ios : toute l'actualité sur siecledigital.fr

ios

Une version finale d’iOS 13 doit logiquement être disponible aux alentours du 20 septembre prochain. Parmi les nouveautés, Apple a précisé que son système d’exploitation signalera systématiquement lorsque une application collecte des données sur votre dos. Dans un récent billet de blog, Facebook a tenté de désamorcer cette nouvelle mise à jour. Facebook obligé de se justifier Facebook dit avoir fait des efforts concernant sa politique de collecte des données. Pourtant la nouveauté proposée par iOS 13, qui doit normalement nous permettre de savoir dès qu’une application récolte nos informations personnelles, semble inquiéter le réseau social. Les équipes de Mark Zuckerberg ont jugé utile de rédiger un post pour se justifier et rassurer leurs fidèles. Voici comment Facebook s’est justifié : »Facebook est bien meilleur lorsque la localisation est activée. Cela alimente des fonctionnalités telles que le check-in et facilite la planification d’événements. Cela contribue à améliorer les publicités et à vous protéger,…

Le Projet Zéro de Google a pour mission de détecter les failles présentes sur Internet. Il y a quelques jours, Ian Beer et ses équipes ont publié un rapport faisant état d’une attaque majeure pour les personnes possédant un iPhone. Certains sites web malveillants pouvaient accéder très facilement à l’intégralité de l’appareil. Le problème aurait été résolu en février dernier. Un implant de surveillance installé sur l’iPhone Cette faille n’avait jamais été divulguée auparavant. Ian Beer, chercheur en sécurité au Projet Zéro de Google précise que : « il suffisait de visiter le site piraté pour que le serveur d’exploitation attaque votre iPhone. Le site web malveillant était ensuite capable d’installer un code permettant surveillance du smartphone de l’internaute. Cette faille a existé au moins pendant 2 ans ». Vraisemblablement, Safari était le navigateur web le plus vulnérable. L’attaque permettait au hacker d’obtenir l’accès « root » de l’iPhone. Il s’agit du plus haut niveau d’accès…

Une prise en charge 360°, c’est ce que propose la marque Pampers à partir de ses couches mondialement connues. Une multitude de données sera désormais accessible aux parents pour leur permettre de mieux comprendre les besoins de leurs enfants. Lumi ou la couche à l’écoute des bébés Lumi est bien plus qu’une simple couche, il s’agit d’un véritable système connecté. Celui-ci est composé de capteurs d’activités, d’une application disponible sur iOS et Android, d’une caméra avec vision nocturne, équipée d’un thermomètre et d’un capteur d’humidité. Une fois mis en place, ce système s’occupe d’analyser et d’observer bébé dans sa journée. De cette manière, il est possible de connaître le nombre d’heures de sieste et le temps de sommeil durant la nuit. L’application va également enregistrer les moments de repas et surtout les moments de changes. Une couche connectée et intelligente Un des changements majeurs reste le capteur positionné à l’intérieur…

Sauf piratage réussi et d’un niveau dépassant l’entendement, il n’est pas possible que votre iPhone vous filme en permanence. C’est pourtant ce que soutient le ‘hacker’ Rabbin des bois dans une vidéo diffusée par Melty. Des propos qui vont réveiller une peur non justifiée chez un public crédule, à cause d’un argument farfelu. Au début de la vidéo, le hacker explique que « si tu vas sur photo, t’appuies sur Live, il te montre trois secondes avant. » Avant de répondre à une question bien sombre : « Comment est-ce que l’iPhone il sait que tu vas prendre la photo ? Il ne sait pas, donc il filme tout le temps. Il n’y a plus rien qui est privé, la vie privée ça n’existe pas, c’est une sombre illusion. » Comment fonctionnent les Live Photos sur iOS Ce format de photo est arrivé avec la sortie des iPhone 6S et…

Comme c’est déjà le cas sous Windows 10 et macOS, il est possible de choisir un smartphone Android comme double authentification. Main dans la main Google et Apple annoncent que cette option est désormais disponible sous iOS. De la même manière que sous Windows 10 ou macOS, un individu qui, par exemple, souhaite accéder à son compte Google depuis son iPad pourra désormais utiliser son téléphone Android comme facteur de double authentification. Utiliser un smartphone Android pour se connecter depuis un iPhone fonctionne également, mais devrait être moins probable. La procédure nécessite une connexion Bluetooth, et l’application Google Smart Lock. Une solution fiable et simple Dans un article de blog, Kaiyu Yan, ingénieur logiciel, et Christiaan Brand, chef de produit identité et sécurité chez Google, écrivent : « Jusqu’à présent, les options d’utilisation des clés de sécurité FIDO2 sur les appareils iOS étaient limitées. Désormais, vous pouvez obtenir la méthode…

L’un est développeur d’une application de nommage pour bébés. L’autre pour une application d’entraînement au basket-ball. Leur point commun ? Ils sont à l’initiative d’un recours collectif dans le bastion d’Apple, la Californie. Les plaignants accusent l’App Store d’abus de position dominante en avançant deux arguments. Ces derniers concernent l’imposition des niveaux de tarification sur la boutique en ligne et d’une redevance annuelle que les développeurs estiment être un manque à gagner. Explications. Des règles strictes Pour les deux initiateurs des poursuites, Apple utilise sciemment son monopole afin de facturer des frais dits abusifs aux développeurs qui souhaitent créer des applications. Il est déjà connu qu’Apple conserve un contrôle complet sur la distribution et la tarification des applications qui sont téléchargeables sur l’App Store. En outre, les plaignants contestent plusieurs éléments factuels : le paiement d’une taxe annuelle de 99 USD, la réduction de 30 % de la plupart des transactions à…

Voilà une nouvelle qui devrait faire plus d’un heureux. Avec l’arrivée (imminente) d’iOS 13, lorsque vous téléchargerez des applications volumineuses sur l’App Store, ce dernier ne vous obligera plus à être connecté à un réseau Wi-Fi. La fin d’une époque fastidieuse. Apple met fin aux limites du téléchargement sur l’App Store Nous y sommes. Alors que depuis les premiers balbutiements de l’iPhone, Apple a toujours imposé une limite sur la taille des applications pouvant être téléchargées grâce aux données cellulaires, cette « tradition » va disparaître. Il faut dire que le géant américain avait déjà pris des mesures en ce sens ces derniers temps. Il avait plafonné de 150 MB à 200 MB la taille limite pour le téléchargement des applications via notre connexion 4G. Désormais, il va encore plus loin. Selon le site 9to5Mac, la version bêta d’iOS 13 introduit des fonctionnalités permettant de réguler les limites du téléchargement…