google maps : toute l'actualité sur siecledigital.fr

google maps

Le tunnel WestConnex, qui vient d’ouvrir à l’Est de Sydney, sur l’autoroute de Haberfield, n’a pas été référencé assez vite sur Google Maps. Cet oubli a créé la panique sur l’autoroute australienne. Des milliers d’automobilistes utilisant Google Maps, n’ont pas pu détecter ce tunnel. Google Maps oublie de cartographier un nouveau tunnel Un projet à 3,8 milliards de dollars (3,37 milliards d’euros) en construction depuis des années et qui doit permettre aux automobilistes de gagner 20 minutes entre Parramatta et le centre-ville de Sydney. Cependant un problème a été relevé par les habitants de la région : Google Maps n’affiche toujours pas ce nouveau tunnel. Il n’y a rien à faire; aucun itinéraire entre l’ouest de Sydney et Haberfield ne propose de passer par le tunnel WestConnex. Même lorsque les usagers choisissent des endroits proches de l’entrée du tunnel, l’application n’arrive pas à trouver d’itinéraires adaptés, permettant d’emprunter le tunnel. Suite aux remarques…

Depuis 2017, Google utilise SOS Alert, une série de fonctionnalités Google Maps et Google Search, qui aide les utilisateurs à rester informés pendant les catastrophes naturelles. En plus de sa nouvelle fonctionnalité qui permet aux personnes de visualiser les rues en réalité augmentée, Google Maps se verra enrichi par de nouvelles indications visuelles bien plus précises en cas de danger. Selon Hannah Stulberg, product manager chez Google Maps : « avec les alertes SOS, vous pouvez déjà consulter des informations de crise importantes : résumé de ce qui se passe, informations pertinentes, numéros de téléphone et sites Web d’urgence, mises à jour sur Twitter des autorités locales et conseils pour vous aider à trouver votre chemin. Désormais, vous pourrez également avoir les visuels détaillés des ouragans, des tremblements de terre et des inondations pour vous permettre de mieux comprendre la situation sur le terrain ». Ces nouvelles indications, qui seront disponibles dans les prochaines semaines…

S’inspirer pour s’améliorer. C’est ce que fait Google depuis le rachat de l’application Waze en 2013. Le média 9to5Google a remarqué qu’il était désormais possible de signaler les ralentissements sur Google Maps. Depuis plusieurs mois maintenant, Google Maps se voit doter des fonctionnalités phares de Waze, avec notamment l’affichage des radars et des limites de vitesse (une fonctionnalité longuement attendue). L’application propose également des fonctionnalités plus collaboratives comme par exemple la possibilité de créer des événements ou plus visuelles, avec la navigation en réalité augmentée pour les piétons. Dans la dernière version de l’application sur Android, les utilisateurs peuvent désormais en plus de signaler un accident, la police ou un radar, signaler des ralentissements. Aujourd’hui sur Maps, il est facile de savoir si le trafic est fluide ou non grâce aux couleurs utilisées et à la collecte de données. Rouge lorsqu’il y a des bouchons, vert quand c’est fluide et…

C’est parti ! Plusieurs utilisateurs peuvent désormais utiliser la navigation en réalité augmentée dans Google Maps, comme le rapporte The Wall Street Journal. L’itinéraire à suivre s’affiche sur votre smartphone de manière traditionnelle, mais les directions apparaissent en réalité augmentée. Vous ne pourrez ainsi plus vous perdre ou vous tromper de chemin, ce qui apparait sur votre écran correspond à ce que vous devez voir devant vous ! À l’occasion de la Google I/O en mai dernier, l’entreprise avait présenté la fonctionnalité, ainsi que des recommandations personnalisées. L’application s’est d’ailleurs récemment dotée d’une nouvelle fonctionnalité. Depuis quelques semaines, Google Maps affiche l’emplacement des radars et les limites de vitesse aux États-Unis. Une fonctionnalité réservée à une poignée d’utilisateurs Pour le moment, la fonctionnalité sera disponible aux Local Guides, afin que ces derniers fassent des retours constructifs, pour que Google l’améliore. Côté utilisation, c’est assez simple. Il suffit d’ouvrir Maps, votre…

Trottinettes, vélos et scooters électriques sont de plus en plus présents dans nos rues. Déployés par des startups comme Lime, Bird, Taxify ou encore Uber le marché grandit au quotidien. D’ailleurs, Uber pourrait mettre la main sur Lime ou Bird afin de se lancer pleinement sur le marché des trottinettes électriques. En attend un accord final, c’est Google qui annonce une nouveauté pour Google Maps. L’entreprise va ainsi afficher la disponibilité des véhicules Limes (vélos/trottinettes électriques) afin de vous offrir une alternative sur la fin de vos trajets. Côté utilisation, il suffit de mettre votre point de départ et votre point d’arrivée. Google Maps va vous proposer un trajet et diverses options pour y arriver (voiture, bus, à pied, en vélo..). Vous verrez ainsi à combien de mètres est la trottinette Lime, combien de temps il vous faut pour aller la chercher, le coût potentiel du trajet ainsi que votre…

Ce nouveau projet de loi, qui est d’ailleurs présent dans les conversations du gouvernement depuis plusieurs mois, avait déjà été évoqué dans un dossier de presse listant les 18 mesures que l’exécutif comptait mettre en place lors du quinquennat. Par ailleurs, il est actuellement en train d’être examiné par le Conseil d’État depuis le 18 novembre. Il devra par la suite être présenté au mois de décembre au Conseil des ministres. En admettant que cette loi passe, les applications GPS comme Waze, Google Maps et Coyote ne pourront plus signaler l’emplacement des policiers. En effet, Google Maps avait récemment mis à jour son application en s’inspirant de la principale force de Waze : créer des alertes en temps réel pour indiquer les radars, les accidents ou encore la police. Toutefois, il semblerait que l’application soit contrainte de retourner à son ancienne version. Par ailleurs, les applications GPS étaient faciles à utiliser. Aujourd’hui, il serait…

Google part d’un constat assez simple : si les déplacements sont stressants c’est parce qu’ils sont imprévisibles et longs. La dernière version de Google Maps va vous permettre de prendre le contrôle de vos déplacements. C’est la promesse de la firme américaine. Dans un communiqué récent, Ramesh Nagarajan, Group Product Manager chez Google Maps, explique : « si vous avez déjà été coincé dans le métro à la sortie du bureau ou pris dans un embouteillage sur le périphérique, vous savez que les déplacements peuvent être longs et difficiles. Si vous rêvez de pouvoir être transportés comme par magie au travail, cette nouvelle version de Google Maps est pour vous ». C’est dans un nouvel onglet dédié au trafic en direct que vous pourrez analyser les perturbations potentielles sur votre itinéraire. Cela semble pratique. Avant votre départ, vous recevrez des informations sur votre voyage pour chaque étape de votre trajet. Cela vous permettra de…