dans un accident mortel la semaine…

En janvier, je vous expliquais que les commandes de Tesla Semi ne s’arrêtaient pas ! Entre Pespi Co, UPS ou encore Bee’ah, tout le monde veut sa flotte de camions. Et même si les rumeurs disent que Tesla serait au bord de la faillite c’est au tour de FedEx de passer sa commande de semi-remorques électriques. L’entreprise vient d’officialiser via un communiqué de presse, une commande de 20 véhicules pour le département FedEx Freight. Mick Ducker, président et chef de la direction du service Freight explique « Notre investissement dans ces camions fait partie de notre engagement à améliorer la sécurité routière tout en réduisant notre impact environnemental. » Cela laisse également sous-entendre que si tout se passe bien, les commandes pourraient augmenter ! FedEx met également en avant les technologies de pointe dont les camions sont équipés comme « les caméras, les capteurs embarqués qui aident à la détection d’objets…

Tesla

Suite à l’affaire Cambridge Analytica et aux défis lancés par…

tesla Semi

Tesla va fournir 300 Powerwalls aux écoles hawaïennes. Le département de l’Éducation de l’État d’Hawaï a chargé l’entreprise d’Elon Musk de climatiser les salles de classe. Ce n’est pas la première initiative de Tesla pour équiper des infrastructures. Après le passage de l’ouragan Maria, Elon Musk s’était donné pour mission d’aider Porto Rico à reconstruire son réseau électrique. Ainsi, avant la fin du mois d’octobre un hôpital était d’ores et déjà équipé. Grâce aux technologies de Tesla, le bâtiment est non seulement autonome, mais il lui est également possible de stocker de l’électricité pour l’utiliser en cas de besoin. Dans l’état d’Hawaï aux températures tropicales, la production d’énergie pose de nombreux problèmes. 93,7 % de son énergie provient de ressources non renouvelables comme le pétrole et le charbon. Ce qui fait qu’elle coûte chère et que peu d’espaces peuvent se permettre d’être climatisés. C’est le cas des écoles, où la température dans…

tesla Semi

Il semblerait que les véhicules électriques de Tesla soient finalement…

Tesla

Des chercheurs de RedLock, une entreprise spécialisée dans le domaine…

Elon Musk rêve toujours plus ! Après avoir réussi le lancement de la fusée Falcon Heavy et vendu plus de 20 000 lance-flammes, le PDG de Tesla revient sur ses déclarations de 2016. Cette année là, il prévoyait d’envoyer en 2017 une voiture Tesla autonome lors d’un voyage d’un océan à l’autre. Le projet n’a pas encore eu lieu et n’est pas abandonné ! Dans une lettre envoyée cette semaine aux actionnaire de Tesla, on apprend que l’entreprise travaille toujours sur le projet. Dans cette lettre, Tesla déclare : « la prochaine campagne autonome d’une côte [des États-Unis, ndlr] à l’autre présentera un grand pas en avant pour notre technologie d’auto-conduite ». L’utilisation du terme « la prochaine » laisse planer le doute sur la date de lancement de ce projet. Le 7 février dernier,  Elon Musk a ainsi confié « prédire que le voyage autonome entre Los Angeles et…

Falcon Heavy

Send this to a friend