Dans un billet de blog présentant la dernière mise à jour de Google Maps, la firme de Mountain View a annoncé le lancement de sa nouvelle fonctionnalité reposant sur des « vues aériennes photo réalistes ». Cet ajout est un premier pas vers ce que pourrait devenir Google Maps à l'avenir.

Immersive View, le prolongement logique de Street View

Annoncé lors du Google I/O en mai 2022 et baptisé « Immersive View », ce nouvel outil va permettre aux utilisateurs de Google Maps d'explorer des lieux insolites sur l'application. Si Street View offre la possibilité aux internautes de découvrir des endroits situés un peu partout dans le monde par le biais de son système de navigation virtuelle, Immersive View va un cran plus loin.

Cette nouvelle fonctionnalité est un habile mélange de Google Earth et de Street View : elle permet d'explorer le monde de manière immersive à l'aide de vues 3D aériennes, un ajout ressemblant à l'option « Flyover » d’Apple Plans. Ainsi, si un utilisateur prévoit d'organiser un voyage, Immersive View lui permettra de découvrir les points d'intérêt à visiter, ainsi que les meilleures places pour se restaurer ou boire un verre, un café, en toute tranquillité.

Grâce à la fonction recherche, ils pourront survoler des quartiers, des places, des routes, et ainsi voir l'architecture et l'emplacement exact de certains enseignes ou monuments, à la manière d'un drone. Pour renforcer l'immersion, il sera possible d'utiliser un curseur temporel pour découvrir la zone à différents moments de la journée, que ce soit au lever du soleil, en pleine journée ou durant la nuit.

Ce n'est pas la première fois que Google essaie d'améliorer Maps avec des fonctionnalités s'inspirant de Street View. Lors du Google I/O 2021, la firme avait présenté ses améliorations pour Live View, permettant d’afficher aux utilisateurs des informations sur les rues, les commerces autour et sur les itinéraires directement dans Street View.

Des lieux d'intérêts de cinq métropoles mondiales modélisés sur Google Maps

Parmi les lieux sélectionnés, on retrouve des places avec de célèbres monuments ou de célèbres enseignes, mais aussi des lieux de passage pour les voyageurs, comme les aéroports, les gares ou les centres commerciaux. Des choix bien pensés pour que les utilisateurs puissent se repérer facilement au sein de ces installations. Une centaine de points de repère ont été sélectionnés pour être ajoutés à Maps, situés dans les villes de Londres, New York, San Francisco, Barcelone, Tokyo ou Los Angeles.

Présentation de la fonctionnalité Immersive View sur Google Maps.

Il sera possible d'avoir accès à des vues aériennes 3D de plusieurs lieux d'intérêts à travers le monde. De gauche à droite : la Tokyo Skytree, à Tokyo, le palais de Westminster, à Londres, l'ancienne prison d'Alcatraz, à San Francisco, et l'Empire State Building, à New York. Capture d'écran : Google.

Dans le cadre de sa mise à jour, Google Maps a également pris le temps d'améliorer les itinéraires à vélo : les utilisateurs pourront comparer plusieurs parcours afin de savoir lequel des deux est plus complexe à emprunter. Les cyclistes sauront dorénavant si le chemin comprend des pentes raides, des escaliers ou si celui-ci est confronté à un trafic automobile dense.

Enfin, Google a ajouté un système de notification de partage d'emplacements : un utilisateur pourra ainsi, en accord avec un autre utilisateur, savoir si un celui-ci a quitté un endroit ou si celui-ci est arrivé à destination à l'aide d'une notification.