influenceurs

Les études sur les influenceurs se suivent à un rythme soutenu. En fait, elles n’abordent pas le sujet sous le même angle. HypeAuditor s’est intéressée à la fraude. Cette plateforme s’est spécialisée dans l’évaluation de la qualité des influenceurs sur Instagram et se doit donc de pointer du doigt les mauvaises pratiques en la matière. Les bonnes pratiques Un bon influenceur, celui qui exerce une véritable influence intéressante pour les entreprises, notamment dans le monde la mode ou des cosmétiques (HypeAuditor affiche avec fierté le fait d’avoir L’Oréal comme client) est déjà… quelqu’un qui existe vraiment ! HypeAuditor s’est en effet construit sur le fait de détecter les bots, aidé en cela par les véritables influenceurs qui sont partis en guerre contre les « fake ». Un bon influenceur est ensuite quelqu’un qui travaille. L’instagrammeur type étant plutôt une instagrammeuse de 25 à 34 ans qui a en moyenne 463 followers, suit…

Send this to a friend