Google Maps a su se rendre indispensable avec de nombreuses innovations au quotidien. En décembre 2019, le géant américain se vantait d’avoir cartographié plus de 98% des régions du monde où des gens vivent. Mais au-delà d’aller d’un point A vers un point B, Google Maps est aussi capable d’informer en direct les habitants lors d’une catastrophe naturelle, en fonction de là où ils se trouvent. Pour aller encore plus loin, le service du géant américain vient de rendre public son service de cartographie pour créer des jeux vidéo.

L’outil de développement lancé depuis Google Maps existe depuis 2018, mais vient tout juste d’être rendu accessible à un plus grand nombre de développeurs. Auparavant, une poignée de studios ont eu accès à cet outil. Au final, seuls 10 jeux sont sortis avec la cartographie de Google Maps. Les choses ont donc changé et le service s’étend aux petits studios et développeurs indépendants. Google fournit ainsi un kit pour intégrer les données de Maps dans le populaire moteur de jeu, Unity.

Dans sa dernière annonce, on découvre aussi que Google vient d’intégrer deux outils d’optimisation, pour améliorer les performances. Pour le premier il s’agit de « Mixed zoom », qui permet de charger en bonne qualité seulement les structures proches. À l’inverse, toutes les textures éloignées sont en mauvaise qualité pour économiser des ressources. Le résultat est une vue bien plus lointaine à « plusieurs milliers de mètres » selon Google. Le second outil est un Pathfinder, qui permet de programmer et gère des trajets. Cela peut être utile pour faire voler un avion jusqu'à un point de rendez-vous par exemple.

Cette technologie est utilisée depuis longtemps par Google Maps, avec notamment ses recherches en réalité augmentées. Cela a permis de se déplacer sur un itinéraire en scannant son environnement. Les instructions se retrouvent superposées à l’image en direct de l’appareil photo de son téléphone. C’est la même façon de fonctionner qui est rendue accessible aux développeurs. Cette évolution devrait permettre à de plus petits studios de réaliser des jeux avec une plus grande liberté et de grands espaces ouverts.