FrenchTech : toute l'actualité sur siecledigital.fr

FrenchTech

Après Londres et Johannesbourg, Brent Hoberman, le cofondateur de lastminute.com, ouvre son incubateur et accélérateur de startups Founders Factory, à Paris. Pour ce lancement, Founders Factory a reçu le soutien de la compagnie d’assurances Aviva. Albin Serviant, pionnier de la tech française, a été désigné pour diriger l’équipe parisienne. Il serait prêt à recruter une cinquantaine de personnes. Dans un premier temps, compte tenu du secteur d’activité d’Aviva, Founders Factory devrait se concentrer sur les startups fintech. Avec le temps, la société élargira ses compétences pour devenir un mix entre incubateur et accélérateur. Ce même modèle a été instauré dans l’établissement de Johannesbourg, à ce jour il a épaulé une centaine de startups. Founders Factory compte accompagner 140 startups en l’espace de 5 ans. Pour les startups déjà existantes, Founders Factory propose un programme de 6 mois avec l’objectif de mener à bien des projets pilotes avec des entreprises partenaires.…

Cocorico ! Le CEO de la marque à la pomme est en France pour rendre visite à une des société avec lesquelles il travaille : Eldim. Basée non loin de Caen à Hérouville-Saint-Clair, Eldim fournit à Apple la technologie de reconnaissance faciale de l’iPhone X notamment. Cette visite ‘surprise’ a été couverte par nos confrère de Ouest France qui complète en précisant que la société embauche 42 personnes. Les deux sociétés travaillent ensemble depuis déjà 10 ans, mais ce sera la première fois qu’Apple intégrera directement une des technologies d’Eldim. Cette dernière permettra aux détenteurs d’un iPhone X de déverrouiller leur smartphone simplement en utilisant la caméra de devant. De cette manière, pas besoin d’empreinte digitale, ni de code à quatre chiffre, il faudra simplement que ce soit vous devant le smartphone. Visite surprise de #TimCook le pdg d’#Apple à la société #Eldim près de Caen. Elle fournit une techno…

Pas moins de 190 entreprises tricolores étaient présentes au CES 2016 à Las Vegas du 6 au 9 janvier dernier au salon du high-tech grand public. Premier bilan alors que l’innovation technologique à la française semble ne s’être jamais aussi bien portée. Commençons par un petit rappel : la French Tech est une initiative du ministère de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique datée de 2013. Son but est de rassembler et de faire rayonner les startups des quatre coins du territoire afin qu’elles puissent assouvir leur volonté  de croissance et de développement en France comme à l’international. Pour ce faire, l’Etat veut mettre tous les atouts de son côté et Emmanuel Macron, ministre de l’Economie, était présent au CES en tant qu’ambassadeur du savoir-faire hexagonal. Le CES (pour Consumer Electronics Show) est sans doute le plus grand salon dédié à l’innovation technologique accessible au grand public. Il a été lancé pour…

Alors que le « retail » cherche la voie de sa révolution, une start-up, créée par Johan Jégard en 2014 à Dijon, se paye le luxe d’inventer l’application mobile capable d’envoyer à ses utilisateurs les informations en fonction de l’endroit où ils se trouvent et de leurs centres d’intérêt. Disponible depuis début décembre sur l’App Store et prochainement sur Android, cette application pourrait bien être le chaînon manquant entre le petit commerce de proximité, les grandes marques franchisées et les consommateurs smartphoneaddict de plus en plus nombreux à recourir au digital pour effectuer leurs emplettes. À Dijon, plus de 300 commerces ne s’y trompent pas et se sont déjà enregistrés sur l’application ! Sweepin, l’application à très fort potentiel Cette application très réussie sur le plan graphique et ergonomique repose sur deux systèmes de détection, forte du constat que 88% des mobinautes utilisent leur smartphone pour effectuer des informations localisées, elle combine…

C’est officiel, notre réseau minitel est définitivement coupé depuis deux ans et son créateur est récemment décédé. La France a décidé d’aller de l’avant. En collaboration avec l’écosystème entrepreneurial français, le gouvernement a créé en fin d’année 2013 La French Tech. La French Tech, c’est quoi ? « L’initiative French Tech c’est d’abord une ambition : construire un grand mouvement de mobilisation collective pour la croissance et le rayonnement des startups numériques françaises » annonce Fleur Pellerin, ex-secrétaire d’État chargée du numérique, le 27 novembre 2013. La France a pris conscience qu’elle regorgeait de talents issus du numérique et d’entrepreneurs prêt à défendre ses couleurs dans la course à l’innovation. Après des débuts difficiles et incertains, le gouvernement s’est décidé à soutenir entièrement l’initiative qui promet d’apporter un souffle nouveau à l’économie française. La French Tech souhaite représenter un symbole d’entrepreneuriat et de créativité. Projet encore tout jeune, l’initiative numérique vise trois objectifs principaux pour…